Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog animé par Yves Soulabail

nouveau site

NOUVEAU SITE 

haut.gif

31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 20:29

La Communication Numérique demain ?

Quels métiers, Quelles compétences, Quels managements, Quelles organisations du travail et quelles formations ?

le 18 mai 2011 à l’ESSEC à La Défense

 

APPEL A COMMUNICATIONS

 

Face aux évolutions technologiques, les professionnels de la communication sont en train de vivre de grandes mutations qui rendent peu visibles les réalités actuelles et surtout à venir des métiers dits du numérique.

L’internet et les technologies de l’information modifient radicalement les activités des métiers de la publicité et de la communication. Dans la pratique, une même personne peut exercer simultanément plusieurs métiers. Ainsi, l’auteur d’un projet peut être en même temps le scénariste et le concepteur de l’œuvre. Le concepteur graphique peut également être le directeur artistique ou un infographiste. Ou encore, le rôle de modérateur-animateur multimédia peut aussi être confié à un webmaster ou à un community manager. Cependant, les entreprises peinent parfois à trouver dans ces domaines les compétences qui leur sont nécessaires pour se développer. Les métiers de la communication numérique et le management des organisations évoluent très vite et le regard prospectif sur ces mutations, ruptures, signaux faibles semble indispensable pour éclairer l’action présente des acteurs du secteur.

De plus, la communication numérique vient de plus en plus bouleverser les réalités professionnelles de toutes les fonctions : finances, marketing, logistique, RH, etc. Lors de ce colloque, nous pourrons débattre des impacts, des enjeux, de la communication numérique sur ces fonctions et métiers. Suite à une étude de prospective des métiers de la communication numérique, ce colloque permettra également d’en présenter les résultats mais également de réunir chercheurs et praticiens qui s’intéressent à l’impact du numérique sur la Communication en général.

Nous serons particulièrement attentifs aux travaux de recherche interdisciplinaires ou aux notes de praticiens sur les thèmes suivants :

Les métiers et les compétences de la communication numérique - Les tendances d’évolution de la communication numérique - Les organisations du travail et le numérique - Les formations en communication numérique - Les stratégies numériques - Les enjeux de la communication numérique - Les avancées technologies - La création et le numérique ? - La sécurité numérique et l’intelligence économique - Evolution des pratiques RH 2.0 - Nouveaux comportements au travail et communication numérique - Approche et comparaison internationale de la communication numérique - Emergence de nouvelles fonctions professionnelles et intégration dans la gamme des métiers - Les processus créatifs mobilisés (hybridations, créations, filiations, transformations...) - Les stratégies d'acteurs utilisées pour forger leurs missions et leurs représentations sociales - L’investissement symbolique dans les nouveaux métiers, les médiations et représentations qui en découlent - L’émergence de nouveaux métiers et leurs impacts en termes de création d’entreprise - Etc.

 

Les meilleures communications feront l’objet de publications dans la revue Management&Avenir,

revue classée CNRS, AERES et ESSEC et d’un ouvrage aux éditions EMS.


Comité Scientifique

Sous la direction scientifique de
Luc Boyer (Université Paris Dauphine), Aline Scouarnec (Université de Caen (Nimec), ESSEC)
Maria-Mercanti Guérin (Cnam) et Sébastien Payre (Université de Caen, Nimec)

 

Olivier Badot – ESCP Europe, IAE de Caen, Nimec, Christine Balagué – Institut Telecom – TEM, Isabelle Barth - Ecole de Management de Strasbourg, HuManiS,  Bertrand Belvaux - Université Paris II Panthéon Assas, Largepa,  Christophe Benavent – Université de Paris Ouest Nanterre la Défense, Ceros, Florence Benoit-Moreau - Université de Paris Dauphine, DRM, Michèle Bergadaà - Université de Genève, Suisse, Marc Bonnet – Université Jean Moulin Lyon 3, Iseor, Frank Bournois - Université de Paris II, Ciffop, Joël Brée - Université de Caen, Nimec, Rouen Business School, Etienne Candel - Université de Paris IV Sorbonne, Celsa, Aude d’Andria - Université d’Evry-Val-d’Essonne, Eva Delacroix - Université de Paris Dauphine, DRM, Christine De Valck - HECParis, Pierre-Louis Dubois - Université de Paris II, Ciffop, Jean-Yves Duyck - Université de La Rochelle, Marc Filser - Université de Bourgogne, Laurent Flores – Université Paris II Panthéon Assas, Largepa, Matthew Fraser - AmericanUniversity of Paris, Stéphanie Hérault - Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, Prism, Valérie Jeanne-Perrier - Université de Paris IV Celsa Paris-Sorbonne, Gripic, Julien Levy - HECParis, Maria Mercanti-Guérin - Cnam Paris, Jean-François Lemoine - Université de Paris I, Valérie Patrin-Leclère - Université de Paris IV Celsa Paris-Sorbonne, Gripic, Laure Poulain - Gobelins, Philippe Robert-Demontrond - Université de Rennes 1, Monika Siejka – Institut International du Multimédia, Sébastien Payre - Université de Caen, Nimec, François Silva - ESCEM,Cnam Paris, MauriceThévenet - Cnam Paris, ESSEC

 

Calendrier  et adresse de contact :

Toute communication est à adresser à : comnumerique2011@prospectivedesmetiers.com

Remise des intentions : 25 février 2011

1 page de présentation du projet de communication

Acceptation des intentions : 1°mars 2011

Remise des communications : 30 mars 2011

Texte de 15 pages maximum aux normes de Management&Avenir

Retour des évaluateurs : 20 avril 2011


Recommandations aux auteurs pour les communications des chercheurs

Les communications auront une longueur maximum de 12 à 15 pages (maximum), en simple interligne. Les manuscrits comportent un bref résumé en français et en anglais de 400 signes maximum, ainsi que les mots-clés pour chaque résumé (titre également traduit).

Le nom de l’auteur et sa courte présentation, son appartenance institutionnelle, son e-mail et l’adresse complète doivent figurer uniquement en page de garde. Les articles ne doivent pas comporter d’annexes : tableaux, schémas, images et autres ajouts (en noir et blanc) sont insérés dans le texte. Les parties suivent une numérotation simple : 1., 1.1., 1.1.1., etc.

 

Titre : times 18 en gras

Nom de l’auteur : times 14 en gras

Résumé et Abstract en gras en 16, puis contenu en times 12

Titre 1. : Times 14 en gras

Titres 1.1. : Times 12 en gras

Conclusion : Times 14 en gras

Bibliographie : Times 14 en gras, puis contenu en times 12, suivant le modèle suivant :

Ouvrage : nom de l’auteur et initiale du prénom, date de publication, Titre de l’ouvrage, Editeur, Lieu d’édition, (exemple : Mintzberg H. (1994), Grandeur et décadence de la planification stratégique, Dunod, Paris).

Article : nom de l’auteur et initiale du prénom, date de publication « Titre de l’article », Titre de la revue, Vol. x, No. x, p. x-y, date de publication (exemple : Koenig G. (1996), « Karl E. Weick », Revue française de gestion, No. 108, p. 57-70, mars-avril-mai).

Les titres, intertitres, « chapeaux » et textes en exergue sont de la responsabilité du comité scientifique qui se réserve le droit de modifier ceux qui sont proposés par l’auteur.

Recommandations aux auteurs pour les notes des praticiens

Les notes des praticiens auront une longueur de 3 à 10 pages présentant une expérience terrain et suivront les mêmes règles de mise en forme que les communications de chercheurs.

 

Télécharger le bulletin d'inscription sur http://www.teicee.fr/mpe/images/stories/inscription.pdf


Information sur les sites ou blog :
http://www.metiers-publicite.fr http://www.managementetavenir.net
http://lucboyer.free.fr http://essec.typepad.fr/essec_blog_rh http://www.prospectivedesmetiers.com

Partager cet article

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Appels à comm.

Linkedin-la-revue-des-sciences-de-gestion-copie-1.png

Canalac.jpg

unipresse.jpg

linkfinance Tout emploi en banque finance assurance

300x250_ecofolio_cinq_vies.gif