Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Blog animé par Yves Soulabail

nouveau site

NOUVEAU SITE 

haut.gif

11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 05:57

Le Réseau de Recherche sur l'Innovation et la Société internationale Jean-Baptiste Say (SAYS) organisent le 1er Congrès international de Jean-Baptiste SAY sur "La pensée économique des révolutions industrielles : innovation, entrepreneuriat et cycles longs" du 27-30 août 2014 à Boulogne-sur-Mer/Auchy, Nord/Pas-de-Calais, France. Il est composé de deux parties :

  • un colloque international qui accueille des chercheurs intéressés par les théories de l’innovation et des cycles longs où les thèses de Jean-Baptiste Say sont au cœur des présentations et des discussions scientifiques ;
  • une école d’été qui s’adresse plus particulièrement aux doctorants et aux jeunes chercheurs dont les travaux portent sur les différentes approches de l’entrepreneuriat, l’innovation, la croissance et le développement de nouvelles pratiques économiques et sociales (économie et société de l’information et de la connaissance, économie sociale et solidaire, etc.).

Date limite d'envoi de la proposition de communication ou de poster : 15 avril 2014

Pour plus d'informations sur :
- Pour télécharger l'appel à communication
- Le site du Congrès SAYS : http://says.univ-littoral.fr/ ou http://innovation.univ-littoral.fr/

 Réseau de Recherche sur l'Innovation
T : +33(0) 328 23 71 48 / F : +33(0) 328 23 71 10
M : rri@univ-littoral.fr
http://2ri.eu
http://innovation.univ-littoral.fr/
 
 says_2014.jpg
Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Appels à comm.
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 09:08

Selon un message que nous avons reçu à la rédaction : « Ce que la dégradation de la note de la France par l'agence de notation financière Standard & Poor's (S&P) démontre, juste un an après le rapport Gallois, c'est la présentation d'un plan gouvernemental manquant d'ambition et déconnecté des réalités entrepreneuriales du terrain. Les entrepreneurs continuent de souffrir. Les indicateurs économiques sont tous au rouge et notre manque de compétitivité s'aggrave.

Ni choc de confiance ni choc de compétitivité ne sont apparus
L'instabilité fiscale a tué la confiance. Au lieu d'en sortir, nous entendons parler d'une augmentation de l'impôt sur les sociétés quand tous nos voisins le diminuent ! Les marges de nos entreprises n'ont jamais été aussi faibles. Inutile de dire qu'elles sont loin de s'améliorer. Pourquoi ? Tout simplement parce que sur l'ensemble de l'année passée, le taux de marge a atteint son plus bas niveau depuis 1985.
L'investissement est faible parce que l'instabilité fiscale comme les discours entrepreneuriaux stigmatisant ont créé un cycle de glaciation économique.
A force de rogner sur leurs marges, les entreprises n'ont plus de capacité d'investir. Pire, cela ne risque pas de s'arranger puisque les entreprises françaises ont vu leurs prélèvements augmenter de 21 milliards d'euros en 2012 et 2013.

L'emploi est dans le rouge
Le chômage a atteint son triste record. Pire, l'INSEE continue de prévoir des records de destructions d'entreprises pour le trimestre. Quand on sait que seules les entreprises peuvent créer de l'emploi pérenne et productif, cela ne laisse présager rien de bon pour notre économie. Nous ne semblons décidemment pas sur le chemin éclairé de la croissance dont notre pays manque pourtant cruellement.
Le coût du travail a baissé sauf pour les entreprises exportatrices et innovantes. C'est un comble direz-vous. Non, c'est un choix, nos gouvernants ont choisi de ne pas subventionner la valeur ajoutée en allégeant les charges des salaires les plus faibles tirant ainsi l'économie vers le bas au lieu de la renforcer pour mieux tenter de la relancer.
L'industrie française a touché le fond et rien n'est mis en oeuvre pour lui faire redresser la tête. Pire, alors que l'activité manufacturière de nos voisins repart à la hausse au mois d'octobre, selon l'indice PMI européen. Celle de la France repart à la baisse.

Entrepreneurs, nous attendons des mesures à effet rapide
N'actionnons plus le levier recettes fiscales, faisons des économies. Les entrepreneurs sont inquiets à l'heure où désormais chaque année est une année électorale. Les entrepreneurs ont besoin de changement. Notre crainte c'est qu'il ne vienne plus. Nous ne pourrons pas tenir à ce rythme pendant presque 4 ans.
Nous ne doutons pas du volontarisme politique mais nous manquons de repères et de résultats. Une relation de confiance ne peut se tisser que sur des actes. Gouvernants, agissez enfin !

Club des Entrepreneurs

Club-des-entrepreneurs.png

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Politique économique
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 07:19
Xerfi Canal présente l'analyse de Philippe Gattet, directeur d'études Xerfi-Precepta
La finance ou l'immobilier ne sont pas les seuls secteurs concernés par le phénomène de bulle. Il concerne aussi ? et c'est plus surprenant- les écoles de commerce. Pour en parler, Thibault Lieurade, journaliste, a interviewé Philippe Gattet, directeur d'études Xerfi-Precepta.

1088.jpg

Voir la vidéo

Philippe Gattet, Ecoles de commerce : la bulle d'offre ?, une vidéo Xerfi Canal

L'étude
Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Innovation et recherche
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 07:05

J-15 AVANT CLOTURE DES INSCRIPTIONS

Apprendre à entreprendre :
l'entrepreneuriat social et l'innovation pédagogique au cœur des débats


L'Observatoire des Pratiques Pédagogiques en Entrepreneuriat, en lien avec la coordination nationale du Plan Entrepreneuriat Etudiants et l’université de Poitiers, ont le plaisir de vous annoncer la 12ème édition des Journées de l'OPPE.
Consulter le programme
S'inscrire en ligne

Les personnes souhaitant nous transmettre le descriptif de programmes entrepreneuriaux menés dans leur structure et/ou d'outils pédagogiques sont invités à l’envoyer par mail à entrepreneuriat@apce.com AVANT LE 22 NOVEMBRE 2013. Ces fiches seront diffusées dans le document remis aux participants lors des journées.
Télécharger le modèle de fiche

 

Les 5 et 6 décembre 2013
Université de Poitiers
15 rue de l'Hôtel Dieu

oppe

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Politique économique
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 04:46

Dans le cadre de son partenariat avec l’Université de Strasbourg, la Faculté Libre d’Etudes Politiques et en Economie Solidaire "FLEPES-INITIATIVES" ouvre l'accès à deux nouveaux Diplômes d'Université en médiation socioreligieuse (un de niveau L2/L3, un de niveau M1/M2). Ouverture des enseignements en janvier 2014.

La FLEPES-INITIATIVES et une des facultés de l'UNIVERSITE DE STRASBOURG s'engagent ensemble dans le développement d’une nouvelle activité de médiation sociale: LA MEDIATION SOCIORELIGIEUSE.
En lien étroit avec la législation de la laïcité, les droits et obligations qu'elle crée pour les services et pour les personnes en "milieux fermés", dans le sanitaire mais aussi dans le médicosocial, il s'agit de former des acteurs de proximité. Il s'agit simultanément de former les coordinateurs institutionnels du dialogue avec les représentants des religions ou des courants spirituels.
En "milieu ouvert", au service des collectivités, voire de l'éducation nationale, il s'agit de former les acteurs de proximité et des chefs de projet capables de créer des interactions pacificatrices, respectueuses de la pluralité tout en oeuvrant à l'intérêt général de l'intérieur du développement humain de la société : à la fois socioéducatif et socioéconomique solidaire.
La société contemporaine a politiquement besoin d'intervenants et de responsables engagés dans une médiation qualitative en situations de conflits, de désarroi ou de mécompréhension, qui ramènent les dispositifs à échelle inter-humaine. Il ne s'agit pas de former encore des érudits ou des spécialistes des questions religieuses, mais des acteurs instruits sur le plan légal et sur le plan moral et religieux, capables de susciter des résolutions interactives de situations, à disposition du service public comme de la société civile.
La médiation socioreligieuse est à penser comme une action d'intelligence diplomatique et civile. Elle est à développer tactiquement, comme un service et comme une ressource d'évaluation et de valorisation humaines et culturelles des actions sociales, de soin et d'économie solidaire.
Avec cette expérimentation, entre rigueur et imagination, la FLEPES vise, avec l'UNISTRA, à faire de la formation supérieure un véritable laboratoire d'innovation culturelle et d'intelligence sociale.


Informations : www.flepes.fr

 

logo reness

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Social
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 04:43

La CDEFI lance un parcours de formation qui permet aux doctorants d’acquérir les compétences nécessaires à leur intégration en entreprise

Le monde de l’enseignement supérieur fait depuis longtemps le constat que le doctorat manque de reconnaissance et de valeur dans le monde professionnel français. C’est pour répondre à ce problème que la CDEFI a conçu, avec l’accord du MESR, un parcours de formation pour les doctorants, appelé « compétences pour l’entreprise ». Ce parcours, destiné à favoriser l’insertion professionnelle des doctorants, vise donc à leur transmettre un certain nombre de compétences attendues par les entreprises, et validées par un certificat de réussite.

Cette formation sera suivie dans les écoles d’ingénieurs, qui par leur gouvernance, leurs formateurs, leurs contacts étroits avec les entreprises, paraissent dans le monde de l’enseignement supérieur les mieux placées pour délivrer un savoir-faire entrepreneurial. Tout en constituant une formation solide, « compétences pour l’entreprise » est un parcours souple qui demeure sans incidence sur l’organisation académique du doctorat. Pour le mettre en œuvre, les écoles d’ingénieurs doivent se mettre en relation avec les écoles doctorales dans un processus qui doit se faire en bonne intelligence avec le directeur de thèse de l’étudiant concerné.

La participation au parcours « Compétences pour l’entreprise » repose sur le volontariat et s’adresse de préférence aux doctorants en deuxième année de thèse. La CDEFI tient à souligner que le sens de ce dispositif est de s’ouvrir à d’autres disciplines que celles qui sont directement en rapport avec l’ingénierie.

Ce parcours, entièrement gratuit, a été conçu sur la base de deux années d’expérimentation dans neuf écoles d’ingénieurs. Les retours d’expérience de terrain fournis par les écoles ont permis d’élaborer un référentiel, qui s’est enrichi des recommandations du comité de suivi paritaire – industriels et enseignants – mis en place par la CDEFI pour évaluer l’expérimentation.

 

La CDEFI est aujourd’hui très heureuse de présenter un projet abouti permettant aux écoles d’ingénieurs de partager leur expérience dans la formation entrepreneuriale au niveau du doctorat, en valorisant un grade qui le mérite et en créant de nouvelles collaborations dans l’enseignement supérieur.

cdefi-copie-1

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Innovation et recherche
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 04:36

Philippe Naszalyi a été élu ce 7 novembre, Président de la Conférence de Territoire de l’Essonne de l’Agence régionale de Santé (ARS)

Il succède au Dr Marc Pulik, directeur-général de l’Hôpital de Bligny qui a intégré au siège de l’ARS, le Pole « offre de soins et médico-sociale ».

Directeur de La Revue des Sciences de Gestion (http://larsg.over-blog.com) depuis 1989, Philippe Naszalyi est Professeur des Universités associé à l’Université d’Evry-Val d’Essonne, où il dirige les formations professionnelles sanitaires et sociales et

développement territorial (http://deust.hautetfort.com).

Docteur en économie, il a fait sa thèse sur la gouvernance démocratique dans une fédération de mutuelles de santé et il effectue ses recherches en ESS sur les organismes sanitaires et sociaux notamment.

Il a de nombreux engagements dans les structures du handicap et de l’aide à la personne vulnérable.

L'Agence Régionale de Santé (ARS) est la clef de voûte de l’organisation prévue par la Loi « Hôpital Patients Santé Territoires » du 21 juillet 2009 (article 118). Elle est dirigée par son directeur général, Claude Evin. L’ARS est un interlocuteur unique chargé du

pilotage du système de santé et de la mise en œuvre de la politique de santé publique dans la région.

L'ARS dispose de délégations territoriales dans chacun de ses départements. Cette organisation ancrée dans les territoires assure une action au plus près des besoins de la population.

Chaque conférence de territoire qui correspond au territoire d’un département, est composée des représentants des toutes les catégories des acteurs intervenants dans le système de santé. Ils sont répartis en 11 collèges (établissements de santé, personnes

morales gestionnaires des services et établissements sociaux et médico-sociaux, organismes œuvrant dans les domaines de la promotion de la santé et de la prévention ou en faveur de l'environnement et de la lutte contre la précarité, professionnels de santé

libéraux, centres de santé, maisons de santé, pôles de santé et réseaux de santé, établissements assurant des activités de soins à domicile, services de santé au travail, usagers, collectivités territoriales, ordre des médecins, personnalités qualifiées).

La conférence de territoire a pour principale missions :
· de faire remonter et formuler les besoins locaux de santé
· d’émettre les propositions au Directeur Général de l'ARS
· de participer à l'élaboration du Projet Régional de Santé (PRS)

La conférence de territoire contribue à mettre en cohérence les projets territoriaux sanitaires avec le projet régional de santé et les programmes nationaux de santé publique.

 

Elle a également la possibilité d’établir des contrats locaux de santé avec l’ARS, les collectivités territoriales et leurs groupements.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Philippe_Naszalyi

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Nominations
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 04:34

L'ISEG Finance School (membre de IONIS Education Group) organise sur ses 7 campus de France (Paris, Bordeaux, Lille, Lyon, Nantes, Strasbourg, Toulouse) une semaine dédiée à la finance, du 18 au 22 novembre 2013.

Cette semaine est organisée, dans chaque ville, par une équipe d'étudiants de 2e année. L'orchestration de l'événement leur permet de mettre en pratique connaissances et savoir-faire.

Cette nouvelle édition sera ponctuée de conférences, de tables rondes mais aussi d'interviews et d'ateliers. De nombreux professionnels de la finance viendront animer les échanges et partager leur expérience avec les étudiants.

La semaine est ouverte aux étudiants de toutes les promotions de l'ISEG Finance School ainsi qu'aux professionnels et au public.

Parmi les conférences et tables rondes qui auront lieu tout au long de la semaine, dans les 7 campus de France, les thèmes suivants seront abordés :

· « Le trading de haute fréquence » (Paris)

· « La communication financière » (Paris)

· « Bruit numérique et anticipation des changements économiques » (Bordeaux)

· « Retour de la croissance ou embellie provisoire ? Quels sont les indicateurs les plus pertinents» (Bordeaux)

· « Crowdfunding : investir avec 1€ en poche ou comment financer son projet sans passer par les banques ?» (Lille)

· « La finance est-elle devenue folle ? » (Lille)

· « Nouvelle crise : nouvelles régulations ? » (Lyon)

· « Reprise d'entreprise et LBO Small Cap » (Lyon)

· « La relation banque - PME : la peur du risque ? » (Nantes)

· « Les clefs d'une négociation bancaire réussie » (Nantes)

· « Les tensions actuelles sur le financement des sociétés cotées au CAC 40 » (Strasbourg)

· « Le rendez-vous des entreprises cotées (hors CAC 40) »(Strasbourg)

· « Finances humanistes, la maxime des politiques »(Toulouse)

· « L'humanisme Jaurésien, une place dans la finance ? »(Toulouse)

Parmi les invités :

· Laurent Fournier, Head of Business Statistics & Data Intelligence de NYSE Euronext (Paris)

· Patrick d'Humieres, fondateur de l'Institut RSE management et président de l'Association des conseils en RSE & développement durable (ADD) (Paris)

· Eric Heyer, directeur adjoint au département analyse et prévision de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) (Bordeaux)

· Xavier Gilleron, gérant de Lexconsulting (Lille)

· Christian Chavagneux, rédacteur en chef adjoint d'Alternatives économiques et Rédacteur en chef d'Économie politique (Lyon)

· Jean-Michel Laveu, directeur associé du fonds d'investissement Initiative et Finance (Lyon)

· Gaël Le Touzé (ISEG Group promo 1996), directeur administratif et financier de Cat Amania (Nantes)

· Jean Marc Tariant, dirigeant du Cabinet Finance & Stratégie (Nantes)

· Joël Chaulet, président du conseil d'administration d'A2micile Europe (Strasbourg)

· Stéphane Boissel, directeur général adjoint de Transgène (Strasbourg)

· François Masclanis, enseignant-chercheur en sciences politiques (Toulouse)

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Conférences
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 23:03

Le 12 décembre 2013 à Nantes, seront remis les Prix des Ressources Humaines édition Grand-Ouest.

Après le succès de la première édition en 2012, Michael Page et l’ANDRH organisent la 2e Edition du Prix des Ressources Humaines Grand-Ouest afin de mettre à l’honneur les entreprises régionales qui s’engagent et innovent en matière de Ressources Humaines.
 

La remise des prix de cette nouvelle édition se déroulera le jeudi 12 décembre 2013 à partir de 18h30, à l’école Audencia à Nantes et mettra à l’honneur un responsable ou directeur RH qui s'est engagé avec son entreprise dans une initiative particulièrement innovante et performante.

Deux catégories seront distinguées : l’une pour les entreprises de plus 250 salariés (Prix Groupe), l’autre pour celles de 50 à 250 salariés (Prix PME). En marge de ces deux principaux Prix, le Jury et le Parrain décerneront leur Prix Spécial et leur Prix Coup de cœur à deux entreprises avec des projets forts.

Pour cette seconde édition, ce sont 15 entreprises candidates, réparties entre les régions Bretagne, Basse Normandie, Pays de la Loire, Poitou Charente et Centre qui ont proposé leur initiative.

La soirée sera exceptionnellement parrainée par Axel Kahn qui interviendra après la cérémonie lors d’une conférence sur la thématique « L'humanité des personnes, une ressource, une richesse ? ». Axel Kahn, Docteur en médecine et Docteur ès sciences, est Directeur de recherche à l’INSERM, il a été le Président de l’Université Paris Descartes et a dirigé l'INSTITUT COCHIN Il. Depuis 2007-2008, il est aussi Président de la Fondation Internationale du Handicap, Président du Comité d’Ethique de la Ligue du Cancer et Président de Paris Biotech Santé. Si ses travaux scientifiques portent notamment sur le contrôle des gènes, les maladies génétiques, le cancer et la nutrition, il intervient fréquemment sur des sujets touchant aux aspects moraux et sociaux de la médecine, de la génétique et des biotechnologies. Axel Kahn est également Chevalier des Arts et des Lettres, Officier de la Légion d’Honneur et du Mérite Agricole, Commandeur de l’Ordre National du Mérite.
 

Liste des entreprises candidates et leur projet

- CCA INTERNATIONAL (86) : campagne de communication Image et recrutement : "Comme nous, devenez expert de la relation client"

- ADEPEI (22) : politique systémique de prévention de la santé de ses salariés

- DIGITALEO (35) : mise en place des solutions digitales au service de la politique RH pour la rendre plus innovante et attractive

- GEBO CERMEX (NEW TECH) (85) : projet "People Centric" : de la gestion administrative du personnel ... à la création de la fonction RH

- CHARIER SA (44) : création d'un centre de formation interne

- VILLE DE POITIERS (86) : « Journées Connexions » : dispositif d’accueil et d’intégration des nouveaux arrivants

- SANDERS SAS (GLON) (56) : mise en place d’un accord portant sur le don de jours de repos pour un enfant gravement malade

- AIDE A DOMICILE POUR TOUS (85) : dispositif Thétis : redonner une place centrale aux salariés et offrir un service de qualité aux usagers via différents outils

- GROUPE FAMILIAL CONVIVIO (35) : création et l’optimisation de notre politique de formation professionnelle, en lien avec une construction GPEC au sein de notre groupe

- GROUPE CAVAC (85) : mise en place de missions complètes d’accompagnement et de conseil dédié sur l’ensemble des domaines des ressources humaines

- COOPEERL ARC ATLANTIQUE (22) : mise en place d'un accord de développement durable

- FINANCO (29) : promotion de l’alternance

-LA MIE CALINE (85) : mise en place d’une enquête de climat social auprès de l’ensemble du personnel et développement d’un réseau social d’entreprise

- ARMOR (44) : mise en place d’une formation innovante « Gestion de la dette de sommeil » pour les collaborateurs en horaires décalées

- LE TELEGRAMME (29) : politique d’accompagnement RH des métiers du journal vers le numérique, dans le cadre de la deuxième étape de la GPEC
 

Les fondateurs et partenaires

Les fondateurs : Michael Page et l’ANDRH

Les partenaires média : Le Journal des Entreprises, Le Figaro Eco, Cadremploi

Le partenaire académique : Audencia Nantes
Les autres partenaires : ADP, AG2R La Mondiale, Deloitte, Edenred, Leyton, Havas Voyages

 


Prix-des-Ressources-Humaines---andrh-grand-ouest.jpg

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Social
5 novembre 2013 2 05 /11 /novembre /2013 22:48

Organisé par l’OBSERVATOIRE DES PRATIQUES INNOVANTES DE L’ESS
Avec le soutien de la Fondation Crédit Coopératif
PROLONGATIONS 31 décembre 2013

Règlement du concours
Créé par le Centre des Jeunes, des Dirigeants, des acteurs de l’économie sociale (CJDES), l’Observatoire détecte, modélise et met en valeur les pratiques sociales des structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) à des fins de duplications. Dans ce dispositif global, le Prix de la Pratique innovante de l’ESS est un moyen de mettre en valeur les pratiques, les structures qui les déploient et d’identifier les futurs acteurs de l’ESS.

Qu’est-ce qu’une pratique innovante ?
Le sens donné à l’innovation sera ici celui de la création, de l’invention, de la découverte mais surtout de l’utilité pour la structure, son environnement et les acteurs concernés. Les pratiques innovantes de l’ESS sont managériales, de gouvernance, organisationnelles, technologiques. Elles concernent également des innovations sociales.

Vous êtes étudiants, participez au Prix des Masters
L’Observatoire confie aux étudiants de Masters ESS partenaires le soin de réaliser la description d’une pratique innovante et de préparer deux supports en vue d’une présentation publique et de la constitution d’un catalogue. La sélection se fait sur la base de ces deux supports.

Les supports :
Support n°1 : une monographie format A4, recto-verso qui sert à identifier la pertinence de l’innovation sur les critères définis dans la grille de caractérisation. Les critères d’évaluation sont :
- La pertinence de la pratique identifiée et la qualité de l’argumentaire.
- La qualité de présentation (Plan, style, aspect didactique…)

Support n°2 : un support de présentation publique (Un PPT, un Prezi, un film, une animation graphique, un jeu, une saynète…) sert à mettre en valeur la pratique, sa pertinence et son efficacité et donner envie à l’auditoire de la dupliquer. Les critères de l’évaluation :
- L’originalité du média et de la présentation.
- La pertinence du média par rapport à la pratique choisie.
- Le respect du temps imparti (10 minutes).
- L’enthousiasme, le dynamisme.
- L’intérêt suscité.
- Le caractère « duplicable » de la pratique.
 

Organisation :
Le déroulement des sélections se fait en deux étapes :
- Chaque Master en région sélectionne son meilleur candidat. Il sera donc retenu un candidat par Master pour participer au Prix.
- Lors l’évènement CJDES de novembre 2013, les 4 candidats retenus présenteront leur travail et la pratique identifiée et le Prix sera attribué par un jury. 

Récompenses et dotation :
Seront récompensés les étudiants et les structures ayant déployé la pratique.
Pour l’étudiant :
- Un diner avec un patron ou un DRH d’une structure de l’ESS.
- Un abonnement de deux ans à la RECMA. 

Pour l’étudiant et la structure :
- Une présentation publique de leurs travaux lors d’un évènement CJDES.
- Une présentation sur le site du CJDES de la pratique primée.
- Une intervention lors de l’évènement de novembre 2013 sur les pratiques innovantes.

Vous êtes dirigeant, participez au Prix des organisations
L’Observatoire invite les organisations de l’ESS qui ont développé une pratique innovante à en réaliser la description au moyen de deux supports. La sélection se fait sur la base de ces deux supports.

Les supports :
Support n°1 : une monographie format A4, recto-verso qui sert à identifier la pertinence de l’innovation sur les critères définis dans la grille de caractérisation. Les critères d’évaluation sont :
- La pertinence de la pratique identifiée et la qualité de l’argumentaire.
- La qualité de présentation (Plan, style, aspect didactique…)

Support n°2 : un support de présentation publique (Un PPT, un Prezi, un film, une animation graphique, un jeu, une saynète…) sert à mettre en valeur la pratique, sa pertinence et son efficacité et donner envie à l’auditoire de la dupliquer. Les critères de l’évaluation :
- L’originalité du média et de la présentation.
- La pertinence du média par rapport à la pratique choisie.
- Le respect du temps imparti (10 minutes).
- L’enthousiasme, le dynamisme.
- L’intérêt suscité.
- Le caractère « duplicable » de la pratique.

Les outils d’observation (Définitions, grille de caractérisation et de description) devront être demandés par mail auprès du CJDES.

Dépôt des candidatures :
Date limite : 31 octobre 2013 31 décembre 2013 par mail à info@cjdes.org et/ou par courrier CJDES 24 rue du rocher 75008 Paris.

Récompenses et dotation :
La dotation pour les entreprises sera :
- 10 adhésions au CJDES pour ses collaborateurs
- Une présentation publique de l’innovation lors d’un évènement CJDES notamment à « un parcours, un engagement ».
- Une intervention lors de l’évènement de novembre 2013 sur les pratiques innovantes.
- Une présentation sur le site du CJDES de la pratique primée.

Le jury :
Le jury sera composé de partenaires de l’évènement et de personnalités qualifiées (10 personnes).

Les Prix seront remis le 6 février 2014 au Crédit Coopératif
12 boulevard Pesaro, Nanterre (92) à l’occasion de l’Université du CJD

Contact

01 42 93 55 65 – info@cjdes.org

Chrystel Giraud-Dumaire, Secrétaire générale
www.cjdes.org

cjdes.jpg


Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Social

Linkedin-la-revue-des-sciences-de-gestion-copie-1.png

Canalac.jpg

unipresse.jpg

linkfinance Tout emploi en banque finance assurance

300x250_ecofolio_cinq_vies.gif