Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Blog animé par Yves Soulabail

nouveau site

NOUVEAU SITE 

haut.gif

18 mai 2014 7 18 /05 /mai /2014 11:05

The brand new Urban Studies Institute at the University of Antwerp has a vacancy for a research professor (tenure track) in the area of urban studies. 

https://www.uantwerp.be/en/jobs/vacancies/ap/2014opflwex102/


logo_universite_anvers.jpg

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Postes à pourvoir
17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 07:29

L'ambassade de France en Inde en partenariat avec le "Department of Science and Technology" finance la venue de doctorants français en Inde pour un séjour de 3 à 6 mois dans un labo Indien.

La date limite pour candidater au programme « Raman-Charpak » est le 7 juin 2014,

Voir le lien suivant : http://cefipra.org/raman-charpak/ 

Le service pour la science et la technologie
Ambassade de France en Inde

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Postes à pourvoir
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 21:20

Journée de recherche de l’IUT de Sceaux

Jeudi 5 Juin 2014

14h00-17h30

Dans le prolongement du projet PICRI (Partenariats Institution-Citoyens pour la Recherche et l’Innovation) CRIC (Communication, Résistance et Information des Consommateurs) qui arrive à son terme cette année, nous avons décidé cette année de consacrer la journée de recherche :
· A la mise en valeur des résultats obtenus par ces travaux.
· A l’accueil de toute communication liée à cette thématique.

 

Introduction (14h00-14h30)

Laurence Fontaine (EHESS) : Le marché dans les stratégies économiques des classes populaires dans l’Europe préindustrielle.

Interventions des enseignants-chercheurs de l’IUT de Sceaux (14h30-16h00)

Florence Arnaud : Les défis posés au droit par les nouveaux modes de consommation
alimentaire.

Maria-José Azar-Baud : Mise en œuvre des droits des consommateurs : ce que l'action de
groupe va changer.

Nicolas Dupont : Les obligations d'information légales à la charge des professionnels. Intérêts et limites.

Dominique Roux : Les nouvelles formes d'action contre les entreprises : consommateurs
auto-organisés et mobilisation des parties prenantes
(en collaboration avec Corinne Chevalier et Lydiane Nabec).

Discussions, échanges et conclusion (16h30-17h30)

Discussion précédée d’une intervention de Catherine Malecki (Les labels ISR : un avenir pour la finance durable).

Après présentation des différents travaux, un moment de convivialité sera partagé autour de quelques friandises et boissons.

Pour venir depuis Paris en transports en commun. Compter environ 45 minutes, de porte à porte, depuis Châtelet-les-Halles, quel que soit le trajet adopté.

Prendre la ligne B du RER (attention, le billet de métro ne suffit pas car il est limité aux zones 1 et 2 ; Sceaux est en zone 3) avec deux possibilités :

Prendre direction ROBINSON et descendre à la gare de SCEAUX (à ne pas confondre avec la gare PARC DE SCEAUX sur l'autre branche) puis marcher environ 15 minutes jusqu'à l'IUT. Avantage : c'est direct ; Inconvénient : il y a un train seulement tous les 1/4 d'heure.

Prendre direction SAINT-REMY LES CHEVREUSES et descendre à ANTONY. Prendre le bus 395 et descendre à la station IUT (vous êtes juste en face de l'IUT). Avantage : il y a plus de trains, certains sont directs (pas d'arrêts à certaines stations, mais toujours un arrêt à ANTONY). Inconvénient : un changement supplémentaire.

 

Globalement, les deux temps de trajet sont identiques.

Autres possibilités :

128 Porte d'Orléans/Arrêt : Fontenay-Houdan

192 Rungis-Gare de Robinson/Arrêt : Place du Général de Gaulle

 

198 Gare de Robinson-Châtenay-Malabry/Arrêt: Robinson

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Conférences
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 20:24

Le 13 mai, l’accréditation EPAS, EFMD Program Accreditation System, a été attribuée à nouveau au Master Management International de l’IAE Lyon pour 3 ans.
L’IAE Lyon obtient ainsi la confirmation de sa reconnaissance par l’EFMD, déjà accordée depuis six ans.

Le Master Management International : un diplôme phare de l’IAE Lyon
Le Master Management International, l’un des huit masters de l’IAE Lyon, est un diplôme formant des managers compétents pour agir et décider en contexte international.
Il propose 4 domaines de spécialisation : Commerce Extérieur, Management des Activités Internationales, Perspectives Européennes, et un parcours entièrement dispensé en langue anglaise : European Business Realities ainsi qu’un principe de formation à la carte sous la forme d’un parcours individualisé.
Les activités conduites par les enseignants-chercheurs au sein de l’axe de recherche Management International du Centre de recherche Magellan bénéficient aux enseignements qui intègrent les avancées majeures des connaissances dans ce domaine.
 

Le Master Management International forme 200 diplômés par an, dont 30% d’étudiants internationaux. La dimension internationale du Master est fortement appuyée tant par la diversité des profils des étudiants et des intervenants que le caractère international des contenus de cours et des études de cas.

Les partenariats développés avec les écoles partenaires comme VSE à Prague (accréditée EPAS), l’Università di Torino et l’Università di Pavia en Italie, l’Université de Tamkang à Taiwan permettent également aux étudiants de préparer un double-diplôme. Le diplôme est aussi proposé à Canton en partenariat avec Lingnan (University) College, Sun Yat Sen et au Maroc avec HEM.

 

L’accréditation confirme la perspective internationale du diplôme et des carrières auxquelles il prépare, l'équilibre entre rigueur académique et dimension professionnelle des enseignements ainsi que la qualité du niveau des étudiants et des enseignements. Les auditeurs ont apprécié la souplesse du mode d’organisation de la formation, permettant aux étudiants d’alterner des périodes en entreprise (stage ou alternance) et/ou à l’international, de bénéficier d’enseignements de management en anglais et de construire leur projet professionnel en étant accompagnés dans leurs choix et projets. Ils ont fortement souligné la présence, très appréciée par les entreprises, de l’IAE Lyon sur son territoire ainsi que la densité de ses partenariats.

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Vie des établissements
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 21:18

N° Poste  08
Section CNU 05/06
Quotité Temps Plein

Affectation

Département d’enseignement
Humanités

Unité de Recherche
IRTES-RECITS

Description

Enseignement
Cours magistraux et travaux dirigés en sciences de gestion pour des élèves ingénieurs. Les enseignements comportent une initiation à la gestion, le management de l’entreprise, le management de l’innovation, la gestion financière et les investissements ainsi que les jeux d’entreprise. Une partie des cours peut être dispensée en anglais.
Public : étudiants de tous niveaux, de la première année de tronc commun à la cinquième année de branche. Etudiants de master. Candidats à des diplômes universitaires en formation continue.

Recherche
Le/la candidat(e) développera son activité de recherche au sein du laboratoire IRTES-RECITS EA7274 sur les problématiques d’innovations et de changements technologiques dans un contexte de transition durable de préférence dans les domaines des transports ou de l’énergie.

Contacts

Enseignement
Nom, Prénom : CHAUVEAU Sophie
Fonction : Directrice des Humanités
Tél : 03 84 58 39 22
Courrier électronique : sophie.chauveau@utbm.fr

Recherche
Nom, Prénom : Lamard Pierre
Fonction : Directeur RECITS
Tél : 03 84 58 31 06
Courrier électronique : pierre.lamard@utbm.fr

logo_Utbm.jpg

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Postes à pourvoir
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 20:20

Selon la 2e édition de l’étude ANDRH-Inergie sur l’emploi des jeunes*, l’alternance représente une transition plutôt réussie entre études et embauche pour les deux tiers des DRH interrogés. S’il concerne majoritairement les jeunes de niveau Bac ou infra Bac, le contrat d’alternance débouche sur un CDI dans la même entreprise dans 30% des cas. Il est particulièrement utilisé par les entreprises de plus de 2 000 salariés (3,9% d’alternants dans les effectifs) et dans l’industrie (3,8%).

· Le recrutement des moins de 26 ans a baissé en 2014 : 1 DRH interrogé sur 3 a recruté plus de 20% de jeunes en 2014, contre 1 sur 2 en 2011. Néanmoins, 8 entreprises sur 10 déclarent avoir l’intention d’embaucher des jeunes cette année (87% plus de 2 000 salariés) ; l’emploi des moins de 26 ans est un enjeu pour 2 entreprises sur 3 (64% des DRH répondants).

· 1 DRH sur 2 met en place des initiatives spécifiques pour recruter des jeunes (49%), contre 56% en 2011. Lorsqu’elles s’investissent, les entreprises multiplient les approches : contrat d’alternance, partenariats écoles, forums, utilisation des réseaux sociaux… Des actions ciblées, fréquemment initiées au sein des entreprises de plus de 2 000 salariés (76%), contre 31% parmi celles de moins de 300 salariés. Cette année, 51% des entreprises se sont fixé des objectifs de recrutement, contre 14% en 2011 : un effet probable de l’évolution de la règlementation.

· Les entreprises privilégient le contrat en alternance : celui-ci est jugé attractif pour les deux tiers des entreprises (65%) car perçu comme une transition plutôt réussie entre études et embauche. Les DRH attendent cependant des ajustements concernant le rythme entreprise / formation, la possibilité de prévoir un stage de « pré-recrutement » ou l’allongement de la période d’essai. Seules 34% des entreprises comptent augmenter leur part d’alternants en 2014, une intention en baisse de 7 points par rapport à 2013**. Près de 2 entreprises sur 5 comptent moins de 2% d’alternants au sein de leurs effectifs. A l’inverse, trois sur dix en accueillent plus de 4%, notamment dans l’industrie. D’après les déclarations des DRH, dans 30% des cas en moyenne, le contrat d’alternance débouche sur une embauche dans leur entreprise. Un score plus élevé (44%) dans les entreprises de +2 000 salariés.

· Le contrat de génération, en revanche, n’est jugé incitatif que par 1 entreprise sur 7 (14%), contre 21% lors de son lancement en 2013**, même par celles éligibles à l’aide financière ; 1 DRH sur 2 souhaite une simplification administrative du dispositif.

· Le manque de candidats issus des filières de formation est cité, par près de 1 DRH sur 2 (46%), comme un frein structurel à l’emploi des jeunes, perception accentuée pour les DRH de l’industrie (65%). Ils signalent par là un déficit de main d’œuvre qualifiée et soulignent aussi l’inadaptation des filières de formation métiers à leurs besoins (35%). Le manque d’expérience est évoqué par 41% des répondants. En revanche, le coût et le temps d’intégration des jeunes ne l’est que par un quart des répondants (24%).

· Les pratiques de recrutement sont différentes selon le niveau d’études, mais pas exclusives, et assez variables selon la taille de l’entreprise. Pour les jeunes de niveau Bac/infra Bac et niveau Bac+2/+3, l’expérience acquise en interne en alternance et CDD semble être la passerelle pour une embauche en CDI. Pour les jeunes de niveau Bac+5, le CDI reste le type de contrat le plus cité (72%)… loin devant le CDD et le contrat d’alternance ; une première expérience même sous forme de stages étant cependant appréciée.

· Les propositions des DRH pour améliorer l’emploi des jeunes portent sur trois axes : renforcer les liens entre la formation et l’entreprise, notamment via l’alternance ; simplifier et assouplir les dispositifs jugés complexes et peu lisibles ; mieux préparer les jeunes à l’entreprise tant sur les savoirs fondamentaux que sur leur savoir-être.

logo-andrh.jpg     logo-inergie.jpg

* Etude sur les pratiques des entreprises en matière de recrutement et d’intégration des jeunes de moins de 26 ans, réalisée en ligne en février 2014 auprès des professionnels de la fonction RH, membres de l’ANDRH ; échantillon répondant constitué de 167 DRH.

** Baromètre Défis Rh 2013 ANDRH – Inergie

 

www.andrh.fr

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Politique économique
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 09:49

Programme PEPITE (AEI-AIREPME)
21, 22, 23 mai 2014, Marseille

Sans-titre-1.jpg


MERCREDI 21 mai 2014
 (Terminal MPCT)
18H30: Apéritif et prix de la thèse
20H : Dîner de gala

JEUDI 22 MAI 2014
8H-20H : Marseille (Palais du Pharo), stand national PEPITE avec PEPITE PACA Ouest

  • 8H Accueil
  • 9H Ouverture - Michel BON
  • 9H30 - 13H conférences et table ronde, chercheurs internationaux avec la participation exceptionnelle de Henry MINTBZBERG, Andrew PETTIGREW, Denise ROUSSEAU et Bill STARBUCK
  • 14H30-16H00 table ronde ARIANE : Faire gagner l’entrepreneuriat et les PME : comment ?animation Y.LAROCHE (Pt ARIANE)
    - Stéphane AGUIRAUD, past-président du Groupement des Entreprises du Pays d’Aix, 
    - Jean-Pierre BOISSIN, président de l’Académie de l’Entrepreneuriat et de l’Innovation et missionnationale Entrepreneuriat-Etudiant(PEPITE), 
    - PierreLOUART, universitaire
    - Jean-Michel POTTIER, vice-président de la CGPME

    Grands Témoins
    - Patrick JACQUEMIN, co-fondateur de rueducommerce.fr
    - Tanguy BARD DE CONSTANCE, fondateur Biodegr'AD
  • 16H30 - 17H Remise du prix ARIANE-FNEGE meilleure étude de cas
  • 18H30 cocktail au Pharo
  • 20H30 soirée optionnelle, mise en réseau PEPITE et Académie de l’Entrepreneuriat et de l’Innovationau bord de la Corniche, (participation partielle : 20 euros préinscription obligatoire auprès de PEPITE PACA Ouest coordinatrice marie.decroix-taffet@univ-amu.fr )

VENDREDI 23 MAI 2014
9H-18H
Marseille à KEDGE (navette centre ville - hôyel KEDGE)

  • 8H30 Accueil
  • 9H30-10H30 Ouverture Jean-Pierre BOISSIN (Président AEI) ; Olivier TORRES (Président AIREPME)
    Plénière 1 Education entrepreneuriale
    - Alain FAYOLLE (EM Lyon)
    - Catherine LEGER-JARNIOU (Université de Dauphine)
    - Christophe SCHMITT (Université de Lorraine)
    - Marie DECROIX-TAFFET (PEPITE PACA Ouest)
  • 10H30-12H Première session Ateliers dont Atelier PEPITE : Structuration thématique PIA et groupes de travail, statut étudiant-entrepreneur, maquette DU PEPITE
  • 12H-13H30 Déjeuner, Conseil d’Administration AEI
  • 13H30-15H Deuxième session Ateliers
  • 15H15-16H15 Plénière 2 : La valorisation des connaissances
    Philippe MUTRICY (BPI France)
    - Josée St-PIERRE (UQTR, Canada)
    - Thierry VERSTRAETE (Université de Bordeaux)
  • 16H30-18H Troisième session Ateliers

Inscription : http://fnege.magnesia-process.org rubrique AEI/AIREPME
Ce programme également disponible en cliquant ici

 

 

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Innovation et recherche
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 21:32

Vendredi 6 Juin 2014, Amphithéâtre de Gestion, Sorbonne

Colloque organisé par le Master 2 Droit fiscal de l’Ecole de Droit de la Sorbonne (Paris 1) et le département Sorbonne Fiscalité de l’Institut de Recherche Juridique de la Sorbonne (IRJS)

Accueil du public (8h00)
8h15 : Propos d’ouverture, Ludovic AYRAULT, Professeur à l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne

1re partie : L’impôt sur le revenu en débat avant la Révolution française (8h30 – 10h00)
Président de séance : Albert RIGAUDIÈRE, Professeur émérite de l’Université Panthéon-Assas (Paris II), membre de l’Institut.

A la recherche d’une imposition médiévale des revenus, Florent GARNIER, Professeur à l’Université Toulouse 1 – Capitole

La taille personnelle des roturiers, un IRPP structurant et stigmatisant de l'Ancien régime, Mireille TOUZERY, Professeur d'histoire moderne à l’Université Paris-est-Créteil

Débats

2e partie : La création de l’impôt sur le revenu (10h15 – 12h15)
Président de séance : Pierre BELTRAME, Professeur émérite de l’Université d’Aix-Marseille

The early history of the UK Income and Corporation Taxes, Dominic de COGAN, Leverhulme-funded Research Fellow à l’Université de Birmingham

Prussian and German income tax debates - 1851, 1891 and beyond, Ekkehart REIMER, Professor doktor à l’Université de Heidelberg

L'impôt sur le revenu, au nom de l'égalité républicaine, Emmanuel de CROUY-CHANEL, Professeur à l’Université de Picardie

Débats

3e partie : L’impôt sur le revenu de nos jours (14h00 – 16h30)
Président de séance : Guy GEST, Professeur à l’Université Panthéon-Assas (Paris II)

L’impôt sur le revenu et le territoire, Alexandre MAITROT DE LA MOTTE, Professeur à l’Université Paris-est-Créteil

Impôt sur le revenu : débiteur de l’impôt et titulaire du revenu, Philippe NEAU-LEDUC, Professeur à l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne

L’impôt sur le revenu et le revenu global, Ludovic AYRAULT, Professeur à l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne

L’impôt sur le revenu et le contrôle fiscal, Stéphane AUSTRY, Professeur associé à l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, avocat associé CMS Bureau Francis Lefebvre

Débats

4e partie : Table ronde – Libres propos (16h45 – 18h30)
Président de séance : Michel BOUVIER, Professeur émérite de l’Université Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, Président de Fondafip et directeur de la Revue Française de Finances Publiques

Autres participants :

Guillaume GOULARD, Conseiller d’Etat

Marc LEROY, Professeur à l’Université de Reims

Thomas PIKETTY, Directeur d’études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales et Professeur à l’École d’Économie de Paris

Cocktail de clôture

 

Inscription obligatoire sans droits d’inscription : colloquesorbonne2014@gmail.com

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Conférences
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 05:03

Dans la prolongation des travaux effectués en 2013 par le Groupe Recherche « Responsabilité sociétale de la finance » de la Filière ESS (économie sociale et solidaire) du Pôle de compétitivité Finance Innovation*,

L’Association FIDES (Forum sur les institutions, le droit, l’économie et la société) vous invite à débattre de cette innovation financière qui offre de nombreux avantages dans le contexte actuel de crise économique et financière.

Introduction et cadre général
Bertrand du Marais Président de l'association FIDES, Conseiller d'État détaché comme Professeur de droit public à l'Université de Paris Ouest Nanterre La Défense

Présentation du 4P
Stanislas Ordody, Docteur en Economie, Cadre dans une grande banque, MRICS

Points de vue de l'entrepreneur, de l’investisseur et du praticien des financements
François-Marie Monnet, Conseil en gestion, Membre du Conseil d’Administration de Finance Watch

Jacques Rosemont, Responsable du pilotage stratégique "Financement / export", Bpifrance

Guy Roulin, Avocat Associé, Directeur du Département Capital investissement, FIDAL

Mercredi 4 juin 2014 - 17h45-20h en salle E 659-660
Pôle Universitaire Léonard de Vinci

L’entrée est libre dans la limite des places disponibles mais merci de vous inscrire au préalable auprès de : jbalix[at]u-paris10.fr

Accès au Pôle Universitaire Léonard de Vinci : http://www.devinci.fr/infos-pratiques/se-rendre-au-pole/

 

 

*Travaux rassemblés sur : http://fides.u-paris10.fr/groupe-de-travail-responsabilite-societale-de-la-finance/

fides 

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Conférences
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 14:42

Étude comparée de la situation de la Business History (BH)/histoire des entreprises dans le Monde, en Europe et en France.

L’association européenne d’histoire des entreprises (EBHA) a lancé une étude comparée sur l’évolution et la situation de ce champ disciplinaire depuis 15 ans.

Après le Japon, l’Amérique latine ou la Corée, c’est au tour de l’Europe de faire l’objet d’un bilan. Harm G. Schröter, ancien président de l’EBHA, est chargé de conduire ce projet destiné à être publié prochainement dans la lettre d’information de l’EBHA. Il sollicite la communauté des historiens français pour y participer. Il faut aussi y voir une opportunité pour évaluer l’état de ce champ de l’historiographie française.

Les délais sont assez stricts puisque les informations doivent être envoyées le 12 juin 2014. En vous remerciant par avance.

Voici les critères de comparaison proposés par l’EBHA :

 

Quantity :

-In absolute terms the situation is going:  up -  stagnating  -  down ?

(and in relation to other fields of research:  up  -  stagnating  -  down   )

-Estimate on number of professorships : before – today ?

(Own professorships on BH? Or BH as part of economic / social history?)

-Estimate on number of emerging scholars : before - today (PhD / after PhD)

-Estimate on number of students : before - today

Organization:

-Allocation in Dept. of History, Business Schools or other Dept. or organizations?

-Cluster of researchers : one or two persons in a Dept ?

-Are there free-lance colleagues making their living by writing BH? Many?

-Are there special enterprises offering commissioned business history? Many?

Were there waves of demand? (e.g. like 1990-2010 in Germany for BH on the Nazi-period)

Focus of research :

Commissioned works - scholarly - less scholarly ?

Chandlerian tradition ?

Cliometric orientation ?

Other approaches, topics and ways   -   which ones?

Merci de faire parvenir vos réponses avant le 12 juin à Eric Godelier (eric.godelier@polytechnique.edu)
Trésorier de l’association française pour l’histoire des entreprises (AFHE)
Membre du comité de rédaction de la revue  « Entreprises et histoire »

logo-ebha.jpg

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Etudes et rapports

Linkedin-la-revue-des-sciences-de-gestion-copie-1.png

Canalac.jpg

unipresse.jpg

linkfinance Tout emploi en banque finance assurance

300x250_ecofolio_cinq_vies.gif