Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Blog animé par Yves Soulabail

nouveau site

NOUVEAU SITE 

haut.gif

22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 19:05

 

Dans le cadre de ce dossier, Benoît Dupont, professeur à l’Université de Montréal, présente les résultats de son enquête empirique sur les facteurs explicatifs du vol interne. Parallèlement, Alain Juillet, ancien Haut Responsable à l’Intelligence Economique, et Jean-Pierre Vuillerme, Directeur de management des risques à l’ADIT, livrent leurs analyses sur l'ampleur du phénomène de vol d’informations. Dans le but de protéger ses entreprises, l’Etat français a rédigé un texte de loi instituant le statut « confidentiel entreprise ». Marie Pierre Van Hoecke et Gilles Gray, adjoints du délégué interministériel à l’intelligence économique, expliquent comment celui-ci permettra de sanctionner la violation et la compromission du secret des affaires.

En complément de ce dossier, une enquête inédite réalisée par Frédéric Ocqueteau, Directeur de recherche au CNRS, relative aux profils et trajectoires des directeurs sûreté est également reproduite.

Pour plus d’informations cliquer ici.

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Actu de gestion
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 19:04
 La Faculté des sciences économiques et sociales à l'Université de Genève ouvre une inscription pour un poste de PROFESSEUR-E ORDINAIRE en histoire économique. Il s’agit d’un poste à charge complète comprenant des enseignements aux niveaux bachelor, master et post-grade en histoire économique ainsi que la direction de travaux de maîtrise universitaire et de thèses de doctorat. 
 Le-la candidat-e sera appelé-e à développer des recherches au niveau  national et international dans son domaine de spécialisation et obtenir des financements extérieurs. 
 Il-elle devra également assumer les tâches de gestion et d’organisation au niveau du département des sciences économiques, de l’Institut d’histoire économique Paul Bairoch et de la Faculté. 
   
 TITRE ET EXPERIENCES EXIGES : 
 Doctorat ou titre jugé équivalent. 
 Expérience de direction de recherches et de l’enseignement. 
 Publications dans des revues internationales. 
   
 ENTREE EN FONCTION : 1er août 2011 ou date à convenir 
 Les dossiers de candidature constitués d’une lettre de motivation, d’un curriculum-vitae détaillé comprenant une liste des publications, une copie du diplôme le plus élevé, doivent être adressés avant le 11 mai 2011 au secrétariat du décanat de la Faculté des sciences économiques et sociales – Uni Mail, bd du Pont-d’Arve 40, CH-1211 Genève 4, auprès duquel des renseignements complémentaires peuvent être obtenus sur le cahier des charges et les conditions. 
 Dans une perspective de parité, l’Université encourage les candidatures féminines. Vous pouvez consulter cette annonce àl’adresse suivante: https://jobs.icams.unige.ch/ et, pour toute autre question, vous pouvez prendre contact avec Professeure Mary O'Sullivan, Institut d'histoire économique Paul Bairoch, Département des Sciences Economiques à  mary.osullivan@unige.ch  
   
 Professeure Mary O'Sullivan 
 Institut d'histoire économique Paul Bairoch 
 Département des Sciences Economiques 
 Université de Genève 
 40, bd du Pont d'Arve 
 1211 - Geneve 4 
 Switzerland 
 Tél. +41 (0)22 379 82 00 
 Fax. +41 (0)22 379 81 93 

email: mary.osullivan@unige.ch

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Postes à pourvoir
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 06:10

L’Institut de la Gestion Publique et du Développement Économique a le plaisir de vous convier à la prochaine séance du séminaire sur l'histoire de la gestion des Finances publiques de 1815 à nos jours le mardi 5 avril 2011 de 17 heures à 19 heures 30

Intervenant : M. Philippe Bezès, chargé de recherche au CNRS (Centre  d'études et de recherches de science administrative, Paris II)

« Les idées et les instruments managériaux dans l’administration française de la fin de la RCB aux années 1980 : transformations et circulations »

Cette séance se déroulera 139, rue de Bercy 75012 Paris, Bâtiment Vauban, salle 1062 Sud 4.

Vous inscrire préalablement auprès de philippe.masquelier@finances.gouv.fr

Bureau de la Recherche / IGPDE

Téléphone : 01.53.44.23.27

http://www.institut.minefi.gouv.fr/sections/histoireeco

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Infos de la rédact°
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 05:50

Ecole française de Rome, Università di Siena (Arezzo), Fraternità dei Laici, Université de Paris VII, Istituto storico per il Medio Evo, Institut d’histoire moderne et contemporaine

 

APPEL À CANDIDATURES

 

ÉCOLE DOCTORALE

 

Sources pour l’histoire économique européenne

(XIVe-XVIIe siècles)

LA DOCUMENTATION POUR L’HISTOIRE DU COMMERCE DES MATIÈRES PREMIÈRES

 

Arezzo – Fraternità dei Laici – 4-8 juillet 2011

 

L’École française de Rome, en collaboration avec l’École normale supérieure (Paris), l’Université Paris-7-« Denis Diderot », l'Institut d'histoire moderne et contemporaine (CNRS-École normale supérieure), l’Istituto storico italiano per il medioevo, l’Université de Sienne (Faculté de Lettres et Philosophie d’Arezzo) et la Fraternità dei Laici d’Arezzo, proposent 15 bourses pour de jeunes chercheurs (doctorants ou post-doctorants de la Communauté européenne) qui mènent des recherches sur des thèmes relatifs à l’économie européenne pré-industrielle. Ces bourses prennent en charge les frais de séjour.

L’École doctorale, d’une durée de cinq jours, est consacrée cette année à un thème crucial pour le fonctionnement de l’économie entre le Moyen Âge et l’époque moderne, celui du commerce des matières premières et des produits semi-finis. Au cours de cette période, en effet, le développement économique reposa dans une large mesure sur une division interrégionale du travail et sur un système d’échange des produits nécessaires à la fabrication des biens de consommation. À maints égards, cette organisation constitua pour les Européens une première expérience d’activité industrielle et d’internationalisation des marchés. Les enseignements proposés, qui ont pour objectif de familiariser les participants avec les méthodes de la recherche historique en ce domaine, se fonderont sur l’examen des sources comptables, normatives, administratives et autres sources susceptibles d’éclairer les rapports entre l’exploitation et le commerce des matières premières et les marchés de consommation.

Les sessions feront alterner les leçons des enseignants et la présentation par les doctorants de leurs recherches.

Les enseignements se feront en italien, en français, en anglais et en espagnol. Pour faciliter la compréhension, les interventions des enseignants et des doctorants seront accompagnées d’une présentation informatique dans une langue différente de celle utilisée pour l’exposé.

 

L’École doctorale prévoit deux sections distinctes :

1. La matinée s’organisera autour de deux interventions proposées par des enseignants d’universités et d’institutions scientifiques européennes.

2. L’après-midi sera consacré aux présentations par les jeunes chercheurs de leurs travaux (30 minutes). Ces présentations seront suivies de discussions.

 

Les candidats devront envoyer par courrier électronique, au plus tard le 15 avril 2011, à l’adresse suivante secrma@efrome.it, un dossier constitué de :

- une lettre de motivation ;

- un curriculum vitae (2 ou 3 pages) accompagné d’une présentation des recherches en cours et d’un programme de travail ;

- un résumé (min. de 4000 caractères) et titre de l’intervention proposée pour les sessions de l’après-midi ;

- une lettre de recommandation.

 

Le Comité scientifique se réserve la possibilité d’accueillir d’autres participants à leurs propres frais, s’ils en font une demande motivée.

Les candidats dont les dossiers auront été retenus seront avertis des résultats au plus tard le 1 mai 2011.

Ils sont tenus d’assister aux séances de travail avec assiduité.

Pour toute information, vous pouvez contacter Grazia Perrino, secrétaire des études médiévales à l’École française de Rome, Piazza Farnese 67, Roma, tel. 06 68601248, e-mail: secrma@efrome.it

 

Comité scientifique : Mathieu Arnoux, Jacques Bottin, Jean-François

Chauvard, Amedeo Feniello, Franco Franceschi, Stéphane Gioanni, David Igual

Luis, Antonella Moriani.

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Postes à pourvoir
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 18:10

Le 11 et 12 mars ont eu lieu à l'université Lille-I deux journées de travail sur les statistiques du commerce extérieur entre 1700 et 1830. Ces journées étaient organisées par Loïc Charles et Guillaume Daudin.

Une partie des intervenants a accepté de rendre publiques leurs interventions. Vous les trouverez sur https://listes.cru.fr/sympa/info/18c_trade_data

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Conférences
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 04:40

Invitation au 5e colloque Thème(s) d’Entreprises 

Humanisme en entreprise

15 mars 2011, 14h30 - 19h30 

Salons de la Maison des Arts et Métiers – Paris

 

 

L'ESSEC vous convie à une demi-journée d'ateliers et une plénière sur le thème Humanisme en entreprise. Ce colloque propose aux entreprises de se former, de s'informer et d’échanger avec des professeurs, enseignants-chercheurs et intervenants en entreprise.

 

INSCRIPTION

 

Programme du colloque

 

14h30 - 15h - Accueil

15h - 15h30 - Introduction sur l'Humanisme en entreprise

Par Laurent Bibard

 

15h30 - 17h : Atelier

Innovation responsable : une question d'humanisme

Animé par Xavier Pavie

Intervenant : Xavier Dagras et Anne Rolet (Orange France), Xavier Métayer (Croix-Rouge Française)

 

15h30 - 17h : Atelier

L'entreprise philanthrope : pourquoi et jusqu'où ? 

Animé par Arthur Gautier

Intervenants: Bernard Bazillon (KPMG), Majid El Jarroudi (l'ADIVE), Jérôme Kohler (l'Initiative Philanthropique)

15h30 - 17h : Atelier

Comportements éthiques : quelle réalité en entreprise ?

Animé par Michel Joras 

Intervenants: Lois-Jérôme Texier (Sacem) ; François Allavana (Groupe Audiens)

17h15- 18h30 : Séance plénière 

Animée par Laurent Bibard 

- Restitution des ateliers 

- La réussite: étude comparée sur dix pays (CSA/ESSEC). Présentée par Martine Bronner

 

18h30 - 19h30 : Cocktail de clôture

 

Consulter le programme détaillé

 

Pour vous inscrire, cliquez ici

Plus d'informations: www.essec.fr/themes

Contact: forumessec@essec.fr

 

Accessibilité : les locaux sont accessibles, si vous avez des besoins spécifiques, merci de les préciser lors de votre inscription.

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Infos de la rédact°
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 04:40

L’éditorial du mois de mars du Réseau de Recherche sur l’Innovation, « Les marques face à la contrefaçon : victimes ? consentantes ? », est disponible sur
http://rrifr.univ-littoral.fr/?p=165

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Infos de la rédact°
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 04:40

La Faculté de sciences sociales et économiques et CFIE-conseil vous invitent à la conférence-débat :

 

RSE : quels enjeux pour les pays du Sud ?

 

Mercredi 6 avril 2011 à 17h00

A l’Institut Catholique de Paris, 21 rue d’Assas, Paris 6e, Salle B07,

Métro Rennes ou Saint-Placide

 

17h00 – 17h15 :            Accueil

17h15 – 18h30 :            Table ronde sur le thème : RSE : quels enjeux pour les pays du Sud ?

 

Avec la participation de :

Bionersis (Entreprise spécialisée dans la valorisation du biogaz de décharge), Guillaume Chaloin (Gérant de fonds à Meeschaert Gestion Privée), Martial Cozette (Associé-gérant de CFIE-conseil), Claude Darnault (Directeur du Développement durable du groupe Essilor), Thierry Dedieu (Secrétaire confédéral CFDT), Antonio Manganella (Chargé de plaidoyer RSEE au CCFD-Terre Solidaire), Sidoine Ravet (Responsable du programme « Eau pour tous » à Suez Environnement).

 

18h30 – 19h30 : Débat avec la salle

 

Réponse à renvoyer par fax au 01 46 06 05 06 ou par courriel cfie-contact@neuf.fr avant le 4 avril.

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Conférences
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 03:21

La Revue des Sciences de Gestion, Direction et Gestion n° 245-246 – Éditorial

 

« La valeur d’un général réside dans sa stratégie et non dans son courage*. »
par Philippe Naszalyi
Directeur de la rédaction et de la publication

 

La Stratégie, « l’art de faire face à son destin », selon la formule de Peter Ferdinand Drucker, est aussi l’un des mots du vocabulaire militaire qui s’est le plus banalisé dans tous les domaines de la vie, économique, politique, sociale… Ne fut-elle pas aussi un élément important de la carte du Tendre, lorsque les femmes étaient une conquête qu’on se devait de mériter ?

Mais pour élaborer une stratégie, y compris amoureuse, il faut avoir un but, autre que le gain immédiat. Nombre de stratèges en politique ou en économie ne sont au mieux que des tacticiens. On pourrait y inclure le gestionnaire ou le manageur qui, bien souvent, le « nez dans le guidon », comme on le dit de manière populaire, n’aspire à rien d’autre ou n’a été formé, ce qui est plus grave, à rien d’autre.

Or, il y a dans la gestion d’une organisation, que ce soit l’Etat, l’entreprise ou les différentes formes d’organisation que l’esprit humain génère pour faire émerger de la connaissance, produire des biens ou des services, assurer une cohésion sociale, urbaine ou communautaire au sens le plus générique du terme, une véritable obligation de penser en terme de stratégie et de mettre en application une réflexion à long terme.

Nous militons, autant que ce mot puisse être signe d’un engagement fort, dans le domaine de la recherche et de sa publication, et cela depuis l’origine de cette revue, pour que « quelles que soient ses fonctions, un Cadre de Direction, a fortiori un chef d'entreprise, […] s'il n'a de ces problèmes qu'une vue partielle ; limitée à son champ de responsabilité, … ne peut jouer pleinement son rôle car… l'action doit être solidaire, intégrée et coordonnée dans un plan d'ensemble… »(1).

Prenons garde toutefois à ne pas nous confondre avec ceux qui pensent que l’Etat ou la puissance publique, incarné dans des services ou des autorités locales ou particulières, est réduit pour être « moderne », à copier, disons singer, les pratiques managériales des sociétés de capitaux.

Il faut vraiment ne rien avoir compris à la richesse du mot « management » qui « désigne tout ce qui est nécessaire pour mener à bien une affaire qu’elle soit, petite ou grande, indépendante ou non ». Ce terme « englobe donc toutes les fonctions de direction : l'administration au sens de Fayol, l'organisation, le fonctionnement, les prévisions, etc. […] », comme le souligne l’excellent traducteur de l’ouvrage fondateur de Peter Drucker « The Practice of Management »(2).

Cette ignorance se combine souvent chez les « dirigeants politiques » et manageurs improvisés ou élus, avec cette croyance que l’asservissement de l’Etat aux intérêts privés et son dépérissement sont signes de croissance.

Les faits, toujours têtus, viennent cruellement de leur prouver leur erreur et l’inanité de leurs idéologies économiques ! Il faudra qu’un jour, ils s’en aperçoivent !

Ce dernier numéro de 2010 paraît au début de l’année suivante, par suite de retards, bien involontaires, dûs à des difficultés de joindre, pour ajuster avec eux leurs contributions, certains de nos auteurs en Tunisie. Les événements qui secouent leur pays en sont la cause.

Pour présenter les thèmes que propose ce numéro, les trois dossiers, comme il y a 45 ans, à notre création, s’inscrivent dans « une perspective globale, non seulement (des) problèmes de l'entreprise, mais également, (des) méthodes permettant de les résoudre. »

 

Une stratégie de diffusion

 

Toutefois, cette constante ne doit pas cacher que nous veillons aussi à ce que nos publications soient le plus largement accessibles par toutes les techniques et sur tous les sites pour bien illustrer notre place de « 1re revue francophone de management ». Ce numéro l’illustre une fois de plus, par la variété des auteurs et des sujets que nous avons choisis.

Par ailleurs, la liste des revues, publiée par l’AERES(3) en « Economie et Gestion », le 16 juin 2010(4), a consacré l’internationalisation des publications retenues. Cette ouverture que nous ne pouvons que saluer, permet aux chercheurs de voir la juste reconnaissance de leurs travaux qui se situent bien dans le monde multiculturel contemporain. L’histoire qui se déroule devant nous, en témoigne assez. Cette liste n’est plus limitée aux étoiles pâlissantes d’un monde figé par la culture étriquée et partielle de certains gourous dépassés, souvent issus des mêmes origines que ceux qui rejetèrent jadis les remarquables travaux d’Henri Fayol.

Si nous avons intégré la liste en question en 2010(5), lors de sa refonte fondamentale, nous nous inscrivons naturellement dans cette autre constante de collaboration avec tout ce qui compte dans la diffusion internationale de la recherche et de la pensée francophones en rejoignant l’A.R.S.C. Association des Revues Scientifiques et Culturelles (voir page 12).

L’année 2011 qui a commencé inaugure également notre partenariat de diffusion avec CAIRN, la référence pour tout ce qui est sciences humaines et sociales au sens le plus large : http://www.cairn.info/revue-des-sciences-de-gestion.htm est désormais un adresse incontournable pour tous ceux qui veulent consulter nos publications depuis 2005.

Notre blog qui est ouvert à tous déjà, compte plus de mille chercheurs et universitaires qui reçoivent régulièrement les informations grâce à la libre (et gratuite) adhésion aux « Amis de La RSG » : http://larsg.over-blog.com.

Les offres de postes, appels à communication et informations sur les publications, les ouvrages et les revues amies, sont une constante de nos numéros depuis plusieurs années.

Notre rubrique « Info » s’est toujours donnée pour vocation de présenter des informations choisies et commentées qui nous paraissent dignes d’intérêt. Cela est d’autant plus manifeste qu’elle ne répond pas à des critères commerciaux de commanditaires de publicité comme chez nombre de nos confrères.

Elle ne répond pas non plus aux impératifs du buzz, devenu le nouveau et fallacieux critère de l’information pour beaucoup (page 49).

Remercions enfin et particulièrement Jean-Louis Chambon, Président de la Fédération Nationale des Cadres Dirigeants (FNCD) et du Prix Turgot, auquel nous sommes également associé, de nous apporter ses sagaces et éclairantes chroniques bibliographiques (page 59).

 

Trois dossiers thématiques

 

La « gestion de la connaissance », titre du premier dossier de ce numéro s’inscrit dans cette économie du savoir que nous entendons analyser. Elle nécessite que les choix managériaux et les dispositifs de formation comme le développe Corinne Baujard, s’inscrivent dans une stratégie globale qui fait du droit et de l’ingénierie juridique, une nouvelle approche managériale décryptée par Boualem Aliouat car nous sommes depuis longtemps, persuadés que le droit est une partie prenante de la gestion. Gérer la connaissance, c’est aussi parer au risque de la surinformation que les nouvelles technologies comme Internet font courir aux décideurs ou chercher à contrôler l’information pour un Conseil d’administration. Les articles qui continuent ce dossier s’en font l’écho.

Cinq études choisies illustrent, sans l’épuiser non pas « les », car nous ne croyons toujours pas contrairement à Alain Minc et à ses sectateurs à l’univocité, mais bien « Des … méthodes de gouvernance » qui constituent le deuxième chapitre de ce numéro 245-246. Le choix de la diversité des origines des auteurs et des sujets traités montre qu’il existe bien un autre management plus respectueux des hommes, des cultures et des organisations et donc plus efficace. Entreprises familiales, administrateurs indépendants des entreprises françaises, contrôle des implantations bancaires à l’étranger, analyse du changement micro-économique, ou gouvernement d’entreprises franco-camerounaises sont développés ici.

« Approches normatives et gouvernance », titre du troisième dossier, s’inscrit enfin, dans cette logique de la stratégie ouvrant sur le contrôle et l’organisation. La finance ou les finances d’entreprise et les méthodes de comptabilisation dans les sociétés françaises sont disséquées par des auteurs canadiens, français et tunisiens permettant une approche ouverte et complémentaire de cette question. Les comparaisons de ces applications normatives tant aux PME, ce qui pose toujours problème, qu’aux entreprises du continent africain au nord comme dans la partie sub-saharienne, étoffent la culture nécessaire pour « étendre son horizon au-delà des frontières », comme le souhaitait en 1965, le créateur de la revue.

On parle tant de mondialisation et l’on oublie aussi que dans mondialisation, il y a « monde » et que cela ne peut se borner à quelques zones géographiques. L’innovation, l’économie de la connaissance et le développement « soutenable » s’inscrivent dans cette logique que nous promouvons ici, car « l’intelligence du monde », comme le rappelait Jean-Paul Fitoussi(6), « est une valeur en soi !».

 

* Sun Tzu, L’Art de la Guerre, traduction du RP Amiot (sj) 1772.

1. Editorial du n° 1 de direction et gestion des entreprises, mars-avril 1965.

2. La Pratique de la Direction des Entreprises, Bibliothèque du management - 1969, Note du traducteur.

3. AERES : Agence d’évaluation de l’enseignement supérieur et de la recherche française.

4. http://www.aeres-evaluation.fr/content/download/14116/232839/file/100616_ListeEcoGestion.pdf.

5. Page 31.

6. http://www.idies.org/index.php?post/Lintelligence-du-monde-est-une-valeuren-soi.

 

septembre-décembre 2010

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans n° précédents
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 02:27

« La valeur d’un général réside dans sa stratégie et non dans son courage. »

par Philippe Naszályi

 

Résumés en français, anglais et espagnol

 

GESTION DE LA CONNAISSANCE

 

Dispositifs de formation et choix managériaux

par Corinne Baujard

 

Les stratégies de propriété intellectuelle et leur ingénierie juridique :

Une nouvelle approche managériale du droit fondée sur le recours à la ruse

par Boualem Aliouat

 

La surinformation causée par l’Internet : un facteur d’échec paradoxal largement avéré :

Veille stratégique – Cas concrets, retours d’expérience et piste de solutions

par Humbert Lesca, Salima Kriaa-Medhaffer et Annette Casagrande

 

Le contrôle de l’information. La réorganisation du conseil d’administration

par Sabrina Alioui, Virginie Cibert-Goton et Cine Rousset

 

L’actualité de la gestion par Philippe Naszalyi.

 

Nouvelles de la communauté des amis de La RSG

 

DES METHODES DE GOUVERNANCE

 

Les effets non linéaires de la prise de participation sur les performances des entreprises familiales

par NehmAzoury, Charbel Salloum et Maria Bianca Merheb

 

Les déterminants de la présence des administrateurs indépendants dans les conseils

d’administration des sociétés françaises

par Ibtissem Chouchane

 

Le contrôle des implantations bancaires à l’étranger par la maison-mère

par Hamadou Boubacar

 

Gestion du changement, TIC et compétitivité organisationnelle : le cas de la société MBA-France

par Abdallah Alaoui

 

Conseil d’administration et performance des entreprises conjointes franco-camerounaises. 91

par Robert Wanda

 

APPROCHES NORMATIVES ET GOUVERNANCE

 

Analyse des déterminants de l’adoption anticipée des normes comptables internationales IAS/IFRS

par les groupes français

par Daniel Zéghal et Yosra Mnif Sellami

 

Comptabilisation des écarts actuariels. Mise en perspective des pratiques françaises

par Samira Demaria

 

Les déterminants de la couverture des risques en France

par Karim Ben Khediri et Souad Lajili Jarjir

 

Pertinence des normes comptables IAS/IFRS au contexte culturel tunisien

par Besma Chouchane

 

Où en est-on avec le projet de l’IASB de norme IFRS adaptée pour les PME ?

par Raimondo Lo Russo

 

Harmonisation des normes africaines (OHADA) et internationales (IAS/IFRS) : une urgence ou une exigence ?

par Jules Roger Feudjo

 

Chronique bibliographique par Jean-Louis Chambon

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans n° précédents

Linkedin-la-revue-des-sciences-de-gestion-copie-1.png

Canalac.jpg

unipresse.jpg

linkfinance Tout emploi en banque finance assurance

300x250_ecofolio_cinq_vies.gif