Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Blog animé par Yves Soulabail

nouveau site

NOUVEAU SITE 

haut.gif

15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 16:59

Lille du 21 au 23 mai 2014

« L’économie sociale et solidaire en coopérations »

(programme provisoire)

Mercredi 21 mai 2014

9 h 30 - Matinée doctorale

9 h 30 - Présentation de la recherche sur l'ESS en France (laboratoires, revues, édition…) : Marius Chevalier, Hervé Defalvard, Pascal Glémain.

10 h 15 - Ateliers

Animation des groupes :
Marius Chevalier ; Hervé Defalvard ; Pascal Glémain ; David Hiez ; Jean-Louis Laville ; Francesca Petrella ; Sandrine Rospabé.

Les étudiants peuvent s’inscrire à l’adresse suivante : doctorantsriuess@gmail.com

12 h 30 - Déjeuner

13 h 30 – Accueil

14 h – Introduction/ discours d’ouverture, et présentation générale

14 h 30 - Table ronde 1 : Sciences citoyennes et recherche partenariale en ESS

Animation : Florence Jany-Catrice
- Antonella Corsani / Université Paris 1
- Fabrice Flipo/ Fondation Sciences Citoyennes
- Lionel Larqué/Alliance Science et société
- Rémy Lefebvre / Lille2 CERAPS
- Sandrine Rousseau/ VP Conseil Régional Nord-Pas de Calais
- Isabelle This-St Jean/ VP Conseil Régional IDF

16 h 00 - 16 h 30 Pause

16 h 30 – 18 h 30 Ateliers parallèles (séance 1, animation : membres du Riuess)

20 h 00 – Repas en commun du réseau à la SCIC Baraka (Roubaix)

Jeudi 22 mai 2014

9 h 00 – 11 h 00 Ateliers parallèles (séance 2, animation : membres du Riuess)

11 h 15 – 12 h 45 – Table ronde 2. L'ESS, les syndicats et les mouvements sociaux : quel dialogue social ? Quel changement social ?

Animation : Patrick Gianfaldoni
- Thomas Coutrot /Attac
- Agnès Naton /CGT
- Gilles Raveaud/ AFEP
- Jean-Louis Laville/ CNAM-Lise
- Christophe Bertin/ Usgeres

12 h 45 - 14 h Déjeuner

14 h – 16 h 00 Ateliers parallèles (séance 3, animation : membres du Riuess)

16 h 00 - 16 h 30 Pause

16 h 30 – 18 h 00 – Table ronde 3. Les enjeux des chaires ESS et lancement de la chaire NPC

Animation : Laurent Gardin
- Hervé Defalvard/chaire MLV
- Xavier Peraldi / chaire Corte
- Gérard Dechy/chaire ESS Nord-Pas de Calais
- Réseau Grand-Ouest

18 h 30 – 20 h 00 Réunion du réseau

20 h 30 – Repas de Gala (La Grappe, Lille)


Vendredi 23 mai 2014

9 h 00 – 11 h 00 Ateliers (séance 4, animation : membres du Riuess)

11 h 15 – 12 h 45 – Table ronde 4. L'ESS et les pouvoirs publics : quelle co-construction des politiques publiques ?

Animation Philippe Frémeaux
- Claude Alphandery / Labo ESS
- Loïc Blondiaux/ Université Paris 1
- Philippe Frémeaux / Alter Eco
- Jacques Parent/ Conseil général du Nord
- Yves Vaillancourt/ UQAM, Montréal
- RTES

12 h 45 – Clôture

Conclusion Laurent Gardin/Florence Jany-Catrice et présentation des prochaines rencontres à Reims

FICHE D’INSCRIPTION

XIVe Rencontres du RIUESS

(Réseau inter-universitaire de l’économie sociale et solidaire)

Lille1 – 21 au 23 mai 2014

www.riuess.org

« l’ESS en coopérations»

http://riuess2014.sciencesconf.org/

Nom et Prénom :

Fonction :

Institution :

Messagerie électronique :

Téléphone :

Les inscriptions doivent parvenir au secrétariat impérativement avant le 7 mai 2014

L’inscription ne sera prise en compte qu’accompagnée
- d’un chèque de règlement (Chèque à adresser à l’Agent Comptable de l'Université des Sciences et Technologies de Lille 1)
- d’un bon de commande à l’ordre du CLERSE, Université Lille1, Bat. SH2, 59655 Villeneuve d'Ascq Cedex, n° de SIRET : 195 935 598
- ou d’un virement (coordonnées bancaires disponibles sur demande)

Bulletin d’inscription, accompagné du mode de règlement, à envoyer par courrier à :
Dominique Mosbah (signaler « RIUESS »)
Clersé, Université Lille1 bât SH2
59 655 Villeneuve d’Ascq Cedex

Tél. : 03 20 33 59 09 - dominique.mosbah@univ-lille1.fr

 


riuess.jpg

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Conférences
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 16:32

Invité de LCI Soir, Guillaume Cairou, Président de la Fédération Européenne du Portage Salarial a poussé un coup de gueule contre le Ministre Michel Sapin, Ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, sur l’avenir du dispositif du portage salarial et des nouvelles formes d'emploi menacées en France.

Les différentes mesures impactant le secteur du portage salarial et en particulier l’exclusion des non-cadres qui trouvaient là un moyen de survivre à un marché du travail trop rigide pour permettre leur intégration, sont inadaptées et particulièrement injustes.

Les 60.000 portés français sont directement impactés par ces dispositions particulièrement discriminantes. Elles rompent gravement l'équilibre nécessaire à la sérénité entrepreneuriale préfigurant la croissance de demain dont notre pays manque cruellement.
 
« Je veux dire une chose à Michel Sapin. Pourquoi, Monsieur le Ministre ne vous saisissez-vous pas enfin de la question de l’extension du portage salarial afin de l’ouvrir définitivement à tous les Français ? Il y a urgence. Je me demande s’il n’y a pas une contradiction entre la volonté de résorber le chômage d’un côté, et réduire de l’autre le portage salarial qui permet de sortir les plus précaires de la spirale infernale qu’est le chômage ! » s’est ainsi demandé Guillaume Cairou.

Pétition en ligne : https://www.change.org/fr/petitions/gouvernement-renoncer-à-la-limitation-du-portage-salarial 

logo-FEPS.png

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Coup de gueule
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 16:02

Léonidas Kalogeropoulos, Président de Médiations & Arguments, Vice-Président d’Ethic, a annoncé, le jeudi 13 février 2014, la création du Collectif David contre Goliath, premier lanceur d'alertes concurrentielles. 

Ce Collectif est dédié à tous les entrepreneurs confrontés à des pratiques anticoncurrentielles, chargé de suivre l’évolution et la résolution des atteintes ainsi portées à la liberté d’entreprendre. Un projet de manifeste à cet égard est mis en ligne et soumis à commentaires et signatures sur le site www.collectif-david-contre-goliath.fr
Le lancement de David contre Goliath a été annoncé à l'occasion du petit-déjeuner débat organisé par Ethic au Cercle de l'Union Interalliée le 13 février 2014, sur le thème : "Développer la concurrence : un enjeu vital pour l’innovation et l’emploi en France ?", au cours duquel Sophie de Menthon, Présidente d’Ethic et membre du Conseil Economique, Social et Environnemental, recevait Bruno Lasserre, Président de l’Autorité de la Concurrence.
"Les États-Unis rayonnent à travers le monde grâce à des sociétés comme Yahoo, Google, Amazon, Facebook ou Twitter, or pas une seule de ces entreprises n'existait il y a 20 ans, explique Léonidas Kalogeropoulos. En France, l'innovation est bloquée par un écheveau de normes, de régulations, de statuts particuliers et de secteurs subventionnés qui favorisent les acteurs en place et empêchent les nouveaux entrants de s'implanter sur le marché. Le conflit entre compagnies de taxis et sociétés de VTC est un bon exemple de ce problème. Il  faut des batailles homériques, et parfois plus de 10 ans de procédure, pour avoir gain de cause."
En alertant sur ces causes, David contre Goliath veut en accélérer le traitement et le règlement.
"Ce sont les emplois de demain qui sont en jeu, parce que c’est avec les nouvelles entreprises - qui deviendront les champions nationaux de demain - que notre économie va retrouver son dynamisme et sortir du chômage de masse !", conclut Léonidas Kalogeropoulos.
 
Plus de détails sur le collectif David contre Goliath à l'adresse : http://www.collectif-david-contre-goliath.fr
Sur Twitter : @AlerteDavid 
Hashtag des événements : #AlerteDavid
Par mail : contact@collectif-david-contre-goliath.fr 
Par téléphone : 01 53 45 91 91


david-contre-goliath.jpg

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Actu de gestion
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 15:56

Conditions générales
L’Association FIDES (Forum sur les Institutions, le Droit, l’Economie et la Société) dans le cadre de son appel d’offres pour l’année 2014, propose une aide financière pour soutenir la réalisation de projets de recherches scientifiques suivant une approche pluridisciplinaire en Droit et Économie et à forte valeur ajoutée en termes sociétaux, selon des modalités définies dans le document : « Conditions générales des financements des recherches par FIDES », disponible sur le site de FIDES.

Critères d’éligibilité
Sont éligibles à cette aide financière l’ensemble des acteurs de la recherche académique, à titre individuel ou d’institution, en activité sur le territoire français ou européen.

Montant du soutien financier
Il n’y a ni montant minimum, ni maximum par projet. Le budget total consacré au présent appel à projet est au maximum de 10.000 euros pour une dizaine de projets à financer. FIDES se réserve le droit de réduire le montant du soutien accordé par rapport au montant demandé.

Processus de Sélection des Dossiers
La sélection des projets sera effectuée sur dossier par les membres du Conseil d’Administration de FIDES. Le calendrier de l’appel à projet suit les dates suivantes : ouverture de l’appel à projet et début de transmission des dossiers de candidature le vendredi 14 février 2014 et clôture de la transmission des dossiers de Candidature Lundi 24 Mars 2014, 20h00 (heure de Paris).

Transmission des résultats Avril 2013
Le non respect des délais dans la transmission de votre candidature rend automatiquement votre dossier inéligible.

Dépôt des Dossiers
Exclusivement par voie électronique, en français ou anglais, en fichier format Word ou Excel, modifiable, auprès du Secrétariat de FIDES : jbalix@u-paris10.fr / 01.40.97.98.28

 

Informations supplémentaires : Voir notre site internet : fides.u-paris10.fr


fides.jpg

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Actu de gestion
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 15:12

XVe-XVIIIe siècles

Paris-Nanterre, 25-26 septembre 2014

 

De l’apparition des premières Bourses de commerce dans l’Italie médiévale à l’apogée des places d’Amsterdam et de Londres, où ils se comptent par centaines, les courtiers exercent des fonctions variées : intermédiation dans les échanges commerciaux de toute nature, traduction entre négociants d’origines diverses, centralisation et diffusion de l’information sur les prix et les stocks, perception des taxes et douanes, régulation du commerce, contrôle de la qualité des produits et  certification des transactions – tout cela fait partie de leurs tâches les plus courantes. Points de rencontre entre acteurs marchands, instruments de la confrontation d’une offre et d’une demande agrégée, mais aussi observateurs privilégiés et vigilants de l’arrivée de nouveaux produits, les courtiers sont pourtant restés relativement à l’écart de l’historiographie économique récente. Entre une analyse des réseaux renouvelée, une histoire connectée d’un commerce de plus en plus globalisé et une réflexion sur le jeu de nouvelles institutions marchandes, les personnels du marché ont du mal à trouver une place. La plasticité de leur visage ainsi que le chevauchement de leurs fonctions avec celles d’autres médiateurs du commerce (commissionnaires, notaires, aubergistes, etc.) compliquent l’observation, le regard préférant s’attacher à des acteurs au rôle ou à l’identité plus fermement définis. Malgré leur omniprésence, les courtiers se trouvent donc dans un angle mort de l’enquête historique.

Pour les remettre au centre des problématiques, nous proposons une interrogation sur le pouvoir qu’ils peuvent exercer. Par là, nous entendons le contrôle des circulations marchandes comme l’influence sur le comportement des agents économiques. Dérivé de l’autorité politique, du prestige social, des relations personnelles, du poids numérique du groupe professionnel et bien sûr d’un accès privilégié à l’information, ce pouvoir des courtiers peut s’exercer de manière directe, par la pression ou la contrainte, ou de manière indirecte, par la manipulation et l’influence. Les manifestations concrètes de ce pouvoir au niveau local se retrouvent dans des sources très variées (manuels de négociants, correspondances ou comptes commerciaux, archives des corporations, notariat, sources judiciaires etc.). A travers l’observation concrète de l’action des courtiers et au-delà des études de cas, on souhaite souligner le rôle déterminant des dynamiques de pouvoir et de confiance dans la prise de décision économique et dans l’évolution des marchés.

Le pouvoir des courtiers pourra être interrogé à différents niveaux :

- A l’intersection des relations entre acteurs économiques, par l’étude du choix des courtiers par les marchands (ou des marchands par les courtiers), par celle de leur fonction d’expertise et de garantie des transactions, ou par l’examen des mécanismes d’établissement de la réputation des partenaires et des intermédiaires de l’échange.

- Au sein du groupe professionnel, par l’étude du contrôle exercé par certains courtiers sur des institutions telles que les prix courants ou les ventes aux enchères, ou bien par celle des cursus d’apprentissage, d’accès à la profession, et des parcours individuels ou familiaux.

- A l’intersection des formes légales et illicites du commerce, les jeux de concurrence ou de coopération entre courtiers illégaux et assermentés demandant à être repensés en tenant compte des intérêts des marchands, et de la possibilité pour les courtiers de jouer sur plusieurs tableaux.

- Au croisement d’évolutions du droit et de la pratique commerciale, les courtiers pouvant contribuer, par leurs registres, à la mise en écrit de la vie économique, mais aussi, par leur action, à la persistance de formes orales de celle-ci.

L’interrogation pourra enfin porter sur la stabilité des formes du courtage : celles-ci répondent-elles, ou non, aux évolutions locales, régionales ou mondiales du commerce européen ? Va-t-on vers une circulation des formes de courtage, vers son homogénéisation  et à quelle échelle ?

Les propositions de communication, portant sur des recherches de première main s’inscrivant dans un cadre chronologique allant du XVe au début du XIXe siècle, et dans un espace géographique incluant l’Europe et les espaces de l’expansion géographique européenne outre-mer, devront être rédigées en français ou en anglais, comprendre un résumé d’une trentaine de lignes ainsi qu’un bref CV, et être adressées avant le 28 avril 2014. Les langues de travail seront le français et l’anglais ; une publication des actes est envisagée.

 

Anne Wegener-Sleeswijk (Université Paris I Panthéon-Sorbonne, CRHM) : anne.wegener-sleeswijk@univ-paris1.fr

Matthieu Scherman (Ecole Française de Rome, ICT) : matthieu.scherman@efrome.it

Vincent Demont (Université Paris-Ouest Nanterre-La Défense, CHISCO) : vdemont@u-paris10.fr

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Colloques
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 20:48

Adoption de trois nouvelles directives européennes sur la commande publique : des mesures pour favoriser les PME, soutenir l’innovation et valoriser la responsabilité sociale et environnementale

Pierre MOSCOVICI, ministre de l’économie et des finances, et Thierry REPENTIN, ministre délégué chargé des affaires européennes, se félicitent de l’adoption définitive aujourd’hui par les Etats membres de l’Union européenne de trois nouvelles directives sur les marchés publics et les concessions. Ces directives, qui devront être transposées dans un délai de 2 ans, permettront de simplifier le droit de la commande publique, d’en faire un outil en faveur de l’innovation et de favoriser la prise en compte, par les acheteurs, d’objectifs sociaux et environnementaux.

Ces nouvelles règles permettront d’abord de faciliter l’accès des PME aux marchés publics en réduisant les délais de procédure, en simplifiant drastiquement les dossiers de candidature et en limitant le nombre de justificatifs à fournir. Elles permettront également de plafonner les exigences des acheteurs en termes de capacités financières minimales des candidats (en limitant le chiffre d’affaires exigible à deux fois le montant estimé du marché), permettant ainsi à davantage de petites entreprises d’être candidates. Le gouvernement entend déployer rapidement ces mesures en droit interne, en cohérence avec le « choc de simplification » décidé par le Président de la République.

Ces directives créent également la procédure de partenariat d’innovation, qui permettra à un acheteur de s’allier à une entreprise pour un projet de recherche et de développement et, par la suite, de se fournir directement auprès d’elle. Le gouvernement entend transposer très rapidement en droit interne ce dispositif, très positif pour le soutien à la recherche.

Par ailleurs, ces directives permettront une meilleure prise en compte des objectifs de responsabilité sociale et environnementale dans les marchés publics, qui pourront devenir de véritables critères d’attribution des marchés. Le critère du mieux-disant se trouve ainsi renforcé. Les marchés publics pourront plus largement être réservés à des attributaires de l’économie sociale et solidaire employant un minimum de 30% de personnes « défavorisées ou handicapées ».

 

Enfin, les concessions n’étaient jusqu’ici pas couvertes par une législation européenne spécifique, contrairement à la France où la loi Sapin encadre les concessions de manière efficace. La nouvelle directive applicable aux concessions vient y remédier, en s’inspirant largement de principes du droit français. Le texte adopté aujourd’hui permet de fournir un cadre juridique clair et transparent commun à toute l’Union, facteur de sécurité juridique, et de nature à stimuler les investissements, et donc l’emploi, dans les infrastructures et les services. Pour les entreprises françaises, il aura pour effet de leur faciliter l’accès à certains marchés européens en toute transparence.

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Politique économique
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 10:18

Cet appel à candidatures s'adresse aux directeurs de thèse et aux jeunes docteurs
Dans le cadre du programme de recherche mis en place en 1997 avec le concours des associations scientifiques, la FNEGE reconduit le volet relatif à la distinction des meilleurs travaux doctoraux. Comme l’an passé il est prévu l’attribution d’un prix pour chacune des associations, un prix pour la meilleure thèse transversale et un prix pour publication. Pour la première année, un prix de la meilleure thèse en Management International est mis en place. Le lauréat recevra un prix d’un montant de 1500 euros.

Qui peut candidater ?
Pour l’ensemble de ces Prix, les thèses éligibles devront avoir été soutenues entre janvier 2012 et décembre 2013, dans un établissement français. Les jeunes docteurs de nationalité étrangère peuvent participer à cette sélection. Seules les thèses en langue française sont admises.

Comment candidater ?
Le dépôt des candidatures s’opère exclusivement par voie électronique et ce jusqu’au 2 mars 2014 inclus. Les candidats doivent adresser :
- 1 exemplaire de la thèse
- Les deux pré-rapports à la soutenance
- Le rapport de soutenance

Les documents sont à adresser à : atlas_theses@bruno-amann.fr

Un comité scientifique indépendant procèdera à la sélection de la meilleure thèse. Le lauréat sera annoncé lors de la conférence annuelle d’Aix-Marseille, 19, 20 et 21 Mai 2014.

atlas-afmi.jpg

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Innovation et recherche
10 février 2014 1 10 /02 /février /2014 16:31

Editions ENI,
éditeur numéro 1 de livres d'informatique annonce la
mise en ligne gratuite de l'ensemble de ses ouvrages à partir du 11 février.
 

logo.eni.jpg

Pendant 3 jours, du 11 au 13 février, tous les livres publiés aux Editions ENI seront accessibles à l'adresse : www.editions-eni.fr/livresgratuits
« C'est la première fois qu'un éditeur met à disposition l'ensemble de ses ouvrages sur Internet » déclare Antoine Gilles, responsable e-commerce des Editions ENI. Il ajoute : « Nous disposons d'un fond éditorial d'une grande qualité et nous pensons que le meilleur moyen de le faire connaître est de permettre aux internautes de le consulter librement. »

En effet, chaque ouvrage publié aux Editions ENI est écrit en français par un expert du sujet traité, souvent formateur, et reconnu dans son domaine.
Avec plus d'une centaine d'ouvrages publiés chaque année, des réseaux informatiques au e-marketing en passant par le développement ou le graphisme, les livres des Editions ENI couvrent tous les domaines de l'informatique et tous les publics, du débutant à l'informaticien expert.

livres-gratuits-eni.jpg

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Infos de la rédact°
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 17:25

Réaction de Guillaume Cairou à la proposition reprise par Bruno Le Roux d’une exonération totale de cotisations sociales pour les entreprises, notamment les PME, pendant trois ans pour tout emploi créé.

Que les entreprises respirent. Qu’elles se multiplient. Voilà ce que la mesure proposée par Bruno le Roux selon Guillaume Cairou, Président du Club des Entrepreneurs.
« Je me félicite de la posture plus volontariste de la majorité en matière d’entrepreneuriat. Je les invite à prendre en compte les attentes des entrepreneurs pour accélérer le processus initié par les assises de l’entrepreneuriat car nous ne pouvons plus attendre que la parole présidentielle se traduise en actes. Il faut agir maintenant. » tient à souligner le Président du Club des Entrepreneurs.
« Cette mesure proposée par le Club des Entrepreneurs et défendue par Bruno Le Roux va incontestablement permettre de corriger un grand nombre de situations sources de délocalisations d'entrepreneurs et de fuites de nos cadres de haut niveau. Dans le contexte dégradé que connaissent nos entreprises suscitant de lourdes inquiétudes, le Club des Entrepreneurs se félicite de la reprise de sa proposition par Bruno Le Roux. Elle vise à multiplier les embauches en les facilitant. Elle devrait permettre une sensible accélération de la situation de l’emploi dans notre pays en sécurisant les entrepreneurs » réagit ainsi, optimiste, Guillaume Cairou.
« Le coût important de tout emploi crée représente encore en France le motif essentiel des départs, particulièrement chez les jeunes entreprises en croissance que j’ai l’occasion de suivre au quotidien » tient-il enfin à préciser.
 

 

club des entrepreneurs

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Politique économique
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 09:55

IONIS Education Group et l'ISG annoncent le lancement d'une nouvelle Business school spécialisée dans les nouveaux mondes du luxe, de la mode et du design et leurs nouveaux territoires d'expression : Moda Domani Institute.

 

1. Une école différente alliant stratégie, créativité et numérique :

Le nom de l'école est une référence à Moda Domani, le concours annuel des créateurs de demain, mis en place depuis plus de 20 ans par l'ISG et son association étudiante éponyme. Ce choix symbolise l'engagement historique de l'école dans les domaines du luxe, de la mode et du design.

Moda Domani Institute répond aux souhaits de nombreux jeunes passionnés qui souhaitent comprendre et approfondir toutes les composantes du luxe, de la mode et du design.

L'école est centrée sur une triple sensibilité alliant stratégie, créativité et numérique.

 

Stratégie : appréhender les évolutions socioculturelles des consommateurs, maîtriser le pilotage des marques, définir les positionnements des marques, intégrer les enjeux internationaux...

Créativité : analyser les tendances, développer l'audace créative, s'investir dans des projets, connaître toutes les composantes du processus créatif...

Numérique : comprendre l'importance et le fonctionnement des nouveaux outils numériques: big data, cloud, CRM, e-réputation, m-commerce...

 

L'école se distingue ainsi des savoirs uniquement créatifs et techniques, déjà transmis par des écoles de mode réputées en fashion design et en stylisme. 

Elle se différencie des écoles de commerce par son caractère spécialisé, son lien très fort avec ses domaines, par sa modernité et sa capacité à intégrer ce triptyque: stratégie, créativité et numérique.

2. Une école au cœur de son écosystème

Moda Domani Institute reposera sur trois dimensions prioritaires : une pédagogie très actuelle, une orientation très internationale et un véritable « incubateur de passions ».

 

Un programme intense à 360°

Le cursus est organisé en deux cycles, trois premières années généralistes qui allient savoirs fondamentaux, projets, workshops (18 sur les trois ans), séminaires internationaux (Londres et Milan) et une expérience dans une université partenaire (États-Unis, Chine, Italie, Royaume-Uni) ; suivi d'un cycle expertise de deux ans d'acquisition de compétences globales et d'expertises spécifiques avec trois domaines au choix : Fashion business et e-business, Luxury business et e-business et Design projects et innovation.

 

Une localisation stratégique

Cette nouvelle école accueillera ses premiers étudiants en septembre 2014 dans de nouveaux locaux de l'ISG situés rue Saint Marc, à Paris dans le 2earrondissement à deux pas des vitrines du faubourg Saint Honoré, de la place des Victoires, du Marais, des quartiers historiques majeurs et des lieux qui créent les tendances, en parfait accord avec les univers de l'école.

 

Le lien avec les professionnels et les experts

Tout au long du cursus des rencontres avec des professionnels parties prenantes de la pédagogie permettront aux étudiants d'être confronter au quotidien de ces experts et de se constituer un réseau. Par ailleurs l'école s'est dotée d'un comité de perfectionnement composé d'une vingtaine de professionnels de ces secteurs : dirigeants au sein de grandes marques, entrepreneurs, journalistes, bloggeurs, artistes, créatifs, représentants d'institutions professionnelles, spécialistes de la presse.

Ce comité consultatif permettra un lien permanent entre l'école et ses étudiants et la réalité de ces univers et ses tendances émergentes. Les membres du comité interviendront également pendant les cinq années pour partager leurs expériences et leurs visions.

 

Un lieu de création

L'école accueillera et soutiendra tous les projets des étudiants, qu'ils soient intégrés au cursus, des initiatives personnelles ou émanant de la vie associative : défilés, collections, sites, start-ups, événements, blogs. Le lien avec les étudiants des autres écoles de IONIS Education Group, permettra par ailleurs la convergence des compétences.

Au-delà de la proximité permanente avec l'ISG, Moda Domani Institute s'appuie d'ores et déjà sur un partenariat pédagogique avec SUP'Internet, l'école supérieure des métiers de l'internet, et e-artsup, l'école de la passion créative, toutes deux membres de IONIS Education Group.

 

Les métiers

Une large ouverture professionnelle est proposée aux étudiants, avec plus de 30 métiers référencés :

 

Attaché de presse

Bloggeur spécialisé

Chargé de communication

Chasseur de tendances

Chef de produit

Chef de projet

Chef de projet événementiel

Chef de publicité

Community manager

Créateur de concepts

CRM manager

Directeur commercial

Directeur réseau

Entrepreneur

Manager d'enseigne

Rédacteur mode, luxe et design

Responsable achat

Responsable d'études marketing

Responsable de collection

Responsable des relations presse

Responsable e-business

Responsable marketing

Responsable marketing opérationnel

Responsable mécénat

Responsable partenariats

Responsable relations publiques

Spécialiste du merchandising digital

Visual merchandiser

 

 

Pour Marc Sellam, président-directeur général de IONIS Education Group

«La création de Moda Domani Institute est une nouvelle expérience pour nous. Vingtième école de IONIS Education Group, elle est originale tout en étant légitime. Légitime : son nom et ses univers font partie de l'histoire de l'ISG depuis des années ; originale car elle propose aux étudiants passionnés un cursus en cinq qui va leur permettre de découvrir ces domaines de façon moderne et complète. Moda Domani Institute a pour vocation de former les experts du luxe, de la mode et du design de demain. Entrepreneurs dans l'âme ou futurs collaborateurs de marques prestigieuses, les étudiants auront cinq ans pour acquérir tous les savoirs nécessaires et développer leur personnalité, transformant ainsi leur passion en une carrière riche et intense ».

 

Pour Marc Drillech, directeur général de IONIS Education Group
« Nous avons construit la pédagogie de Moda Domani Institute en pensant à des étudiants qui souhaitent appréhender et comprendre les nouvelles technologies, les nouveaux marchés, les nouveaux usages, les nouvelles tendances, les nouveaux modes de consommation des univers du luxe, de la mode et du design. Les projets personnels, le travail en équipe et les passions seront encouragés, l'International y sera fondamental, le numérique omniprésent. Le lien avec les entreprises phare de ces univers, que ce soit des marques historiques qui ont fait la réputation mondiale de Paris et de la France, des nouveaux acteurs innovants -notamment sur Internet - ou des tendances émergentes comme les usages collaboratifs de vestiaires ou le m-commerce sera permanent. C'est une école profondément en phase avec les mutations de ces univers ».

 

moda_domani_institute-paris.jpg

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Vie des établissements

Linkedin-la-revue-des-sciences-de-gestion-copie-1.png

Canalac.jpg

unipresse.jpg

linkfinance Tout emploi en banque finance assurance

300x250_ecofolio_cinq_vies.gif