Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Blog animé par Yves Soulabail

nouveau site

NOUVEAU SITE 

haut.gif

10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 07:45

Appel à Communications

 

L’Ecole Supérieure de Commerce de Tunis

organise sa 1re Conférence Internationale

BANQUE FINANCE ET RISQUES

Sous le thème :

STABILITE FINANCIÈRE ET DÉVELOPPEMENT

 

Jeudi 13 octobre 2011

 

En collaboration avec :

L’Université de Manouba, l’Ecole Doctorale ECOFIGES(ESC Tunis) et l’Unité de Recherche ECOFI

(IHEC Carthage).

 

Après la première journée sur la finance islamique-avril 2010, l’ESCT se propose de réunir à nouveau les universitaires, les chercheurs et les professionnels intéressés par les domaines de la banque, la finance et la gestion des risques. Cette première conférence constitue un forum d'échanges privilégiés de connaissance entre tous les acteurs concernés.

 

Soumission

Tous les papiers soumis sont évalués par les membres du comité scientifique et acceptés sur la base de leur clarté, leur originalité et leur contribution scientifique. Les soumissions d'articles originaux pourront porter sur les domaines suivants (proposition):

- Banques et réglementation prudentielle

- Assurances et Solvency II

- Economie et finance islamique

- Marchés financiers, fonds d’investissement et régulation

- Développement financier et développement régional

Les propositions de communication doivent être envoyées par courrier électronique à l’adresse suivante : 2011bfr@gmail.com. Ne seront examinées que les propositions comportant un papier intégral.

 

Dates à retenir

· Date limite d’envoi des communications : 31 juillet 2011

· Date de notification aux auteurs : 31 août 2011

· Date limite d’inscription : 15 septembre 2011

· Date de la conférence : 13octobre 2011

 

Indications aux auteurs :

Les textes des communications acceptées devront répondre aux critères suivants :

· 20 pages au maximum (y compris les figures, tableaux et la bibliographie).

· Police de caractère : Times New Roman.

· Taille de caractère : 12.

· Interligne : simple.

· Une seule ligne entre chaque paragraphe.

· La première page comportera le titre de l'article, le nom des auteurs, leur affiliation et adresse ainsi qu'un résumé de 150 mots maximum.

· Les langues officielles de la conférence sont le français et l'anglais.

· Les textes des communications doivent être envoyés en format word ou en pdf.

 

Publication

Les articles seront publiés dans les actes de la conférence BFR 2011 et seront diffusés sur le site web de la

conférence. Il est prévu de sélectionner les meilleurs pour un numéro de la « Revue Tunisienne d’Economie »

et la Revue « Techniques Financières et Développement ».

 

Comité d’organisation

Mr. Hafedh BEN ABDENNEBI             Mme. Fatma ABASSI

Mr. Hichem HAMZA                           Mr. Sami MENSI

Mme. Sana GUERMAZI-BOUASSIDA Mme. Dorra BERRAIES

Mr. Zied SAADAOUI                           Mme. Fatma BRAHEM

 

Comité Scientifique

Mr. Jamel Eddine CHICHTI                  Mr. Hafedh BEN ABDENNEBI

Mr. Hatem SALAH                              Mr. Maher GASSAB

Mr. Riadh EL FERKTAJI.                     Mr. Dhafer SAIDANE

Mme. Samira CHAKER                       Mr. Skander OUNAIES

Mme. Amel ZNAIEDI                           Mr. Abderrazak ZOUARI

Mr. Hamadi FEHRI                              Mr. Chokri MAMOGHLI

Mr. Zouheir BEN KHELIFA

 

Pour Information et Inscription :

Tél. : (+216) 71 600 615 - Fax. : (+216) 71 601 311

Email : 2011bfr@gmail.com

Site web : www.esct.rnu.tn

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Appels à comm.
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 22:00

2e COLLOQUE IFFRES

Perspectives du mécénat pour la recherche et l’enseignement supérieur en France

6 et 7 octobre 2011 à Paris

Centre de Conférence Les Cordeliers de l’Université Pierre et Marie Curie

au cœur du Quartier Latin

Conférence plénière inaugurale présidée par

Michel Rocard

 

Notre ambition renouvelée : d'une part, de conduire une réflexion de fond sur le sujet, et d'autre part, de favoriser des rencontres entre entreprises, fondations et mécènes avec le monde de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur.

Le colloque s’adresse

A tous les décideurs et opérationnels des entreprises, de la recherche et de l’enseignement supérieur, des pouvoirs publics nationaux et territoriaux, et des fondations et associations qui, comme nous, placent le financement de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, qui comporte une dimension stratégique et sociale, au cœur de leurs préoccupations.

 

Madame, Monsieur,

Le 1er colloque de l’IFFRES, organisé en novembre 2010, premier colloque français sur la philanthropie et le mécénat des entreprises et des particuliers à destination de la recherche et de l’enseignement supérieur, nous a confirmé l’intérêt d’actions d’animation, de communication et d’échange dans ce domaine.

Nous avons décidé de renouveler l’expérience en octobre 2011, fort de notre expérience acquise et d’une compréhension plus complète des enjeux et des besoins.

L’ambition demeure : d'une part de conduire une réflexion de fond sur le sujet, et d'autre part de favoriser des rencontres entre entreprises, fondations et mécènes avec le monde de la recherche et de l’enseignement supérieur.

Pour l’entreprise, ce colloque est une tribune pour présenter sa stratégie, son objectif, ses méthodes, son organisation et ses résultats dans le domaine de la R&D et/ou de la formation permanente. C’est l’occasion pour des entreprises dynamiques et innovantes de promouvoir leur modèle, de contribuer à l’identification des « Meilleures Pratiques », de construire les bases de leurs succès au cours de rencontres avec leurs homologues et avec leurs partenaires.

Pour le monde de la Recherche et l’Enseignement Supérieur, le colloque offre l’opportunité de dialoguer en direct avec le monde économique, de montrer comment des acteurs représentatifs répondent aux défis de la mutation en cours et  comment ils mettent en place de nouvelles approches et de nouvelles stratégies,

Pour les Fondations et les associations actives pour la Recherche et l’Enseignement Supérieur, le colloque permet d’échanger sur des expériences innovantes de partenariat Public/Privé, de témoigner de l’ambition, de valoriser des projets soutenus par du mécénat … et de trouver de nouveaux partenaires pour de nouveaux défis.

Pour le monde des Institutions Nationales, Régionales, Locales et de leurs Administrations de tutelle, le colloque est l’occasion de mieux faire comprendre leurs objectifs en matière d’incitation à la coopération entre Monde Académique  et Entreprises et d’identifier les leviers d’action les plus efficaces.

Sur la base des témoignages concrets nous poursuivrons les échanges engagés en 2010 et débattrons des perspectives du mécénat pour la Recherche et l’Enseignement Supérieur en France.

A la date du colloque, nous aurons une vision plus précise des effets réels tant du « plan Campus » que du programme «Investissements d’Avenir », source de nouvelle opportunités mais alimentant l’impression du grand public et des donateurs industriels « que la Recherche et l’Enseignement Supérieur Français sont riches… »

Ainsi, nous attendons des principaux débats et tables rondes :

·                     Que les entreprises présentent les axes d’évolution de leurs relations avec la Recherche et l’Enseignement Supérieur, précisent quelle y est (ou sera) la place du mécénat et sous quelles conditions ;

·                     Que le monde de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur décrive son objectif concernant ses relations avec les entreprises et nous précise ce qu’il est prêt à mettre en face des opportunités de mécénat.

Le colloque s’adresse aux décideurs des entreprises, des pouvoirs publics nationaux et territoriaux, de la recherche, de l’enseignement supérieur et des fondations qui y sont dédiées ainsi qu’aux opérationnels, directeurs de la communication et de la recherche & développement des entreprises, aux responsables de fondations et autres structures d’intérêt général, aux chercheurs et universitaires, et aux élus et agents des ministères et des collectivités locales.

Nous aurons plaisir à vous rencontrer et échanger avec vous.

Très cordialement

Max Anghilante                                                         Jean-Louis Lacombe

Président IFFRES                                                        Vice Président IFFRES

 

CONTACT

Max Anghilante

m.anghilante@iffres.comCette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

max.anghilante@fondadev.comCette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Tél. : 06 63 47 06 26

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Appels à comm.
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 21:55

Appel à communication

Première Rencontre Internationale

Méditerranéenne : Nouveaux enjeux, nouvelles perspectives économiques et sociales des pays

de la rive sud de la Méditerranée

29, 30 Septembre et 1er Octobre 2011 à Hammamet, Tunisie

www.rencontremed.com

 

Le laboratoire d'Economie et Finance Appliquée de l'IHEC Carthage (LEFA), le Centre d'Etudes en Macroéconomie et Finance Internationale CEMAFI International et l'Université Centrale de Tunis (Ecole Centrale de Droit et Gestion) organisent la première Rencontre Internationale Méditerranéenne: Nouveaux enjeux, nouvelles perspectives économiques et sociales pour les pays de la rive sud de la Méditerranée, les 29, 30 Septembre et 1er Octobre 2011 à Hammamet.

Ce colloque vise, d'une part, la formation théorique et méthodologique en sciences économiques et sociales des jeunes chercheurs, d'autre part, la constitution d'un espace de rencontre scientifique, de rapprochements et d'échanges entre chercheurs des deux rives de la Méditerranée.

Le thème du colloque portera sur les enjeux, les perspectives économiques et sociales pour les pays du Sud de la Méditerranée dans le contexte actuel des mouvements de révolte populaire et sociale. L'aspiration démocratique et la revendication de dignité des peuples du monde arabe ont été au cœur des révoltes ouvertes par l'insurrection tunisienne. Or il est clair que la crise économique a été le facteur-clé du mouvement de révolte et de révolution dans le monde arabe. L'effondrement brutal des économies arabes non rentières (puis, de celles rentières) dû à la crise, a-t-il brisé le pacte social tacite qui caractérisait la Tunisie, l'Egypte et la Libye, et qui est encore le modèle dominant d'autres pays (Jordanie, Maroc, Syrie, pays du Golfe, etc.) ?

En Tunisie, comme dans la très grande majorité des pays, les causes fondamentales de ces changements sont dues à l’impact de la crise économique mondiale et elles se manifestent, clairement, à travers un régime de croissance faible et instable, au détriment d'une répartition équitable des revenus.

D'un autre côté, la progression de la pauvreté, une explosion sans précédent du nombre des chômeurs et des personnes dépourvues de droits, la marginalisation et l'exclusion, ainsi que les disparités territoriales inter- et intra- régionales ont été les principaux facteurs à l’origine de la chute de régimes politiquement obsolètes.

C'est la raison pour laquelle la réussite du processus espéré de « transition démocratique » exigera des arrangements et des réformes institutionnelles qui permettent de déboucher sur une économie fondée sur la démocratie, la connaissance et l'innovation, qui favorise la cohésion sociale et territoriale et qui soit durable du point de vue environnemental et social.

À l'heure où l'actualité politique dans les pays de la rive sud de la Méditerranée met en lumière de puissantes dynamiques de changement et l'amorce de processus de démocratisation, ce Colloque vise à faire un état des lieux de la situation économique et sociale des pays de la Méditerranée et à envisager les perspectives à court, moyen et long termes.

Le Colloque consacrera ses sessions à des questions-clés telles que le développement régional, le développement durable et ses implications, les inégalités et la pauvreté, le marché du travail, la gouvernance, l'économie de la connaissance et les conditions d’une plus forte productivité.

 


Thèmes :

Développement économique et disparités régionales

 Attractivité des territoires, localisation des activités.

 Développement et disparités territoriales inter et intra régionales.

 Politique publique de développement local et régional

 Politique d'attractivité territoriale et localisation des firmes

 Trajectoires spatiales et mobilité des firmes

Développement durable et développement régional

 Localisation des firmes et développement durable

 Gouvernance territoriale et développement durable

 Développement durable et attractivité des territoires

 Régulation environnementale et localisation des firmes

 Responsabilité sociale des entreprises

 Produits labellisés et économie verte

Inégalité, pauvreté et développement économique

 Analyse des causes et des manifestations de la pauvreté

 Etude des déterminants de la pauvreté et des inégalités

 La croissance pro-pauvre

 Politique économique et sociale de lutte contre la pauvreté et les inégalités.

Marché du travail

 Emploi et marché du travail

 Education, formation et insertion des diplômés

 Salaire et discrimination

 Micro crédit, entrepreneuriat, profession et entreprise

 Trajectoires migratoires

Economie de la connaissance et productivité

 Education, capital humain, productivité et compétitivité

 Innovation, activités de R&D et croissance

 Innovation et inégalités territoriales

 TIC et développement économique

 Innovation des firmes et structure du commerce extérieur

 Innovation et développement durable

Gouvernance et développement économique

 Institutions et croissance économique

 Climat des affaires et investissement privé

 Transition démocratique, démocratie politique et développement économique


 

Calendrier

10 juillet 2011

Date limite d'envoi des propositions de communications (titre,

auteurs avec institutions d'appartenance, e-mail - communication

complète) au site internet du colloque www. rencontremed.com

30 juillet 2011 Date d’envoi de la liste des propositions acceptées

20 septembre 2011 Date limite d’inscription au colloque

 

Comité Scientifique :

BERTHOMIEU Claude: Professeur, Université Nice Sophia Antipolis. GOAIED Mohamed:

Professeur IHEC Carthage (Directeur LEFA).

ALAYA Marouen : Maître assistant, ISAE Gafsa. AMIRAT Amina: Ecole Centrale de Gestion et de Droit. ATTIA Nicole : Maître de conférences, Université Nice Sophia Antipolis (Directrice CEMAFI). AYADI Mohamed : Professeur, ISG Tunis. BALLET Jérôme : Professeur, Université de Versailles-Saint Quentin en Yvelines. Bazin DAMIEN : Maître de conférences, Université Nice Sophia Antipolis. BEN AYED-MOUELHI Rym : Professeur, ISCAE Tunis. BEN AISSA Safouène : Maître de conférences, FSEG Tunis. BELKACEM Lotfi: Professeur, IHEC Sousse. BELLONE Flora : Professeur, Université Nice Sophia Antipolis. BEN SLIMANE Sarra : Maitre Assistante, Université de Sousse. BEN TAHAR Moez: Université Nice Sophia Antipolis. BEN YOUSSEF Adel: Maître de conférences, Université Nice Sophia Antipolis. BERENGER Valérie : Maître de conférences, Université Nice Sophia Antipolis. BORELLY Rolande : Professeur, Université Grenoble 2. BOULILA Ghazi : Professeur, ESSEC Tunis. CATIN Maurice: Professeur, Université de Toulon et du Var. BOUGHZALA Mongi: Professeur, FSEG Tunis. CHAKER-KRIAA Samira : Professeur, IHEC Carthage. CHAFFAI Mohamed El Arbi: Professeur, FSEG Sfax. El MANSOURI Yassine : Ecole Centrale de Gestion et de Droit. ESSID Zied : Université Nice Sophia Antipolis. FERRARI Sylvie: Maître de conférences, Université de Montesquieu-Bordeaux IV. GASPERINI Eric : Maitre de conférences, Université Nice Sophia Antipolis. GHAZOUANI Samir : Professeur, ESSAIT Tunis. GUETAT Imen: Maitre Assistante, Université de Sousse. GUILHON Bernard : Professeur, Université de la Méditerranée Aix-Marseille II. GUICHARD Jean-Paul : Professeur, Université Nice Sophia Antipolis. GOUIA Ridha : Professeur, Université Tunis El Manar. HADDAR Mohamed : Professeur, Université Tunis El Manar (Président de l’Association des Economistes Tunisiens). HILMI Nathalie : Chargé d’étude, Centre Scientifique de Monaco. LAHOUEL Mohamed Hédi : Chef Economiste, Dubai Economic Council. NANCY Gilles : Professeur, Université de la Méditerranée Aix-Marseille II (Directeur DEFI). MANSOURI Fayçal : professeur, IHEC Sousse. MAROUANI Albert : Président de l’Université de Nice. MULLER Christophe : Professeur, Université de la Méditerranée Aix-Marseille II. NASZÁLYI Philippe : Directeur de la revue des sciences de gestion. SAFA Alain : Université de Nice Sophia Antipolis. TICHIT Ariane : Maître de conférences, Université d’Auvergne. TRABELSI Jamel : Professeur, FSEG Sfax.

 

Comité d'Organisation :

El MANSOURI Yassine                                BEN SLIMANE Sarra                                BEN TAHAR Moez                                AMIRAT Amina

elmansouri_yassine@yahoo.fr                                Sarra.BEN-SLIMANE@univmed.fr                                ben.tahar.moez@etu.unice.fr                                amirat.amina@universitecentrale.net

 

Soumission des articles

Les propositions seront soumises sous format électronique via le site web du colloque www.rencontremed.com jusqu’au 10 Juillet 2011. Les auteurs sont invités à soumettre leurs propositions sous forme d’article complet (format PDF ou Word) en anglais et en français.

 

Valorisation du colloque

Après sélection des communications et procédure de referee, le colloque pourra donner lieu à des publications dans des revues ou sous forme d'ouvrages

Revue Éthique et Economique - Revue Région et Développement - Revue Economie Appliquée Journal of Economics and International Finance -

La Revue des Sciences de Gestion

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Appels à comm.
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 09:27

 

 

La revue Travail et Emploi lance un appel à contributions pour un numéro thématique sur "Diriger une PME", centré sur l'activité et les propriétés sociales des dirigeants, coordonné par Eric Pezet. Les propositions provenant de sociologie et d'histoire sont les bienvenues.

Les intentions d'article (5 à 7.000 signes environ) sont à envoyer pour le 20 juin 2011 au plus tard, les auteurs sélectionnés devront ensuite renvoyer le projet d'article complet pour le 1er décembre 2011.

Merci de diffuser cet appel aux personnes susceptibles d'être intéressées,

Bien cordialement.

 

Odile Join-Lambert

Institut de Recherches Économiques et Sociales (IRES)

16 bd du mont d'Est

93192 Noisy-le-Grand

 

PS : la revue Travail et Emploi va être très bientôt accessible sur Cairn. Ses archives de 1979 à 2004 sont consultables grâce à un moteur de recherche permettant des recherches par mots-clés et/ou auteurs :

http://www.travail-emploi-sante.gouv.fr/publications/Revue_Travail-et-Emploi/index.htm

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Appels à comm.
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 21:08

APPEL A CONTRIBUTIONS OUVERT

Diriger une PME

22 avril 2011

 

Soucieux de favoriser l’emploi, les pouvoirs publics élaborent et mettent en oeuvre des politiques de soutien à la création et au développement des PME. A côté de ces politiques qui influencent l’activité des PME, le management, c’est-à-dire l’organisation et la conduite des activités, reste essentiel dans l’élaboration et à la mise en oeuvre de la stratégie. Ce management a-t-il des caractéristiques spécifiques ? C’est ce que ce numéro spécial se propose d’examiner en centrant l’attention sur l’activité et les  propriétés des dirigeants.

Par-delà leur identification convenue aux entrepreneurs, il s’agit d’examiner dans leur variété les rôles et les activités des dirigeants de PME, mais aussi de s’interroger sur leurs parcours et leurs propriétés sociales et professionnelles. Sont indiqués ci-dessous des thèmes et questions que pourront aborder les contributions au numéro spécial. Si des travaux de sciences de  gestion sont attendus sur un tel sujet, les contributions provenant d’autres sciences sociales du travail (sociologie, histoire, économie, droit) seront les bienvenues.

 

Les dirigeants de PME

Les origines et les trajectoires professionnelles des dirigeants de PME ne sont pas homogènes. En outre, il pourrait y avoir une évolution du / des profil(s) des dirigeants de PME, que ce soit sur la longue période historique ou sur les dernières décennies.

Dans quelle mesure, cette évolution supposée des origines et des trajectoires individuelles s’est-elle accompagnée, du point de vue collectif, d’une évolution du syndicalisme patronal et des organisations professionnelles, nationales et locales, des dirigeants de PME. Le statut juridique du dirigeant de PME, les rapports à ce statut et les arbitrages auxquels il conduit pourront par ailleurs être examinés.

 

Le management des PME

Le / la dirigeant(e) de la PME tient une place centrale dans le management de celle-ci. La proximité que la taille de l’entreprise lui permet d’avoir avec son personnel, ou encore la place que peut tenir l’informel quand l’effectif est relativement peu nombreux, invite à s’interroger sur la gestion des ressources humaines qui y est pratiquée. On pourra notamment se demander si ces modes de gestion comportent, ou non, des spécificités, par exemple dans le rapport au droit du travail ?

Du point de vue externe, l’inscription dans des groupes ou chaînes de valeur et les relations avec des acteurs institutionnels, politiques ou de la société civile (pouvoirs publics, syndicats de salariés, associations, etc.) sont une dimension importante de l’activité du / de la dirigeant(e). La variété et la complexité de ces activités conduit à se poser la question des conditions de travail des dirigeants (rémunération, durée du travail) et à s’intéresser à l’accompagnement des dirigeants de PME sous ses différentes formes : recours à des conseils, soutiens publics et privés… Enfin, une préoccupation spécifique aux dirigeants de PME, celle de la reprise et de la transmission des entreprises mériterait d’être examinée.

Les articles doivent permettre de rendre compte de la variété de l’univers des dirigeants de PME. Peut-on dégager des spécificités en rapport avec certains éléments de contexte : âge de l’entreprise, bassin d’implantation, secteur d’activité, degré d’équipement technologique, génération du dirigeant, etc.

 

Modalités de réponse

Les contributeurs sont invités dans un premier temps à proposer une intention d’article de 5 000 à 7 000 signes environ (trois à quatre pages), présentant clairement la question de recherche étudiée, les matériaux utilisés, outils d’analyse mobilisés et résultats attendus. L’appel est bien sûr ouvert aux propositions issues de l’association d’équipes travaillant à partir de méthodes quantitatives et / ou qualitatives. Il est aussi ouvert à des enquêtes sur des pays étrangers, pour saisir les éventuelles spécificités nationales de ces problématiques.

Ces intentions sont à envoyer par courriel, en pièce jointe, à la rédaction de la revue travail.emploi@dares.travail.gouv.fr et, en copie, à eric.pezet@u-paris10.fr, thomas.amosse@cee-recherche.fr pour le 20 juin 2011 au plus tard. Les auteurs dont les projets seront susceptibles de s’intégrer dans ce dossier thématique devront ensuite envoyer leur article complet pour le 1er décembre 2011.

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Appels à comm.
24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 20:35

http://egpa-conference2011.org/seminaire-francophone/

Date limite - 20 Mai 2011 - Upcoming Deadline

 

Appel à communications : Séminaire Francophone du GEAP

« Pour des réformes viables en période de crise »

 

Madame, Monsieur, chers collègues,

 

A l’occasion de sa 33e conférence annuelle (Bucarest 7-10 Septembre 2011), le Groupe Européen pour l’Administration Publique (GEAP) a acté la mise en place d’un séminaire francophone, espace privilégié de rencontres et de débats pour les chercheurs et praticiens francophones des sciences administratives, mais aussi de fructueux échanges avec la grande communauté du GEAP. 

Nous avons le plaisir de vous inviter à cette manifestation qui sera consacrée aux défis et enjeux des « Réformes Viables en Période de Crise ». Vos travaux en français, anglais et roumain, bénéficieront de facilités de traduction et de la présence d’animateurs maîtrisant les trois langues.

 

http://egpa-conference2011.org/documents/FR-Semin-FR.pdf

 

Vous pourrez nous envoyer votre proposition de communication (résumé de deux pages) dans la langue de votre choix jusqu’au 20 Mai 2011.

Le Séminaire sera également ouvert à ceux et celles qui souhaitent simplement participer aux débats.

 

Dans l’attente de vous accueillir à Bucarest,

Bien cordialement,

 

Le Comité Scientifique du Séminaire

 

Jean-Loup CHAPPELET, professeur, IDHEAP, Lausanne, Suisse.

Anne DRUMAUX, professeur, Université Libre de Bruxelles, Belgique.

• Yves EMERY, professeur, Institut de Hautes Etudes en Administration Publique, Lausanne, Suisse.

• Rémi FABBRI, chargé de mission Secteur Public, Centre de Recherche Public Henri Tudor, Luxembourg.

Robert FOUCHET, professeur, Université Paul Cézanne Aix-Marseille III, Aix-en-Provence, France.

Calin HINTEA, professeur, Université Babes-Bolyai, Cluj-Napoca, Roumanie.

Ani MATEI, professeur, Ecole Nationale des Etudes Politiques et Administratives, Bucarest, Roumanie.

Bachir MAZOUZ, professeur, ENAP, Québec, Canada.

Marius PROFIROIU, professeur, Académie d’Etudes Economiques, Bucarest, Roumanie.

Emil TURC, Maître de Conférences, Université Paul Cézanne Aix-Marseille III, Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale, Aix-en-Provence, France.

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Appels à comm.
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 08:24

Appel à Communications

L’Ecole Supérieure de Commerce de Tunis

organise sa 1re Conférence Internationale

BANQUE FINANCE ET RISQUES

Sous le thème :

STABILITE FINANCIÈRE ET DÉVELOPPEMENT

 

Jeudi 13 octobre 2011

En collaboration avec :

L’Université de Manouba, l’Ecole Doctorale ECOFIGES(ESC Tunis) et l’Unité de Recherche ECOFI

(IHEC Carthage).

Après la première journée sur la finance islamique-avril 2010, l’ESCT se propose de réunir à nouveau les universitaires, les chercheurs et les professionnels intéressés par les domaines de la banque, la finance et la gestion des risques. Cette première conférence constitue un forum d'échanges privilégiés de connaissance entre tous les acteurs concernés.

 

Soumission

Tous les papiers soumis sont évalués par les membres du comité scientifique et acceptés sur la base de leur clarté, leur originalité et leur contribution scientifique. Les soumissions d'articles originaux pourront porter sur les domaines suivants (proposition) :

- Banques et réglementation prudentielle

- Assurances et Solvency II

- Economie et finance islamique

- Marchés financiers, fonds d’investissement et régulation

- Développement financier et développement régional

Les propositions de communication doivent être envoyées par courrier électronique à l’adresse suivante : 2011bfr@gmail.com. Ne seront examinées que les propositions comportant un papier intégral.

 

Dates à retenir

· Date limite d’envoi des communications : 31 juillet 2011

· Date de notification aux auteurs : 31 août 2011

· Date limite d’inscription : 15 septembre 2011

· Date de la conférence : 13octobre 2011

 

Indications aux auteurs :

Les textes des communications acceptées devront répondre aux critères suivants :

· 20 pages au maximum (y compris les figures, tableaux et la bibliographie).

· Police de caractère : Times New Roman.

· Taille de caractère : 12.

· Interligne : simple.

· Une seule ligne entre chaque paragraphe.

· La première page comportera le titre de l'article, le nom des auteurs, leur affiliation et adresse ainsi qu'un résumé de 150 mots maximum.

· Les langues officielles de la conférence sont le français et l'anglais.

· Les textes des communications doivent être envoyés en format word ou en pdf.

 

Publication

Les articles seront publiés dans les actes de la conférence BFR 2011 et seront diffusés sur le site web de la

conférence. Il est prévu de sélectionner les meilleurs pour un numéro de la « Revue Tunisienne d’Economie »

et la Revue « Techniques Financières et Développement ».

 

Comité d’organisation

Mr. Hafedh BEN ABDENNEBI                                Mme. Fatma ABASSI

Mr. Hichem HAMZA                                Mr. Sami MENSI

Mme. Sana GUERMAZI-BOUASSIDA                                Mme. Dorra BERRAIES

Mr. Zied SAADAOUI                                Mme. Fatma BRAHEM

 

Comité Scientifique

Mr. Jamel Eddine CHICHTI                                Mr. Hafedh BEN ABDENNEBI

Mr. Hatem SALAH                                Mr. Maher GASSAB

Mr. Riadh EL FERKTAJI                                Mr. Dhafer SAIDANE

Mme. Samira CHAKER                                Mr. Skander OUNAIES

Mme. Amel ZNAIEDI                                Mr. Abderrazak ZOUARI

Mr. Hamadi FEHRI                                Mr. Chokri MAMOGHLI

Mr. Zouheir BEN KHELIFA

 

Pour Information et Inscription :

Tél. : (+216) 71 600 615 - Fax. : (+216) 71 601 311

Email : 2011bfr@gmail.com

Site web : www.esct.rnu.tn

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Appels à comm.
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 09:06

Appel à communication en ligne sur le site du colloque : www.medias011.univ-cezanne.fr
Aix en Provence les 8 et 9 décembre 2011.

Quels journalismes ?

Quelle sociologie des réseaux ?

Quelles solutions juridiques ?

Quels marketings et managements alternatifs ?

Quelles innovations technologiques ?

 

Les réseaux sont désormais au cœur de nos modes de communications Derrière leur fulgurance et leur prédominance, qu'y a-t- il réellement ? Transforment-ils nos sociétés ? Modifient-ils notre manière de nous informer ? Nous 'rendent-ils idiots' ? Fragilisent-ils nos droits ? Ces interrogations ont pour objet de réunir des réponses venant d'univers scientifiques variés réunissant les sciences de l'information et de la communication, la sociologie, le droit, l'économie, la gestion et le management, les sciences entre autres…

Une étude récente menée par l'Université de Colombie Britannique montre que les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés pour s'informer. 61% des moins de 34 ans considèrent que les médias sociaux sont aussi importants que ceux en ligne ou en version papier. La curation sociale utilisant des sites comme Paper.li1 ou Scoop.it, dernière tendance du web, semble annoncer une réappropriation du web par les internautes à l'opposé du tri effectué par des robots. Facebook compte plus de 600 millions de comptes alimentés par plus de 700 millions de minutes de connexion, tandis que 600 millions de Smartphones seront vendus en 2011. Nous sommes de plus en plus nombreux à informer notre communauté en temps réel de nos faits et gestes. Nous partageons notre vie et réclamons parfois ensuite le droit à 'l'oubli'. Nous achetons en prenant conseil dans notre réseau. Le f-commerce devient shopping collaboratif. Les changements ne touchent pas que les pratiques, ils touchent aussi les produits. Le Cabinet Deloitte, dans son étude annuelle, montre que fin 2011, plus de 50% du matériel informatique seront des Smartphones et des tablettes numériques. Les changements impliquent des choix technologiques par exemple entre la 3,5 ou la 4G (LTE) pour les opérateurs. 

Si les réseaux sociaux devraient franchir fin 2011 le cap du milliard de visiteurs uniques, les recettes publicitaires qui leur sont directement liées resteraient modestes, environ 4 dollars par visiteur soit, en cumulé, moins de 1% du total des dépenses publicitaires mondiales2. Chiffres impressionnants mais modèle économique fragile. Les réseaux sociaux constituent de nouveaux marchés où le marketing utilise des méthodes nouvelles et créatives (marketing affinitaire, marketing viral, hyperciblage, géomarketing, création de blogs ou de pages Facebook, Facebook deals3 ou encore la toute nouvelle monnaie virtuelle de Facebook4). Ces marketings alternatifs, soulèvent de nombreuses questions : efficacité des moyens, contraintes juridiques, gestion de la e-réputation, contrôle de l’image de la marque, utilisation des médias sociaux, community management…

Nous espérons des travaux de recherche interdisciplinaires sur les thèmes suivants :

  • Les modes de production et de diffusion de l'information dans les réseaux sociaux
  • Les modèles de communication des réseaux socionumériques qui font l'équilibre entre SIC et STIC.
  • Le métier de journaliste face aux réseaux sociaux
  • Les nouveaux comportements des lecteurs d'information
  • L'innovation informationnelle dans les réseaux sociaux
  • La curation sociale
  • Les frontières poreuses entre identités professionnelles
  • Vers une nouvelle sociologie des médias ?
  • Comparaisons internationales portant sur les médias
  • Le droit de l'individu au sein d'une communauté numérique
  • Le droit à l'oubli
  • Le droit de l'économie numérique
  • Le droit de la communication numérique
  • Les enjeux de la communication numérique
  • Les métiers et les compétences de la communication numérique
  • Les processus créatifs mobilisés au sein des nouveaux marketings
  • La gestion de la relation client au sein des réseaux sociaux
  • La gestion de son e-réputation
  • La défense juridique de le-réputation
  • L'intelligence des foules ?
  • Etc.

L'originalité de ce colloque est d'être interdisciplinaire et porté par trois laboratoires de l'Université Paul Cézanne : le CERGAM (Centre de recherche en Gestion d'Aix Marseille), le LID2MS (Laboratoire interdisciplinaire de droit des médias et des mutations sociales) et le LSIS (Laboratoire des Sciences de l'Information et des Systèmes). Il a pour ambition de faire se rencontrer des chercheurs de disciplines académiques travaillant sur des objets communs mais de manière souvent isolée. Ce colloque souhaite fournir l'occasion de rencontres interdisciplinaires afin de croiser des méthodes et des regards scientifiques différents. Ce colloque souhaite rassembler, entre autres, les disciplines suivantes : droit, économie, management, socio-économie, sciences et technologies, sciences de l'information et de la communication (info-com), sociologie, philosophie…

Les contributions théoriques ou empiriques sont les bienvenues.

 

  1. Paper.li, est une startup suisse qui développe un outil vous permettant de fabriquer votre propre journal (ou suivre celui des autres) basé sur les liens, articles de blog, vidéos et photos postés sur Twitter et Facebook.
  2. Ces tendances mondiales sont annoncées par Deloitte dans son étude annuelle «Technology, Media & Telecommunications Predictions», présentée le 4 février 2011.
  3. Facebook deals = de manière instantanée, le client reçoit des 'bons plans' proposé par le magasin dans lequel il entre.
  4. Lancement prévu le 1er juillet 2011 de la monnaie virtuelle 'Facebook credits'. Principe : un achat en ligne donne droit à un crédit Facebook qui peut être utilisé pour régler en autre achat ou jouer en ligne.

Réponse à l'appel à communication

  • Date limite de soumission des résumés : 10 juin 2011.

Les organisateurs souhaitent recevoir des résumés de proposition n'excédant pas 6000 caractères ainsi que les principaux éléments de bibliographie (sans limite de caractères). Les résumés peuvent être rédigés en anglais ou en français.

Les résumés et les éléments de bibliographie doivent être mis en ligne via un formulaire directement sur le site du colloque

Les auteurs des résumés retenus par le comité scientifique après un processus de double lecture en aveugle seront informés le 15 juillet 2011.

  • La date limite pour les papiers complets est le 19 septembre 2011

Les articles peuvent être rédigés en anglais ou en français.

Voir toutes les conditions sur http://www.medias011.univ-cezanne.fr/index.php?id=5867

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Appels à comm.
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 08:52

«Diversité(s) : approches internationales »

CORTE

29 et 30 septembre 2011

 

AGRH – AFMD – ADERSE – IAS – ANDRH

 

Le management de la diversité est devenu dans tous les pays un défi à relever par les entreprises et les organisations à des degrés divers. Au niveau international, les entreprises et organisations, sensibilisées aux enjeux croissants de la diversité, prennent des engagements, négocient des accords, recherchent des labels, définissent et mettent en oeuvre des politiques et des pratiques de management de la diversité, d’égalité des chances et de lutte contre les discriminations.

Les septièmes Rencontres Internationales de la Diversité permettront de mesurer les progrès et de connaître les meilleures politiques et pratiques, les grappes de bonnes pratiques et les innovations actuelles dans ce domaine en Europe et dans le monde.

Les communications retenues pourront s’inscrire dans l’un des axes suivants :

- Les diverses sources de diversité à travers le monde

- Reconnaître la diversité dans les différents contextes

- Mesure, indicateurs, tableaux de bord et reporting « diversité »

- Les « bonnes pratiques diversité » à travers le monde

- Les effets des actions diversité sur l’implication des salariés

- Les progrès réalisés par les politiques de gestion de la diversité

- La diversité des clients et de leurs attentes

- Les attentes des parties prenantes en matière de diversité

- Les approches internationales de recrutement sans discrimination

- Diversité et réseaux sociaux

Les communications pourront également porter sur tous les aspects de la diversité permettant d’élargir le champ des réflexions au niveau international

- Les conditions de travail au service de la ou les diversité(s)

- La politique de formation au service de la diversité

- La capitalisation des savoir faire en matière de gestion de la diversité

- L’évaluation des structures et des actions mises en oeuvre dans les entreprises

Une sélection de communications sera publiée dans un numéro spécial de la revue « Management & Avenir ».

 

Calendrier

- Remise du texte pour examen par le comité scientifique (entre 8 et 12 pages, bibliographie et notes incluses): 15 juin

2011

Contacts (envoi de tous les documents aux contacts suivants) :

asso.diversite@hotmail.fr ; peretti@univ-corse.fr ; frimousse@univ-corse.fr ; terramorsi@univ-corse.fr

 

Normes de présentation

Le texte sera dactylographié sur PC, logiciel Word, caractères Times New Roman 12, format A4, Marges de 2,5cm, interligne simple.

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Appels à comm.
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 18:28

APPEL A CONTRIBUTIONS

 

Diriger une PME

Soucieux de favoriser l'emploi, les pouvoirs publics élaborent et mettent en oeuvre des politiques de soutien à la création et au développement des PME. A côté de ces politiques qui influencent l'activité des PME, le management, c'est-à-dire l’organisation et la conduite des activités, reste essentiel dans l’élaboration et à la mise en oeuvre de la stratégie. Ce management a-t-il des caractéristiques spécifiques ? C'est ce que ce numéro spécial se propose d’examiner en centrant l'attention sur l’activité et les propriétés des dirigeants.

Par-delà leur identification convenue aux entrepreneurs, il s'agit d'examiner dans leur variété les rôles et les activités des dirigeants de PME, mais aussi de s'interroger sur leurs parcours et leurs propriétés sociales et professionnelles. Sont indiqués ci-dessous des thèmes et questions que pourront aborder les contributions au numéro spécial. Si des travaux de sciences de gestion sont attendus sur un tel sujet, les contributions provenant d’autres sciences sociales du travail (sociologie, histoire, économie, droit) seront les bienvenues.

 

Les dirigeants de PME

Les origines et les trajectoires professionnelles des dirigeants de PME ne sont pas homogènes. En outre, il pourrait y avoir une évolution du / des profil(s) des dirigeants de PME, que ce soit sur la longue période historique ou sur les dernières décennies. Dans quelle mesure, cette évolution supposée

des origines et des trajectoires individuelles s’est-elle accompagnée, du point de vue collectif, d’une évolution du syndicalisme patronal et des organisations professionnelles, nationales et locales, des dirigeants de PME. Le statut juridique du dirigeant de PME, les rapports à ce statut et les arbitrages auxquels il conduit pourront par ailleurs être examinés.

 

Le management des PME

Le / la dirigeant(e) de la PME tient une place centrale dans le management de celle-ci. La proximité que la taille de l’entreprise lui permet d’avoir avec son personnel, ou encore la place que peut tenir l’informel quand l’effectif est relativement peu nombreux, invite à s’interroger sur la gestion des ressources humaines qui y est pratiquée. On pourra notamment se demander si ces modes de gestion comportent, ou non, des spécificités, par exemple dans le rapport au droit du travail ?

Du point de vue externe, l’inscription dans des groupes ou chaînes de valeur et les relations avec des acteurs institutionnels, politiques ou de la société civile (pouvoirs publics, syndicats de salariés, associations, etc.) sont une dimension importante de l’activité du / de la dirigeant(e). La variété et la complexité de ces activités conduit à se poser la question des conditions de travail des dirigeants (rémunération, durée du travail) et à s’intéresser à l’accompagnement des dirigeants de PME sous ses différentes formes : recours à des conseils, soutiens publics et privés… Enfin, une préoccupation spécifique aux dirigeants de PME, celle de la reprise et de la transmission des entreprises mériterait d’être examinée.

Les articles doivent permettre de rendre compte de la variété de l'univers des dirigeants de PME. Peut-on dégager des spécificités en rapport avec certains éléments de contexte : âge de l'entreprise, bassin d'implantation, secteur d’activité, degré d’équipement technologique, génération du dirigeant, etc.

 

Modalités de réponse

Les contributeurs sont invités dans un premier temps à proposer une intention d’article de 5 000 à 7 000 signes environ (trois à quatre pages), présentant clairement la question de recherche étudiée, les matériaux utilisés, outils d’analyse mobilisés et résultats attendus. L’appel est bien sûr ouvert aux propositions issues de l’association d’équipes travaillant à partir de méthodes quantitatives et / ou qualitatives. Il est aussi ouvert à des enquêtes sur des pays étrangers, pour saisir les éventuelles spécificités nationales de ces problématiques.

Ces intentions sont à envoyer par courriel, en pièce jointe, à la rédaction de la revue

travail.emploi@dares.travail.gouv.fr et, en copie, à eric.pezet@u-paris10.fr, thomas.amosse@ceerecherche.fr pour le 20 juin 2011 au plus tard. Les auteurs dont les projets seront susceptibles de s’intégrer dans ce dossier thématique devront ensuite envoyer leur article complet pour le 1er décembre 2011.

Repost 0
Published by La redaction de LaRSG - dans Appels à comm.

Linkedin-la-revue-des-sciences-de-gestion-copie-1.png

Canalac.jpg

unipresse.jpg

linkfinance Tout emploi en banque finance assurance

300x250_ecofolio_cinq_vies.gif