Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Blog animé par Yves Soulabail

nouveau site

NOUVEAU SITE 

haut.gif

24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 12:40

Mustafa Poyraz, sociologue et enseignant à l’Université Paris 8, reviens de la place Taksim. Il évoque, lors d’un entretien avec l’Institut National de la Jeunesse et de l'Education Populaire (Injep) ce qui a eu l'occasion de remarquer dans ce mouvement polulaire : « Ce qui frappe d’emblée dans ce mouvement, c’est son caractère spontané. La société turque est très politisée. Elle est coutumière des tensions sociales et des contestations dans les universités ou ailleurs, mais ici c’est différent. » Lire la suite

injep.gif

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Social
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 11:45

Le programme MSc in Finance de Grenoble Ecole de Management gagne deux places et devient la 7e meilleure formation de finance dans le monde selon le dernier classement du Financial Times.

Dans un dossier publié le lundi 24 juin 2013 par le quotidien économique britannique, le MSc in Finance de Grenoble Graduate School of Business grimpe de deux places. Il décroche ainsi la 7e place mondiale sur 40 écoles classées dans le palmarès mondial des meilleures formations « junior » (pre-experience) en Finance.

Ce nouveau classement, créé en 2011, évalue les programmes selon plusieurs critères : salaires, insertion, qualification des professeurs... A noter : le MSc in Finance Grenoblois est classé 4e dans la catégorie « expérience à l'international » et 2e dans la catégorie « mobilité internationale ».

« Cette reconnaissance confirme une nouvelle fois la qualité et la pertinence du MSc Finance grenoblois. Il offre une solide préparation pour appréhender au mieux les exigences et les réalités du marché du travail. Appartenir au top 10 mondial des meilleures formations est un véritable atout pour les étudiants et les diplômés du programme. Cela représente également une réelle valeur ajoutée pour les professeurs, les entreprises, les partenaires... », explique Stéphanie Boyer, professeur et responsable du MSc in Finance de l'Ecole.

Créé en 2006, cette formation est délivré à Grenoble, Londres et Singapour. A l'issue du programme, les étudiants maîtrisent les fondamentaux de la finance appliquée à l'entreprise, au management, au marketing, etc. Délivrés entièrement en anglais et à plein temps, les cours ont lieu de septembre à juin et sont suivis d'une période dédiée à une thèse de fin d'étude.

Pour plus d'informations sur le classement http://rankings.ft.com/businessschoolrankings/rankings


GEM.jpg

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Infos de la rédact°
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 00:06

Comme nous l'avons évoqué dans une précédente informationun amendement du groupe Europe Écologie Les Verts en séance a tiré un trait sur la procédure de qualification par le CNU (Conseil National des Universités) des enseignants-chercheurs.
Selon un communiqué, daté du 23 juin 2013, que nous reprenons intégralement : « Le SNESUP considère que la suppression de la qualification, introduite par un amendement d'EELV lors de l'examen du projet de loi ESR au Sénat, est une provocation. Il intervient dès maintenant auprès du gouvernement et des parlementaires contre la suppression de la qualification. Dans l'immédiat il appelle à signer et faire signer la pétition de la CP-CNU en ligne http://www.petitions24.net/cpcnu ».


SNESUP 

 

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Infos de la rédact°
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 07:02

« Non à cette provocation inacceptable ! » lance le principal syndicat de l'enseignement supérieur, le Snesup...

Selon un communiqué, daté du 22 juin 2013, que nous reprenons intégralement : « Un amendement du groupe Europe Écologie Les Verts en séance a tout bonnement tiré un trait sur la procédure de qualification par le CNU (Conseil National des Universités) des enseignants-chercheurs. Ce coup de théâtre est intervenu immédiatement en amont du vote en faveur du projet de loi de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche par le Sénat, qui a conservé cette attaque contre ce qui fonde le statut des enseignants chercheurs. Notons que la Ministre a demandé une deuxième lecture au sénat pour rétablir les Communautés d’Universités et d’Établissements, pourtant évacuées quelques heures auparavant.
Le CNU, en qualité d’instance nationale, majoritairement élue, représentative de la diversité des composantes formant les disciplines universitaires, est le garant du maintien d’un statut national des enseignants-chercheurs. Avec sa vision d’ensemble des disciplines en constante évolution, et à sa dimension nationale, il tient – par la procédure de qualification - un rôle central dans le maintien d’un niveau scientifique et pédagogique élevé sur l’ensemble du territoire.
En effet, la procédure de qualification aux emplois de Maîtres de Conférences (MC) ou de Professeurs (PR) est la reconnaissance nationale par les pairs de la qualité des travaux des titulaires du doctorat et de l'habilitation à diriger les recherches (HDR), et de ceux qui en sont dispensés. Elle constitue l’étape préalable à un éventuel recrutement dans l'enseignement supérieur. Elle est une garantie pour les établissements du niveau scientifique des futurs candidats et donc des futurs collègues. Elle prend en compte l'ensemble des missions qui incombent à un enseignant-chercheur, à savoir non seulement la recherche sanctionnée par le doctorat ou l'HDR, mais aussi un investissement dans les formations et la vie collective.
Si la Commission Mixte Paritaire, prévue pour mercredi 26 juin 2013, et l’Assemblée Nationale confirmaient la suppression de la qualification, seul l'échelon local serait en capacité de juger lors du recrutement, fragilisant la dimension nationale du statut de Fonctionnaire d’État, et contraignant les comités de sélection à traiter des centaines de candidatures supplémentaires.
Le SNESUP-FSU considère que la suppression de la qualification est une provocation qui aggrave considérablement un texte qui prolonge la loi LRU. Le SNESUP-FSU intervient dès maintenant auprès du gouvernement et des parlementaires contre la suppression de la qualification. Il mettra toutes ses forces dans la bataille pour organiser la riposte. »

SYNDICAT NATIONAL DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR
78, rue du Faubourg Saint-Denis
75010 - PARIS
Tél. : 0144799621
Courriel : sg@snesup.fr

SNESUP.jpg

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Infos de la rédact°
22 juin 2013 6 22 /06 /juin /2013 14:27

5e atelier international de l’International Society for the History and Theory of Intellectual Property (ISHTIP)

Paris, 26-28 juin 2013


La notion d’« économie culturelle » a été employée par des chercheurs intéressés par la dimension culturelle des activités financière et commerciale aussi bien que par ceux intéressés par les économies de la culture dans les sociétés passées et présentes. En associant cette notion avec la propriété intellectuelle, le Cinquième workshop de l’ISHTIP a pour ambition de stimuler une discussion interdisciplinaire sur les différentes interactions entre culture et économie et l’impact de ces interactions sur l’élaboration et l’évolution des normes et régulations relatives à la propriété intellectuelle, depuis la Renaissance jusqu’à nos jours.

Plusieurs centres de recherches en droit, histoire, littérature et études anglophones participent à l'organisation de cet événement :

Institut d'histoire du droit (UMR 7184, Université Panthéon-Assas), LARCA (EA 4214) et programme "Littérature pratique et imagination des savoirs" de l’Institut des Humanités de Paris (Université Paris Diderot), Heyman Center for the Humanities (Columbia University), IDHE (UMR 8533, CNRS-Paris 8), Histoire des pouvoirs, savoirs et sociétés (EA 1571, Paris 8), JILC (EA 1569, Paris 8), CRIDAF (EA 453, Université Paris 13-Villetaneuse).

L’atelier est ouvert à tous dans la limite des places disponibles. Afin d’accroître le temps pour la discussion, les contributions seront communiquées d’avance aux participants (il suffit d’envoyer un message à ishtip2013@gmail.com pour demander les papiers, sinon il n’y a pas d’inscription nécessaire). Le programme se trouve ci-dessous. Pour plus d’informations voir: http://www2.univ-paris8.fr/grhi/ishtip-program.html

 

Mercredi 26 juin, 14:300-18:30

Columbia University Reid Hall, 4 rue de Chevreuse 75006 Paris


14:30-14:45 Welcome remarks (Laurent Pfister, Univ. Panthéon-Assas, and Will Slauter, Univ.
Paris 8)


14:45-16:15
Professional Associations and Corporate Interests (Chair: Jane Ginsburg, Columbia University Law School)

Guillaume Sintès, EDESTA, Université Paris 8: “Les travaux du groupement professionel du SNAC (Syndicat National des Auteurs et Compositeurs de Musique)”

Comment: Sandra Travers de Faultrier, Barreau de Paris/Sciences Po/JILC (Paris 8)

Choralyne Dumesnil, Sciences Po Paris: “Propriété industrielle: Les enseignements de l'Inde”

Comment: Joshua Sarnoff, Depaul University College of Law

Jérôme Pacouret, CESSP, EHESS: “Défendre le droit d'auteur contre le copyright (avec le soutien d'Hollywood) Le cinéma et le copyright américains dans les justifications de l'engagement des réalisateurs français autour du « téléchargement illégal » et de la loi HADOPI”

Comment: Stavroula Karapapa, University of Reading


16:15-16:30 Pause


16:30-17:30 Industry Practices and IP Norms
(Chair: Peter Jaszi, American University Washington College of Law)

Audrey Millet, IDHE - Paris 8: “Les normes intellectuelles et artistiques comme écho à l'esprit du capitalisme ou l'impossible propriété des modèles de fabrique ? France-Angleterre (XVIIIe-XIXe siècles)”

Comment: Ariane Fennetaux, LARCA, Université Paris Diderot

Julia Ju, Max Planck Research School for Competition and Innovation, Munich: “The (Ir)relevance of IP Protection for Innovation: Empirical Insights from the Fashion Industry”

Comment: Christophe Geiger, CEIPI, Université de Strasbourg


17:30-18:30 Priority and Property in Early Modern Science (Chair: Liliane Hilaire-Perez, Université Paris Diderot)

Rachel Gostenhofer, Brown University: “Priority Disputes and the (Pre-) history of Intellectual Property."

Comment: Simon Stern, University of Toronto

Jérôme Baudry, Centre Alexandre Koyré, EHESS/Harvard University: “L'inventeur comme auteur: les stratégies d'appropriation de l'invention par le texte et l'image (France, 1791-1844)”

Comment: Philippe Minard, Université Paris 8/EHESS


18:30-19:30 Reception

Jeudi 27 juin, 9:00-17:15

Université Paris Diderot, bât. Condorcet, 4 rue Elsa Morante 75013, Amphi. Pierre-Gilles de Gennes


9:00-9:15 : Welcome remarks (Robert Mankin, LARCA, Université Paris-Diderot)


9:15-10:45
Cultural Practices and the Boundaries of Copyright Law (Chair: Will Slauter, Univ. Paris 8)

Catherine Bond, Faculty of Law, University of New South Wales, “'The Equitable Right to Her Late Husband’s Brains’: The Cultural Practice of a ‘Right’ to Royalties in the Australian Colonies”

Comment: Laura Murray, Department of English, Queens University Ontario

Marta Iljadica, School of Law, University of Southampton, “Graffiti writing and the public spaces of copyright”

Comment: Deborah Halbert, Department of Political Science, University of Hawaii


10:45-11:00 Pause


11:00:12:30
Guilds and their Challengers (Chair: Philippe Minard, Université Paris 8/EHESS)

Trevor Cook, Trent University, Oshawa/Victoria University, Toronto: “Literary Propriety in Early Modern England: George Wither and the Stationers' Company”

Comment: Frédéric Rideau, Institut d’histoire du droit, Université de Poitiers

Ted Sichelman, University of San Diego School of Law, and Sean O'Connor, University of Washington School of Law: “Patents as Promoters of Competition: The Guild Origins of Patent Law in the Venetian Republic”

Comment: Corine Maitte, laboratoire ACP, Université Paris-Est Marne-la-Vallée


12:30-14:00 Déjeuner


14:00-15:30 :
Commercializing Scientific Knowledge (Chair: Allan Potofsky, Université Paris Diderot)

Isabella Alexander, Faculty of Law, University of Technology, Sydney: “Navigating the New Waters of Copyright Law: The Sea Charts of John Hamilton Moore”

Comment: Robert Mankin, LARCA, Université Paris Diderot

Christiane Demeulenaere-Douyère, Centre Alexandre Koyré, UMR 8560 (CNRS-EHESS-MNHN), “Défendre les intérêts moraux et économiques des inventeurs: un exemple d'action collective sous la Révolution (1790-96)”

Comment: Valérie Nègre, Ecole Nationale Supérieure d'Architecture Paris La Villette, UMR AUSser 3329


15:30-15:45 Pause


15:45-17:15
National and International Organizations (Chair: Christophe Geiger, CEIPI, Université de Strasbourg)

Gabriel Galvez-Behar, Université Lille 3 / IUF: “The “French Connection”: French Scientists and International Debates on Scientific Property during the Interwar Period."

Comment: Alain Pottage, Department of Law, London School of Economics

Augusta Dimou, Freiburg Institute for Advanced Studies, University of Freiburg, Breisgau: “>From State Governance to Self-Management: Intellectual Property Rights in Communist Yugoslavia”

Comment: Matthias Wiessner, University of Leipzig


Vendredi 28 juin 9:00-18:00

Université Panthéon-Assas, 12 place du Panthéon, Salle des conseils


9:00-9:45
Plenary Lecture (Chair: Laurent Pfister, Université Panthéon-Assas)

Jean-Christophe Galloux, Institut de recherche en propriété intellectuelle (IRPI), Université Panthéon-Assas


9:45-10:00 Pause


10:00-12:30
Rethinking Narratives of Originality and Ownership (Chair: Sara Thornton, LARCA, Université Paris Diderot)

David Šporer, Comparative Literature, University of Zagreb: “Originality and Plagiarism in the Renaissance and Croatian Literary History”

Comment: Eva Hemmungs Wirtén, Uppsala University

Bettina Lerner, Department of French, City College, CUNY: “Anti-Intellectual Property: Parody and Plagiarism in Nineteenth-Century France”

Comment: Susan Pickford, CRIDAF, Université Paris 13

Jorge L. Contreras, American University Washington College of Law, “The Public Genome: An Alternative Narrative of Gene Patenting”

Comment: Dan L. Burk, UC Irvine School of Law


12:30-14:00 Déjeuner


14:00-15:30 Industry Practices and IP Norms
(Chair: Gustavo Ghidini, University of Milan)

Kathy Bowrey and Michael Handler, Faculty of Law, University of New South Wales, Sydney: “Instituting Copyright: Reconciling Copyright Law and Industry Practice in the Buying and Selling of TV Formats”

Comments: Peter Decherney, University of Pennsylvania, and Jessica Silbey, Suffolk University Law School

Christophe Magis, CEMTI, Université Paris 8: “Les soundalikes en musique de publicité : analyse socio-économique et musicale d'un contournement du droit d'auteur”

Comment: Maurizio Borghi, Bournemouth University


15:30-15:45 Pause


15:45-17:15
Business, Creativity, and IP Law (Chair: Irene Calboli, Marquette University/National University of Singapore)

Philippe Mouron, LID2MS, Aix-Marseille Université: “La Construction du droit d'exposition des oeuvres graphiques et plastiques”

Comment: Nicolas Binctin, Université de Poitiers

Dan Hunter, New York Law School, and Julian Thomas, Swinburne University of Technology: “Playing Well with Intellectual Property”

Comment: Dev Gangjee, Department of Law, London School of Economics


17:15-18:00
Final Discussion

Comments by Lionel Bently (Cambridge), Laurent Pfister (Université Panthéon-Assas), Will Slauter (Univ. Paris 8), Martha Woodmansee (Case Western Reserve University)

 

Allan Potofsky
Université Paris Diderot
Case 7046 - Bureau 839 - Olympe de Gouges
8, rue Albert Einstein 75013 Paris
Tél. : 0157275806
allan.potofsky@univ-paris-diderot.fr

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Conférences
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 15:48

Selon les résultats de la 4e édition de l'e-Performance Barometer, étude réalisée par Grégory Bressolles, Professeur de marketing à BEM-KEDGE Business School, le classement des meilleurs sites de vente de vin en France et dans le monde vient d’être bouleversé. Cette étude indépendante dévoile également la stratégie des acteurs et l'évolution du marché de la vente de vin sur Internet.

Le chinois Yesmywine.com détrône l'américain Wine.com
Cette année le site chinois Yesmywine.com détrône en effet l’américain Wine.com de son titre de leader international qu'il occupait en 2007, 2009 et 2011. Le site français Vente-privee.com fait son apparition sur la seconde marche du podium international et s’empare dans le même temps de la 1re place du classement français. En 3e position, c’est le site chinois Jiuxian.com qui fait son entrée. Dans le palmarès français, Vinatis.com chute d’une place par rapport à 2009 et se retrouve 2e devant Mondovino.com à la 3e place.

Renseignements sur l'étude :
Grégory Bressolles, Tél. 06.19.56.01.92, gregory.bressolles@bem.edu 

www.ePerformance-Barometer.com

ePerformance-barometer.jpg

eperformance-bressolles

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Etudes et rapports
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 14:08

Elu directeur de l’IAE Lyon en 2008, Jérôme Rive a été confirmé à l’unanimité pour un second mandat de cinq années, à l’occasion d’un Conseil d’Administration extraordinaire organisé le 20 juin 2013.

L’objectif affirmé pour l’école universitaire de management est d’assumer pleinement ses rôles et missions d’acteur public de l’enseignement supérieur et de poursuivre le positionnement de l’IAE Lyon comme un lieu de dialogue du management et de la gestion avec les humanités, pour une meilleure appréhension des mondes.

L’IAE Lyon, école de management et de gestion de l’Université Jean Moulin Lyon 3, est forte de 7 500 étudiants et auditeurs de formation continue, 150 enseignants et enseignants chercheurs, 75 personnels administratifs. Plus important IAE de France par le volume étudiant et le volume de sa communauté académique, l’IAE Lyon dispose du statut d’école interne de l’Université (Article 713.9) et actuellement d’un budget de ressources propres de près de 6 millions d’euros,  essentiellement générées par les actions de formation continue et de formation par alternance et la collecte de taxe d’apprentissage. Le budget consolidé (BPI) de l’IAE Lyon dépasse 28 millions d’euros.
Acteur public majeur en Rhone-Alpes de la formation et la recherche en gestion, les impacts des activités de l’IAE Lyon sur son territoire sont nombreux et importants.
Ainsi, chaque année, les activités de l’IAE Lyon génèrent un volume d’affaires estimé à près de 250 millions d’euros et l’équivalent de 900 emplois (baromètre BSIS FNEGE 2012).
L’IAE Lyon offre un très large portefeuille de formations, dans une logique de cursus intégré dès le post-bac, depuis des licences générales en gestion, des licences sélectives, des licences professionnelles, des Masters spécialisés (professionnels et recherche), des Masters double compétences, jusqu’au doctorat.
« Pour l’IAE Lyon, souligne Jérôme Rive, il est important d’associer l’excellence académique universitaire, les valeurs de l’université publique à une identité d’école interne, portée tant par un grand réseau de partenaires entreprises et institutionnels, nationaux et internationaux, une vie associative très riche et un réseau d’anciens engagé et dynamique ».
L’ensemble des niveaux d’enseignement supérieur, du post-bac au doctorat, est ainsi présent à l’IAE Lyon dans une logique multi-produit à laquelle est jointe la multiplicité des canaux de formation : formation initiale classique liée à des stages, formation par alternance (contrats d’apprentissage et de professionnalisation), et enfin formation continue.
« Nous constituons au sein de l’université une Ecole à cursus intégré, poursuit Jérôme Rive : assumons ce rôle en faisant de la licence générale en gestion, ouverte à tous, un parcours d’excellence et de développement des projets professionnels et de vie de nos étudiants dans leurs diversités. Dans le domaine de la formation continue, valorisons nos expertises académiques dans des projets différenciants ».
L’IAE Lyon a choisi de s’inscrire et de développer ses métiers dans la logique d’un management responsable, en dialogue permanent avec les humanités. Un positionnement judicieux et porteur  de sens que l’espace universitaire permet de réaliser parfaitement, qui correspond aux valeurspartagées et à un état d’esprit et qui est adapté à une période de rupture profonde, où les techniques de gestion et de management doivent être pensées de façon large, transversale et ouverte.
« Je suis très attaché au respect des diversités qui fondent notre communauté universitaire et construisent des richesses fortes. Nous constituons, ensemble, une très belle communauté universitaire et nous avons la chance d’être inscrits dans un territoire porteur de dynamiques d’innovations et de projets. Je veux accompagner l’IAE Lyon dans l’affirmation de son rôle et de ses missions dans l’espace universitaire. »

jerome-rive-president-du-reseau-iae.jpgJérôme Rive est Maître de Conférences, titulaire d’un Doctorat en Sciences de Gestion dans le domaine des Ressources Humaines.
Ses centres d’intérêt concernent le développement des compétences managériales à l’international et les approches transculturelles en management. Il a mené une grande partie de sa carrière à l’IAE Lyon. Activement engagé dans la vie universitaire en tant que membre du Conseil d’Administration de l’IAE Lyon depuis 2002 et du Conseil d’Administration de l’Université Jean Moulin depuis 2007. Il a également été Adjoint au Directeur en charge de l’International de l’IAE Lyon (2002-2008). Depuis 2002 il est correspondant de l’Université pour le Programme Jeunes Ambassadeurs destiné aux étudiants internationaux de Rhône-Alpes. Il est également en charge de la zone Pacifique pour le service des Relations Internationales de l’Université Jean Moulin depuis 2008.
Il joue un rôle très actif dans le domaine du management interculturel et des relations internationales dans l’enseignement supérieur du management. Il est à l’origine de la conception du Master Management et Affaires Européennes, qu’il a piloté de 2001 à 2008. Il a développé et dirigé les masters et MBA en langue anglaise de l’IAE Lyon : General Management Program (création en 2002), European Business Realities Program (création en 2005) et International MBA (création en 2009).
Il a également conduit l’accréditation EPAS pour le Master Management International en 2008 (réaccrédité en 2011), Master qu’il a dirigé de 2006 à 2008. Il a lancé en 2006 le concept toujours en vigueur de l’IAE Lyon International Week accueillant une quarantaine d’intervenants venus du monde entier, qui enseignent des séminaires internationaux et co-animent des ateliers de recherche dans lecadre de l’International Research Workshop organisé par le Centre de Recherche Magellan.
Il a effectué de nombreux séjours professionnels à l’étranger, intervenant en tant que professeur invité. Il enseigne régulièrement dans des universités et écoles de gestion partenaires : Algérie, Australie, Canada, Chine, Etats-Unis, Hongrie, Italie, Maroc, Nouvelle Zélande, Pologne, République Tchèque, Royaume Uni, Serbie, Suède…

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Nominations
21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 08:53

Le Club des directeurs de sécurité des entreprises (CDSE) avec le soutien de la Délégation Interministérielle à l'Intelligence Économique (D2IE) annonce le lancement d'une campagne sur la protection de l'information dans les entreprises. Cette démarche de communication se décline en une série de quatre visuels (affiches et cartes postales) libres de droit. Ils pourront être déployés dans les entreprises quelles que soient leurs tailles, mais aussi dans les collectivités publiques ou encore dans les lieux de savoirs.

Cette série de visuels dynamiques et colorés a pour objet de sensibiliser, de façon ludique, le plus large public aux questions de la protection de l'information et d’améliorer le comportement de chacun en incitant à des réflexes de bonne conduite et de bon sens applicables quotidiennement, tels que : protéger son matériel informatique (par un mot de passe solide par exemple), utiliser une clef USB avec vigilance, ranger et sécuriser les documents sensibles de l’entreprise ou encore maîtriser les informations que nous diffusons oralement à l'extérieur de notre lieu de travail...

Cette démarche s'inscrit dans la volonté d'aller encore plus loin dans le développement d'une culture de la sécurité économique. En effet, la protection de l'information est aujourd'hui un sujet majeur pour l'ensemble acteurs économiques. Le baromètre CDSE-Opinion Way de décembre 2012 rappelait d'ailleurs que 84 % des entreprises annoncent être victimes de vol d'informations. Protéger un savoir-faire, un système d'information ou une réputation, c'est éviter de graves conséquences sur la compétitivité, le développement et donc sur l'emploi : la sécurité économique, c'est la sécurité des emplois.

La réalisation de cette campagne s'inscrit parmi les nombreuses actions menées dans le cadre du partenariat entre le CDSE, la Délégation Interministérielle à l'Intelligence Économique, et plus largement avec les services de l’Etat, témoignant ainsi de la volonté commune des pouvoirs publics et des entreprises de renforcer la sécurité de l'environnement économique nécessaire et propice au développement et à la compétitivité.

 

www.cdse.fr

cdse-cle-virus.jpg

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Infos de la rédact°
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 05:54

Réaction du Club des Entrepreneurs au rapport présenté.

Ce rapport permet de ne pas limiter les rémunérations ce qui aurait été un vrai crime contre le PDG « made in France ».
Le Club des entrepreneurs et ses 18500 adhérents se félicitent du travail de qualité réalisé par Laurence Parisot et ses équipes sur l'encadrement des rémunérations des dirigeants d'entreprises.
« Nous avions salué la décision réaliste et pertinente du ministre de l'économie et des finances, Pierre Moscovici de ne pas prendre de loi spécifique sur la gouvernance de nos entreprises.  Nous saluons ici un rapport remarquable reflétant la réalité des salaires du monde de l'entreprise. En recommandant notamment l'introduction du say on pay, ce rapport propose que les actionnaires votent sur la politique de rémunération des dirigeants et sur le détail de leurs rémunérations accessoires : fixe, variable, bonus de bienvenue, indemnité de non-concurrence. C'est une grande avancée vers la transparence. C'est la consécration du salaire au mérite par l'introduction de la démocratie entrepreneuriale » déclare Guillaume Cairou, son Président.
Rappelant sa totale opposition à la limitation de celle des cadres dirigeants du privé, qui nuirait à la compétitivité des grands groupes français, Guillaume Cairou salue le courage du propos contenu dans ce rapport qui reconnaît qu'il y a un vrai sujet tout en l'abordant lucidement. « Les patrons ne sont pas des voyous. Ce rapport est salutaire parce qu'il évite que la stigmatisation et la dénonciation prennent le dessus en créant un racisme anti-entreprise. Il faut bien distinguer les types de rémunération parce que nous ne sommes pas favorables à ce qu'on touche à celle récompensant la prise de risques. Le Club des Entrepreneurs est favorable à ce qu'il soit mis fin à des primes déliranteslorsque l'entreprise ne réalise pas des performances économiques notables. »
« Je dis très simplement qu'effectivement la rémunération des dirigeants doit dépendre du conseil d'administration qui lui-même est entre les mains des actionnaires. Dans le bain international de la concurrence,on a besoin de pouvoir attirer les meilleurs talents internationaux. Alors que les talents nous quittent, nous ne redresserons pas notre économie sans ces génies porteurs de beaux projets innovants. Je regrette de constater combien de talents ont déjà quitté la France, et combien de dirigeants qui y songent. Il ne faut pas se cacher derrière son petit doigt. Résider en France devient lourdement handicapant. Pluslargement nos embauches du top management vont nécessairement se faire ailleurs qu'en France » affirme ainsi Guillaume Cairou.
Pour Guillaume Cairou « Ce rapport permet de ne pas limiter les rémunérations ce qui aurait été un vrai crime contre le PDG made in Franceparce que les patrons qui s'en seraient sortis le mieux auraient été les cumulards, ceux qui ont plusieurs mandats sociaux notamment dans des filiales à l'étranger. Ne nous leurrons cependant pas, d'abord les patrons français sont en concurrence avec les patrons du monde entier, etensuite la France ne figure qu'au cinquième rang du classement des patrons les mieux payés dans le monde . »

A propos du Club des Entrepreneurs
Il compte aujourd'hui plus de 18 500 membres répartis dans la France entière ainsi qu'à l'international.
Le Club des Entrepreneurs est un réseau de créateurs et dirigeants d'entreprises qui ont tous, dans des secteurs d'activité différents, leur propre expertise, mais qui partagent une ambition commune : promouvoir l'esprit d'entreprendre et faire grandir leur entreprise.

 

http://www.clubdesentrepreneurs.org

Club-des-entrepreneurs.jpg

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Politique économique
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 10:52

Le secteur protégé et adapté évolue et propose désormais de nombreux services à valeur ajoutée. En Essonne, un réseau d'établissements accompagne les entreprises de la région. Une manière de conjuguer éthique et solidarité, qualité et sauvegarde de l'emploi local.

Souvent connus pour leurs prestations dans le domaine du conditionnement, les Etablissements et Services d'Aide par le Travail (ESAT) offrent une palette élargie de services, du contrôle qualité à la restauration. Dans une volonté de fédérer leurs actions communes et de confronter leur démarche, les ESAT de l'Essonne se sont constitués en réseau.

Quatre de ces structures coopèrent au sein du pôle ESS Centre Seine Essonne. Les Ateliers de la Nacelle des Papillons Blancs de l'Essonne, Les ateliers du Moulin, Hors les murs, ainsi que l'ANRH Services Corbeil - soit près de 401 personnes en situation de handicap participent ainsi au dynamisme des entreprises et collectivités.

Ces structures interviennent plus particulièrement dans les domaines suivants :

· Blanchisserie industrielle, repassage, couture

· Contrôle qualité associé à de l'assemblage et/ou du conditionnement (y compris en salle blanche), étiquetage, thermo-filmage de produits, étiquetage, logistique

· Entretien des espaces verts

· Lavage automobile

· Mise sous pli, mailing, routage

· Restauration (self-service et restaurant traditionnel)

« Nous n'hésitons pas à intégrer des réseaux de l'économie classique afin d'être en lien avec les attentes des entrepreneurs. Nous accompagnons aussi bien des grandes entreprises que des start-ups, pour des prestations à valeur ajoutée comprenant conseil, logistique et mise en relation. Par exemple, nous intervenons pour une jeune entreprise spécialisée dans la vente de luminaires. Nous avons établi avec notre client le cahier des charges, nous contrôlons la production de panneaux composés de diodes, assemblons différents composants électroniques et conditionnons les luminaires pour la vente. A la demande de l'entreprise, nous apposons une étiquette précisant l'action de notre structure. Le travail réalisé par les ESAT est devenu synonyme d'éthique... et de qualité ! » explique Frédéric Dubedat, directeur des Ateliers de la Nacelle des Papillons Blancs de l'Essonne.

Les structures du service protégé et adapté peuvent détacher, si besoin, des collaborateurs en situation de handicap « hors les murs », soit directement dans les locaux des entreprises et organisations. Ces prestations s'accompagnent toujours d'une sensibilisation au handicap dans l'entreprise.

Ces structures sont référencées dans l'annuaire du pôle ESS Centre Seine Essonne, disponible sur le site ess-centreseineessonne.org. Elles peuvent être contactées tout au long de l'année pour des prestations ponctuelles ou des contrats de longue durée.

La promotion des prestations des quatre ESAT installées sur les communautés d'agglomérations Evry Centre Essonne et Seine Essonne s'inscrit dans le cadre d'un plan de valorisation initié par l'Agence pour l'Economie en Essonne (AEE) avec le soutien de Caisse d'épargne Île-de-France. Il s'agit de promouvoir l'offre aux entreprises, dans l'objectif de développer de nouveaux marchés.

http://www.agglo-evry.fr/var/plain_site/storage/images/media/images/missions/actu-missions/agence-essonne/26243-1-fre-FR/Agence-Essonne_img_256.jpg

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Social

Linkedin-la-revue-des-sciences-de-gestion-copie-1.png

Canalac.jpg

unipresse.jpg

linkfinance Tout emploi en banque finance assurance

300x250_ecofolio_cinq_vies.gif