Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Blog animé par Yves Soulabail

nouveau site

NOUVEAU SITE 

haut.gif

26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 13:41

eFinancialCareers.fr, le premier site français d’offres d’emploi sur les métiers financiers, annonce la publication par Hays d’une étude sur la rémunération des professionnels de la Finance et de la Comptabilité. Cette étude accessible à partir du site d’eFinancialCareers.fr a été réalisée par les consultants de Hays en interrogeant une cinquantaine de professionnels pour chacun des métiers étudiés.

En période de trouble, les professionnels de la finance d'entreprise et de la comptabilité sont relativement épargnés par les plans sociaux. Au même titre que 2007, 2008 a été un bon cru pour ces professionnels.

Tous les métiers ont plutôt résisté à la crise, en particulier le contrôle de gestion, l’audit interne et la trésorerie. En revanche, la pression sur les salaires semble s’être relâchée après deux années de croissance exceptionnelles. Les grands groupes ont fait preuve d’inflexibilité en matière de négociation, surtout en fin d’année alors que l’attentisme a gagné l’ensemble des acteurs économiques.

Même si les tendances 2009 restent aujourd’hui difficiles à définir au regard de l’ampleur de la crise et de sa complexité, cette année pourrait marquer le début d’une nouvelle ère, dans laquelle seuls les spécialistes et les techniciens pourraient bénéficier de la situation. Il devrait donc découler une demande globale pour les fonctions de contrôle, de pilotage, d’optimisation et d’accompagnement du changement.

« 2009 s’annonce pour les experts de la finance comme LE test d’évaluation de performance ! et un bilan de fin d’année très prometteur en terme de gestion de carrière et d’attractivité sur le marché pour tous ceux qui y afficheront un succès. », souligne Frédéric Albin, Directeur Régional Hays Finance et Comptabilité.

 

http://www.hays.fr/accountancy/etude-remuneration-finance.aspx
Repost 0
Published by La rédaction de LaRSG - dans Actu de gestion
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 18:13

L’Institut Sage a interrogé 403 dirigeants d’entreprises en février 2009 dans différents secteurs d’activité (commerce/négoce, industrie/construction, services) pour identifier leurs préoccupations pour 2009. Les tendances générales font ressortir un état d’esprit vigilant mais également des disparités sectorielles.

 

• Les dirigeants d’entreprises ne cèdent pas à la panique, la majorité des dirigeants s’estime avant tout vigilants.

• Les principales préoccupations concernent d’abord le client (64%), puis la trésorerie (38%). Les dirigeants se disent être dans une dynamique de conquête commerciale : priorité au développement du portefeuille clients, mentionné plus souvent que la fidélisation (respectivement 69 et 60%). Cette tendance est particulièrement affirmée pour le secteur du commerce / négoce (respectivement 74 et 55%).

 

Tous secteurs confondus, l’innovation est privilégiée : le développement de nouveaux produits / services pour répondre aux attentes qui émergent avec la crise est cité par 80% des dirigeants contre 36% pour la rationalisation de l’offre existante.

 

• Selon les secteurs, les entreprises vont utiliser différents leviers internes pour faire face à la crise : réorganisation de l’outil de production et des méthodes de travail, politique de mobilité et de valorisation des talents, etc.

• La sécurisation de la trésorerie est une priorité absolue pour les dirigeants du secteur de l’industrie et de la construction : 98% d’entre eux mentionnent cet aspect contre 82% tous secteurs confondus.

 

Pour en savoir plus : http://www.institut-sage.com/Sage_institut/2745.isage
Repost 0
Published by La rédaction de LaRSG - dans Actu de gestion
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 18:08

Christine LAGARDE et Brice HORTEFEUX demandent à la présidente du MEDEF et au président de l’AFEP de définir un dispositif opérationnel avant le mardi 31 mars

 

Le Ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi, Christine LAGARDE, et le Ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville, Brice HORTEFEUX, viennent d’écrire à la présidente du Mouvement des entreprises de France (MEDEF), Laurence PARISOT, et au président de l’Association française des entreprises privées (AFEP), Jean-Martin FOLZ, afin d’appeler leur attention sur le message de vigilance, de solidarité et d’exemplarité adressé aux dirigeants d’entreprise par le président de la République, le 18 février dernier.

En effet, dans le contexte de crise économique mondiale que traverse notre pays, le président de la République a souhaité que les dirigeants mandataires sociaux dont l’entreprise met en œuvre un plan social d’ampleur ou recourt massivement au chômage partiel, renoncent à la part variable de leur rémunération.

Pour ce faire, Christine LAGARDE et Brice HORTEFEUX ont invité Laurence PARISOT et Jean-Martin FOLZ à leur soumettre, d’ici le 31 mars prochain, des propositions opérationnelles afin que ces nouvelles orientations deviennent réalité.

Parallèlement et conformément au calendrier défini le 18 février par le Président de la République, le projet de décret permettant l’information et la consultation des comités d’entreprise dès l’attribution d’aides publiques directes fait l’objet, cette semaine, d’une concertation avec les partenaires sociaux et sera soumis, vendredi 20 mars, à la Commission nationale de la négociation collective.
Repost 0
Published by La rédaction de LaRSG - dans Actu de gestion
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 17:38

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DÉFENSE

 

Les prochaines conférences du "Jeudi soir" organisées par le Centre de Recherches de Droit Public qui se dérouleront de 17 h 30 à 19 h 30  en Salle des Actes (F141).

 

Seront l’occasion d’entendre :

 

- le Jeudi 26 mars 2009, Monsieur Christian DESCHEEMAEKER, Président de la 7e Chambre de la Cour des comptes, qui interviendra sur le thème de "La réforme des procédures juridictionnelles applicables par la Cour des comptes et les Chambres régionales des comptes"

Analyse et commentaire de la loi du 28 octobre 2008 en réponse aux exigences résultant de l'article 6 de la CEDH

 

- le Jeudi 9 avril 2009, Monsieur Thomas LESUEUR, Secrétaire général de la Cour de discipline budgétaire et financière, qui interviendra sur le thème de « La responsabilité des gestionnaires publics en question »
Repost 0
Published by La rédaction de LaRSG - dans Actu de gestion
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 17:35

Christine LAGARDE, ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi et Hervé NOVELLI, secrétaire d’Etat chargé du Commerce, de l’Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme et des Services, réuniront mercredi 18 mars les représentants des professionnels du secteur de la restauration pour le lancement des Etats Généraux de la Restauration.

 Cette réunion permettra de présenter les évolutions de taux de TVA possibles et d'aborder les engagements que doivent prendre les professionnels en contrepartie de la baisse du taux de TVA, notamment dans le domaine des prix, de la situation des salariés, de l'emploi, et des investissements de modernisation des établissements.

 Les Etats Généraux, qui se tiendront à Paris fin avril, seront l’occasion de réunir tous les acteurs de la restauration pour préparer l’avenir d’une profession essentielle pour l’activité économique et touristique de notre pays.
Repost 0
Published by La rédaction de LaRSG - dans Actu de gestion
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 22:18

Madame Michèle ALLIOT-MARIE, ministre de l’Intérieur, de l’Outre-mer et des Collectivités territoriales, a présidé ce lundi 16 mars la première cérémonie de remise des prix du concours Intérieurêka.

 

Lancé en septembre 2008 à la demande du Ministre, le concours Intérieurêka a pour objectif de faire connaître et de récompenser des innovations proposées par des personnels du ministère. « En créant ce prix, a rappelé Michèle ALLIOT-MARIE, j’ai voulu rendre justice au talent des hommes et des femmes qui contribuent à mettre en place un grand ministère moderne au service de la protection des Français. »

57 dossiers ont été proposés dans deux grandes catégories : « Modernisation et services aux usagers » et « Sécurité ».  Dans chacune, le jury a décerné 3 prix (respectivement dotés de 1500, 1000 et 500 €), ainsi que des mentions spéciales.

 

Catégorie MODERNISATION et SERVICES aux USAGERS

 

1er Prix : Unité de formation Handicap (Police nationale – dgpn/dfpn)

Favoriser l’accès à la formation aux personnes que la situation de handicap pourrait exclure d’une formation classique, faute de moyens matériels, pédagogiques ou de communication adéquats. Grâce à une évaluation individuelle des besoins en formation, l’unité de formation adaptée permet aux personnes en situation de handicap une professionnalisation sur leur poste de travail.

 

2e Prix : Accueil des étudiants étrangers de l’Université de Technologie de Compiègne (Sous-Prefecture de Compiegne )

Transférer la visite médicale nécessaire à l’obtention d’un titre de séjour à proximité de l’Université de Technologie de Compiègne, faciliter ainsi les démarches pour les étudiants étrangers et diminuer considérablement le délai de délivrance du titre (de 4 mois à 4 semaines). Partenariat entre la sous-préfecture, l’Agence nationale d’accueil des étrangers et l’UTC. 165 étudiants ont bénéficié du dispositif en 2007/2008.

 

3e Prix : Application nouvelle du Chèque Emploi Service Universel  (Police nationale – dgpn/sdas)

Ce dispositif est destiné à la prise en charge partielle, grâce au CESU, des frais liés à la garde des enfants âgés de 0 à 12 ans pour les familles monoparentales. Sans condition de ressource, la valeur annuelle forfaitaire de cette aide est de 300 euros par enfant. Depuis 2009, ce dispositif est accessible à tous les agents affectés en Ile-de-France et élevant seuls leur enfants.

 

ü       Mention Spéciale : Civique Audio  (DICOM + DRH)

Enregistrement audio de « Civique », magazine interne du Ministère, à destination des personnes mal voyantes et aveugles.

 

 

Catégorie SÉCURITÉ

 

1er Prix : Support caméra thermique (Gendarmerie nationale)

Ce support hydraulique de caméra pour hélicoptère permet une manipulation aisée, sûre et rapide par un personnel unique (contre deux personnes auparavant) d’un système de retransmission d’images particulièrement onéreux et fragile. Le support, s’il avait été fabriqué par une entreprise, aurait coûté 1700 euros par unité. Le prix de revient réel pour la gendarmerie a été de 100 euros pièce.

 

2e Prix : Base de donnees TURPIN (Sécurité civile - deminage)

Il s’agit d’une base de données pour les démineurs contenant des informations sur les munitions. Elle centralise toutes les informations utiles, qui étaient auparavant dispersées, ce qui permet d’augmenter le degré de connaissance et donc la sécurité des démineurs en intervention.

 

3e Prix : Cartographie dynamique évènementielle (Prefecture de police)

C’est une application de type web utilisée depuis fin 2007 à la salle d’information et de commandement de la direction de la police urbaine de Paris à la préfecture de police. Elle permet de visualiser, sur un plan de Paris, les événements et surveillances en cours.

 

Mentions spéciales :

- Lab’Unic (Gendarmerie nationale)

Il s’agit d’un bus aménagé en laboratoire de criminalistique moderne, qui peut être engagé dans le cadre de scènes de crimes graves et complexes, mais aussi dans le cadre de la recherche de personnes disparues et notamment celles d’enfants.

 

- Progress’Tir (Gendarmerie nationale)

Progress’tir est un appareil permettant de mesurer les progrès réalisés en temps de réaction, d’exécution motrice, d’instantanéité du résultat et de précision du tir.

Repost 0
Published by La rédaction de LaRSG - dans Actu de gestion
13 mars 2009 5 13 /03 /mars /2009 11:05

Dans le cadre du projet TEMPUS porté par l’UPMC, l'Ecole Doctorale Sciences et Technologies de l'Université Libanaise sera inaugurée avec la remise de 12 diplômes HDR « habilitations à diriger des recherches »

 

samedi 14 mars 2009 au Rectorat de Beyrouth

 

en présence de DR Zouheir Chokr, recteur de l'université libanaise

Gilbert Béréziat, vice-président des relations internationales de l'UPMC

Antoine Gédéon, professeur à l'UPMC coordinateur du programme

 

Réforme majeure à l’Université Libanaise portée par l’UPMC. « C'est un moment historique pour l'université libanaise. Pour la première fois depuis sa création, il y aura la remise des 12 diplômes HDR dont les "thèses" ont été soutenues récemment dans le cadre du Projet TEMPUS porté par l’UPMC» affirme Gilbert Béréziat, le vice-président des relations internationales de l’UPMC.

 

Le programme TEMPUS encourage, à travers des projets de coopération interuniversitaire, la modernisation de l’enseignement supérieur dans les pays partenaires d’Europe orientale, d’Asie Centrale, des Balkans occidentaux et de la région méditerranéenne. Sous la direction de l’UPMC, TEMPUS aidera l’Université Libanaise à organiser son l’enseignement à partir du niveau Master et d’autre part à préparer le corps enseignant à prendre en charge et à développer cet enseignement en fonction des possibilités et des besoins du pays. En parallèle, le diplôme «HDR », sera instauré à l’Université libanaise et exigé pour chaque enseignant désirant donner des cours de Master ou prendre en charge des thèses de doctorat.

 

Pour en savoir plus : http://ec.europa.eu/education/ programmes/tempus/index_en.html

 

Contact UPMC TEMPUS :

Professeur Antoine GEDEON

Directeur du Laboratoire "Systèmes Interfaciaux à l'Echelle Nanométrique"

UPMC Coordinateur Administratif du projet Tempus JEP 32101

antoine.gedeon@upmc.fr
Repost 0
Published by La rédaction de LaRSG - dans Actu de gestion
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 17:58

Monique MILLOT-PERNIN, commissaire aux comptes et expert-comptable, est nommée Présidente du Comité d’audit du Conseil général de la Banque de France

 

Le Conseil général de la Banque de France a nommé Monique MILLOT-PERNIN à la fonction de Présidente du Comité d’audit sur proposition du Gouverneur M. Christian NOYER. Choisie pour ses compétences en matière d’audit et de contrôle interne pour des entreprises à la fois privées et publiques, elle vient de prendre ses fonctions le 6 février 2009.

 

Le rôle du Comité d’audit

 

Créé par une décision du 22 octobre 2004, le Comité d’audit renforce la structure de gouvernance de la Banque de France. Il rend compte dans les domaines de l’information financière, de l’audit externe et interne, et de la maîtrise des risques, auprès du Conseil Général.

Le Comité d’audit est aujourd’hui composé de 3 membres : l’ancien Ministre et contrôleur d’Etat Serge LEPELTIER, le chef d’entreprise François CALVARIN, et Monique MILLOT-PERNIN, commissaire aux comptes et expert-comptable, pour présider ce Comité.

« L’Ordonnance du 8 décembre 2008 transposant la 8ème directive européenne sur le contrôle légal des comptes, confère désormais au Comité d’audit un rôle tout à fait central et prudentiel pour la gestion des risques au sein de la Banque de France. Ce rôle est d’autant plus accentué du fait des difficultés actuelles du système bancaire », souligne Monique MILLOT-PERNIN.
Repost 0
Published by La rédaction de LaRSG - dans Actu de gestion
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 18:40

LA PREMIERE Ecole de l’Entrepreneuriat en Economie Sociale de France ouvre ses portes !

 

INAUGURATION LE 12 MARS 2009

de 10h à 12h

Au restaurant Patio Del Sol

A Saint Jean de Védas

Route de Sète

 

La situation économique, tant internationale qu’hexagonale, interpelle les fondamentaux du système économique dominant.

La conjoncture et les événements nous donnent l’occasion de rappeler que le secteur de l’Economie sociale et solidaire depuis des années innove pour « entreprendre autrement ».

Représentant 9827 entreprises et 89 495 salariés*, le secteur de l’Economie Sociale est composé de Sociétés de personnes et non de capitaux (coopératives, mutuelles, associations), fondées sur une démocratie sociale et des réponses multiples aux besoins sociaux de notre société. Tels sont les indicateurs majeurs de ce secteur auquel il convient d’ajouter leur rôle sur le « lien social ».

La formation et le renforcement des compétences managériales des dirigeants de ces entreprises, bénévoles et salariés, sont des éléments clés, du développement, de la consolidation, de la visibilité et de la reconnaissance du secteur.

C’est dans cette volonté que la Chambre régionale de l’Economie sociale en Languedoc Roussillon (CRES-LR) s’est mobilisée, avec les acteurs locaux etnationaux, les grandes entreprises de l’Economie Sociale, ainsi que les partenaires ( Région, Etat et Europe), pour créer LA PREMIERE ECOLE DE L’ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE EN FRANCE.

Forte d’une quinzaine de dirigeants-stagiaires d’entreprises de l’Economie Sociale, la première promotion démarre le jeudi 12 mars 2009 pour un cycle de 18 mois. 

L’inauguration de l’Ecole avec la participation de Georges FRECHE, Président de la Région Languedoc Roussillon, et Claude BALAND, Préfet de la Région Languedoc Roussillon, Préfet de l’Hérault, est prévue le 12 mars 2009 de 10h00 à 12 heures.

 

Ecole de l'Entreprenariat en Economie Sociale

68 rue Pablo Casals - 34 000 MONTPELLIER

Tél. 04 67 06 82 59 - Fax. 04 67 57 94 67

E-mail : pour joindre l'école

 

Avec le soutien de la Région Languedoc Roussillon, l’Europe(FSE), les services de l’Etat de la direction du Travail et de l’Emploi

 

Associés à la SCIC Ecole de l’Entrepreneuriat en Economie Sociale  : Chambre Régionale de l’Economie Sociale-LR, Union Régionale des SCOP-LR, CAFOC-GIP FORMAVIE, Banque Populaire du Sud, Fédération Régionale des Coopératives Agricoles, MATMUT

 

* Source INSEE, Clap 2006.
Repost 0
Published by La rédaction de LaRSG - dans Actu de gestion
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 20:05

Annoncé le 10 février dernier par Nicolas Beytout, Président Directeur Général du Groupe Les Echos et Xavier Kergall, Directeur général du Pôle Services aux entreprises, le site Lesechosdelafranchise.com sera officiellement en ligne vendredi 13 mars 2009.

Innovant par son concept, ce nouveau portail Internet est une plate-forme interactive de mise en relation entre des candidats à la création d’entreprise et tous les acteurs du commerce indépendant organisé (franchisés, franchiseurs, futurs créateurs en réseaux, institutions, experts de la création…). Des villes aux fédérations, des institutions aux entrepreneurs indépendants, des investisseurs aux têtes de réseau, ce site souhaite offrir aux entrepreneurs toutes les clés pour réussir.

Ce site s’appuiera sur l’expertise du Groupe Les Echos pour le contenu éditorial. Les internautes pourront consulter l’actualité des entreprises (enseignes, vie des réseaux, fédérations, villes, secteurs économiques) et bénéficier de conseils d’experts. Ils auront accès à des études sectorielles et géographiques, des dossiers de fond, des idées de création et l’actualité internationale.

Utiles pour gagner du temps, des fiches enseignes détaillées seront disponibles en ligne précisant le fonctionnement et la vie du réseau, le profil des candidats recherchés, avec  des interviews… 

Le site proposera également des outils et des services pratiques parmi lesquels :

- La géofranchise, un outil de géolocalisation permettant d’identifier en un clic le déploiement d’une enseigne et/ou d’un secteur d’activité sur le territoire ;

- Un moteur de recherche multicritère (apport, région, secteur d’activité…) ;

- Un comparateur qui aide l’internaute à sélectionner et comparer plusieurs enseignes sur des critères publics et objectifs ;

- Les demandes d’info, et les offres de candidature, qui permettent à l’internaute d’entrer en relation avec le franchiseur ou d’obtenir une simple documentation ;

- Et aussi : le lexique, l’annuaire, les fiches pratiques, les propositions de partenaires financiers et des compagnies d’assurance.
Repost 0
Published by La rédaction de LaRSG - dans Actu de gestion

Linkedin-la-revue-des-sciences-de-gestion-copie-1.png

Canalac.jpg

unipresse.jpg

linkfinance Tout emploi en banque finance assurance

300x250_ecofolio_cinq_vies.gif