Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Blog animé par Yves Soulabail

nouveau site

NOUVEAU SITE 

haut.gif

11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 17:37

En ces temps de turbulence économique, le monde du travail et l’accès à l’emploi sont au coeur des préoccupations de tous. Mais les enjeux liés aux questions sociales, sont encore « trop » largement dominés par un traitement statistique et déshumanisés. Afin de rendre sa dimension humaine au champ du social, l’AFPA crée le 1er Prix du Roman Social.

L’AFPA propose ainsi une autre lecture de la société, à travers le regard de ceux qui en sont le reflet : les écrivains, dont l’imagination donne au réel un surcroît de vérité.

Décerné en juin 2012, le 1ER Prix du Roman social couronnera une oeuvre de fiction parue entre le 1er juillet 2011 et le 31 mars 2012.

Un jury de professionnels

Un jury présidé par une grande personnalité du monde social et composé d’intellectuels, d’écrivains, d’acteurs du monde économique et social, de professionnels de la formation, de stagiaires et formateurs de l’AFPA, élira parmi les titres parus dans l’année courante celui qui rendra le mieux hommage à la notion de roman social. Le 1er Prix du Roman Social sera décerné en juin 2012.

Il fera l’objet d’une dotation de 10 000 € à partager entre l’auteur lauréat et une association de son choix, parmi une sélection d’associations qui oeuvrent concrètement en faveur de l’insertion sociale et professionnelle : associations intermédiaires d’économie sociale et solidaire, formation professionnelle, lutte contre l’illettrisme et les discriminations, aide aux demandeurs d’emploi (à l’exclusion de l’AFPA).

Critères de sélection

Sont susceptibles de candidater au Prix du Roman Social :

· Les oeuvres de fiction (y compris certains récits), de langue française,

· Parus à compte d’éditeur entre le 1er juillet 2011 et le 31 mars 2012,

· Mettant en scène la vie professionnelle, les conditions de travail et d’existence des actifs, les questions d’emploi et de chômage, les mutations économiques et sociales et leurs répercussions sur la vie humaine, les enjeux d’éducation et de formation et les problématiques d’insertion et de solidarité.

Organisation

Les programmes de parution des éditeurs et les copies de lecture des ouvrages qu’ils souhaitent voir concourir au Prix du Roman Social sont à adresser à :

Chantal Attané

AFPA

Prix du Roman Social

13, place du Général de Gaulle

93100 MONTREUIL

Marie DONZEL

Prix du Roman Social

5, Chemin de la Mothe

29300 QUIMPERLE

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Infos de la rédact°
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 09:23

Le Comité Richelieu (www.comite-richelieu.org) vient de publier un Livre Blanc pour proposer la mise en place d'une politique de développement des entreprises innovantes.

Trois propositions sont faites :

  1. Mieux définir les entreprises cibles en créant un statut d'EIC (Entreprises Innovantes et de Croissance) de façon à pouvoir concentrer les soutiens sur les 20 à 30.000 entreprises les plus innovantes ;
  2. Organiser un financement privé de ces entreprises afin d'en quadrupler le volume et d'atteindre environ 10 milliards € ;
  3. Soutenir l'activité de ces entreprises en ouvrant la commande publique.

Les études faites par l'EVCA (Association Européenne de Capital-Risque), la Commission européenne et des économistes, démontrent que ce type de politique peut apporter à la France :

  • rapidement un surcroît d'emploi de l'ordre de 100.000 emplois par an ;
  • une accélération de la croissance de 1%, avec un délai de réaction de l'ordre de 5 à 10 ans.
Pour prendre connaissance du livre blanc, il est possible de le télécharger en ligne.http://www.secteurpublic.fr/repository/830/830809083/2012371633.gif
Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Infos de la rédact°
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 09:23

Le Comité Richelieu (www.comite-richelieu.org) vient de publier un Livre Blanc pour proposer la mise en place d'une politique de développement des entreprises innovantes.

Trois propositions sont faites :

  1. Mieux définir les entreprises cibles en créant un statut d'EIC (Entreprises Innovantes et de Croissance) de façon à pouvoir concentrer les soutiens sur les 20 à 30.000 entreprises les plus innovantes ;
  2. Organiser un financement privé de ces entreprises afin d'en quadrupler le volume et d'atteindre environ 10 milliards € ;
  3. Soutenir l'activité de ces entreprises en ouvrant la commande publique.

Les études faites par l'EVCA (Association Européenne de Capital-Risque), la Commission européenne et des économistes, démontrent que ce type de politique peut apporter à la France :

  • rapidement un surcroît d'emploi de l'ordre de 100.000 emplois par an ;
  • une accélération de la croissance de 1%, avec un délai de réaction de l'ordre de 5 à 10 ans.

Pour prendre connaissance du livre blanc, il est possible de le télécharger en ligne.http://www.secteurpublic.fr/repository/830/830809083/2012371633.gif

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Infos de la rédact°
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 20:53

Adoption du rapport de la MEC sur les financements extrabudgétaires de la recherche et de l’enseignement supérieur

La commission des Finances de l’Assemblée nationale a adopté, mercredi 7 décembre, le rapport de la Mission d’évaluation et de contrôle (MEC) sur les financements extrabudgétaires de la recherche et de l’enseignement supérieur. Sous la présidence de MM. Olivier Carré, député du Loiret (UMP), et David Habib, député des Pyrénées-Atlantiques (SRC), le rapport a été élaboré conjointement par MM. Alain Claeys (SRC, Vienne), Jean-Pierre Gorges (UMP, Eure-et-Loir) et Pierre Lasbordes (UMP, Essonne), respectivement rapporteurs spéciaux de la commission des Finances et membre de la commission des Affaires économiques. Il s’est centré sur les deux dispositifs-phares que sont le plan Campus et le programme d’Investissements d’avenir (IA).

La MEC a d’abord procédé à l’analyse de la mise en œuvre des mesures du plan Campus lancé en 2007 pour rénover le patrimoine universitaire et faire naître une dynamique autour d’une dizaine de campus de niveau international (dotation : 5 milliards d’euros). Constatant le retard pris, la MEC a mis en évidence les obstacles rencontrés et surmontés pendant ces quatre années. Elle a ensuite présenté l’état d’avancement du programme d’Investissements d’avenir (18,9 milliards d’euros pour l’Enseignement supérieur et la Recherche sur un total de 34,6 milliards d’euros), indiquant les crédits engagés et décaissés, soulignant enfin les innovations positives mais aussi les points d’améliorations et les sujets de vigilance pour le Parlement.

La MEC, s’appuyant sur de nombreuses auditions, présente douze propositions principalement destinées à assurer l’auditabilité des dépenses extrabudgétaires en matière d’enseignement supérieur et de recherche. En particulier, la mission a demandé l’élaboration d’indicateurs de performance permettant de mesurer le retour sur investissement pour l’État et les conséquences du grand emprunt sur l’activité économique globale et sur l’emploi. L’enjeu est de garantir, sur ces financements ambitieux et innovants, une information permettant au Parlement d’exercer un contrôle de la même qualité que sur les dépenses budgétaires.

Le rapport adopté par la Mission d’évaluation et de contrôle sera prochainement mis en ligne sur le site Internet de l’Assemblée nationale.
Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Infos de la rédact°
4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 07:08

http://www.emploi-environnement.com/images/illustrations/logos_recruteurs/apf34.jpgLe Ministère de l’Écologie et du Développement Durable en partenariat avec l’ADEME ont décerné le mardi 29 novembre en ouverture du salon Pollutec (Paris), les Prix « ENTREPRISES ET ENVIRONNEMENT 2011 ». APF Entreprises 34 a été distinguée pour l’innovation de son modèle économique. Cette PME industrielle montpelliéraine qui emploie près de 70% de salariés handicapés, démontre que conjuguer les paramètres économiques, sociaux et environnementaux à sa stratégie d’entreprise peut être non seulement synonyme de performance mais aussi de sens.

« Cette récompense vient valoriser le travail de tout une équipe. Nous appliquons dans tous nos choix qu’ils soient économiques, managériaux ou commerciaux, les piliers du développement durable. C’est une politique d’entreprise innovante qui rend notre PME performante et concurrentielle dans le secteur des éco-activités » souligne Christophe Rey, Directeur.

Voir la vidéo diffusée lors de la cérémonie : http://www.dailymotion.com/video/xmniaq_apf-prix-management-et-initiatives-pour-le-developpement-durable_news

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Infos de la rédact°
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 09:25

attribué par l’Académie François Bourdon et la Fondation Arts et Métiers

Appel à candidature

Ce prix annuel concerne l’ensemble des champs disciplinaires des Sciences Humaines et Sociales. Il porte sur les techniques, les entreprises et plus généralement la société industrielle à l’époque contemporaine. Il est divisé en deux catégories. La première dotée d’un prix unique de 1500 euros couronne un ouvrage, le manuscrit original d’une HDR ou une thèse publié ou soutenu entre le 1er janvier 2010 et le 31 décembre 2011.

La seconde catégorie spéciale « jeunes chercheurs » récompense, avec son prix unique de 750 euros, un mémoire ayant été soutenu entre le 1er janvier 2010 et le 31 décembre 2011.

Pour s’inscrire le candidat doit envoyer, à l’Académie François Bourdon, son écrit en deux exemplaires en version papier, ou en un fichier PDF avant le 31 janvier 2012 accompagné de son curriculum vitae en version électronique.

(Pour les écrits envoyés sous format papier, un seul exemplaire sera restitué au candidat.)


Adresse d’envoi des écrits : Kharaba.afb@wanadoo.fr

Académie François Bourdon

Cour du Manège-Château de la Verrerie

BP 60031

71201 Le Creusot Cedex

Ivan Kharaba

Directeur


Académie François Bourdon

Cour du Manège-Château de la Verrerie

BP 60031

71201 Le Creusot Cedex

Tél. : 03 85 80 81 51 Fax : 03 85 80 80 84

www.afbourdon.com

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Appels à comm.
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 17:43

http://assurances-jeune-conducteur.com/wp-content/uploads/2010/08/devis_maif-300x253.jpg http://documentation.ireis.org/img/logo_ireis.gif

MARDI 24 JANVIER 2012

à l'Ecole Nationale Supérieure de Lyon 

De la même façon que le colloque IREIS/MAIF 2011 sur la laïcité portait sur un thème transversal, nous avons retenu, pour 2012, d’organiser l’événement autour du militantisme. Ce thème traverse la totalité du secteur de l’action sociale, médico-social et sanitaire, et couvre également l’ensemble du champ associatif, historiquement et fondamentalement porteur d’une action de transformation sociale. Le propos du colloque sera centré, moins sur les institutions ou les structures en tant que telles, que sur les acteurs sociaux dans leur globalité et singularité, intervenants sociaux et militants de la « cause » au sens large dans les rapports qu’ils entretiennent avec la question militante.

Au regard des profonds bouleversements qu’ont connu, ces dernières décennies, les mondes de l’intervention sociale et associatifs, le colloque visera à rendre lisibles les moments de rupture et de continuité des engagements militants. Avec la crise des Etats providence, l’intervention sociale est entrée, depuis le milieu des années 70, dans une période de profonde mutation : le paradigme managérial et la performance administrative (la Nouvelle Gestion Publique ou New Public Management) ont défini de nouveaux cadres d’action et référentiels, fondés sur une rhétorique de l’expertise et de la compétence, qui modifient en profondeur les contours de l’intervention sociale et l’engagement des acteurs sociaux, et bouleversent les cadres éthiques et les codes déontologiques existants. Dans le même temps et de façon systématique, le champ associatif, de plus en plus contraint et sollicité par les politiques publiques, notamment territoriales, se rationalise et se recompose autour d’un management et d’une logique de professionnalisation inspirés du monde de l’entreprise. Ces mutations opposent fréquemment, dans l’esprit du plus grand nombre, professionnalisation et militantisme. Le premier renvoyant à une idée d’expertise sociale et de technicité, le second à celle d’amateurisme et de bénévolat. Pour autant, au-delà des contraintes et contradictions qui positionnent en permanence les acteurs sociaux entre exigence de performance et de justice sociale, un des partis pris de ce colloque est de mettre au jour, tant les moments de rupture survenus ces dernières décennies, que les continuités observables à travers la recomposition des identités collectives et professionnelles, dans un contexte permanent d’injonctions paradoxales et d’innovations.

Nous chercherons à éclairer les formes de résistance, les marges de manoeuvre et les stratégies novatrices déployées par les acteurs sociaux en vue de réaffirmer les valeurs fondamentales de l’activisme social, le droit de l’usager et l’intégration des populations vulnérables quand les principaux mots d’ordre sont à la performance gestionnaire des organisations et à la rationalisation des budgets. Parce qu’il réintroduit la contradiction et la tension qui sont au coeur de l’action, ce nouveau cadre d’intervention, paradoxal et contraignant, n’est-il pas aussi une réalité subversive dont il faut se saisir ? Au-delà de l’opposition binaire entre un « avant » qualifié d’âge d’or du militantisme et un « après » présenté comme dénué de toutes convictions et valeurs d’engagement, existe-t-il un rapport plus nuancé à trouver entre rationalisation et mobilisation collective ?

L’objectif de cette journée est de permettre autour de ces questions cruciales, des regards croisés réunissant tant le monde scientifique, professionnel que militant, à partir d’un ressort commun : la recherche-action.

Télécharger la plaquette au format PDF

Télécharger le programme au format PDF

Télécharger le bulletin d'inscription au format PDF

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Colloques
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 09:49

http://www.arsc.be/Images/Logo.ARSC.jpg

et plus de 29.500 auteurs et 5.500 parutions publiés dans 206 revues scientifiques et culturelles
de Belgique, Espagne, France, Grand-Duché du Luxembourg, Québec et Suisse

Parmi les revues...

Revue des Sciences de Gestion (La) - Direction et gestion des entreprises Une revue au service de la Recherche en management au sens le plus complet et de l’action en entreprise, selon le principe toujours d’actualité de Grémillard qu’« un cadre à hautes responsabilités ou un chef d’entreprise vaut autant par ce qu’il sait que par tout ce qu’il accepte d’apprendre ». Ses auteurs sont de toute nationalité (Europe, Amérique du Nord, Afrique notamment) enseignants universitaires, consultants, cadres dirigeants ou experts. Cette revue généraliste au contenu rédactionnel affûté est destinée aux directions générales des entreprises, aux chercheurs et universitaires, aux étudiants de bon niveau... Elle offre une synthèse pluridisciplinaire sur les idées, les courants de pensée, les méthodes qui naissent et se développent dans le monde des affaires, dans tous les domaines qui intéressent la vie des organisations au sens le plus vaste qui soit : entreprises, associations ou organismes publics...

Consultez notre site arsc.be et ses nouveautés du mois.

Il comprend : 206 Revues, comptant 5.630 Parutions, 74.809 Articles et 29.954 Auteurs.

L'Association des Revues Scientifiques et Culturelles représente des revues scientifiques et culturelles francophones de Belgique, Espagne, France, Grand-Duché du Luxembourg, Québec et Suisse.

A.R.S.C.
Association des Revues Scientifiques et Culturelles
Présidente : Françoise Goffinet
Secrétaire général : Claude Fonteyne
Rue de l'Argayon, 5 à B-1400-Nivelles.
Tél.: +32/+67/84.04.89.
E-mail : info@arsc.be
Web : http://www.arsc.be

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Infos de la rédact°
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 05:26

http://www.europepourlescitoyens.org/site/images/stories/btn/logo_commition.jpg http://www.capintech.com/IMG/jpg/anrt.jpgLe 30 novembre 2011, la Commission européenne adoptera ses propositions pour le programme "Horizon 2020", programme européen pour la recherche et l'innovation 2014-2020

A cette occasion,

Anne HOUTMAN, chef de la Représentation de la Commission européenne en France et Denis RANDET, délégué général de l'ANRT participeront  à une présentation-débat avec Thierry VAN DER PYL, directeur à la Commission européenne le mercredi 30 novembre 2011 au Centre Wallonie-Bruxelles - 46 rue Quincampoix -75004 Paris.

Le programme Horizon 2020 vise à moderniser et simplifier le soutien européen à la recherche et à l'innovation. Avec un budget de 80 milliards d'euros proposé par la Commission, ce sera le plus grand programme de recherche et d'innovation dans le monde. Il sera orienté vers trois grands objectifs : excellence scientifique, compétitivité industrielle et progrès social. Ses actions seront concentrées sur des enjeux tels que le changements climatique, les énergies renouvelables, la sécurité alimentaire et le vieillissement. Ainsi, le programme Horizon 2020 sera le bras financier européen de l'initiative "Union de l'innovation", dans le cadre de la stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive.
Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Infos de la rédact°
28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 21:49

http://www.cfo-news.com/photo/art/grande/3434737-4942444.jpg?iboxDans le contexte de crise, économique, financière, monétaire, sociale, sociétale, écologique… qui touche le monde en cette fin de première décennie du 21ème siècle, l’auteur* de « Pour plus de solidarité entre le capital et le travail… » (publié chez l’harmattan en 2004 et 2009) prolonge ici ses réflexions menées dans un cadre universitaire au tout début des années 2000 à propos du « resserrement des liens entre actionnaires et salariés dans les s.a. »…

De cette réflexion élargie, il ressort que des solutions à la crise en cours, à un futur durable, passent davantage par le partage de « ce qui est » que par une sempiternelle attente de croissance, devenue d’autant plus incertaine et probablement faible par comparaison à ce que connût la fin du siècle passé que, et entre autres entraves à notre désir de développement, il faudra bientôt « fabriquer » l’énergie dont notre mode de vie ne saurait se passer…, que des désastres environnementaux contrarieront nos projets, détruiront nos infrastructures…

Alors, l’entreprise, « agence de valorisations croisées » qui n’a su partager équitablement la croissance qu’elle a crée depuis une trentaine d’années, la finance, avec ses délires de production de valeurs virtuelles, représentent deux « organisations », cruciales, essentielles, dont il faut revisiter les défis et les stratégies si on souhaite éviter le pire, au plan social, au plan écologique…

Autant d’allégations exprimées au nom du citoyen ordinaire, d’un Pays, ou à propos du monde globalisé. 
Ce premier e-book édité par Finyear Éditions est un livre téléchargeable en version PDF de 150 pages, vendu au prix de 4,90 € TTC (prix de lancement).

Règlements possibles par Cartes et Paypal.

Lien vers le paiement et le téléchargement 
Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Infos de la rédact°

Linkedin-la-revue-des-sciences-de-gestion-copie-1.png

Canalac.jpg

unipresse.jpg

linkfinance Tout emploi en banque finance assurance

300x250_ecofolio_cinq_vies.gif